|

samedi 8 mai 2021

Rapport 2021 de l'IRSN sur les effets délétères du tritium sur la santé : depuis le début les dés sont pipés et les informations publiques erronées

0_logo_pdf.pngLe dernier rapport de l'IRSN (6 mai 2021) sur l’état des connaissances relatives aux effets biologiques du tritium révèle un aveux jusqu'ici caché par la sphère nucléocratique et l'Etat : les dés des expérimentations étaient pipés, les informations rendues publiques biaisées tant en France qu'au niveau international et des organismes officiels. Autre révélation : le tritium provoque bien des dommages à l’ADN et à des effets cytogénétiques conduisant au cancer lors d'une exposition chronique au tritium à des niveaux d’exposition plus faibles et des durées d’expositions plus longues comme le subissent les habitants de la vallée du Rhône et riverains des centrales nucléaires.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 23 avril 2021

Risques nucléaires : à quand la fin du monopole des experts internationaux producteurs d'ignorance?

experts.jpgDeux chercheuses, Christine Fassert (Socio-anthropologue, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et Tatiana Kasperski (Chercheure associée au Departement des Humanités, Universitat Pompeu Fabra) ont étudié et analysé comment depuis l’accident de Tchernobyl la monopolisation de l’autorité du savoir sur les radiations ionisantes a été instrumentalisé par un ensemble restreint d’organisations (l’Agence internationale de l’énergie atomique/AIEA, la Commission internationale de radioprotection/CIPR et le Comité scientifique des Nations unies pour l’étude des effets des rayonnements ionisants/UNSCEAR). Par un jeu d’alliances et de cooptations, ces organisations se constituent en un ensemble monolithique sur le risque radiologique. À partir de ce moment, les points de vue différents portés par des individus, des scientifiques « dissidents » parfois au coeur même de l’Organisation mondiale de la Santé pour l’Europe ou appartenant à des organisations indépendantes sont systématiquement délégitimés et renvoyés à une forme de marginalité péjorative militante.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 21 mars 2021

L'Autorité de Sûreté Nucléaire valet de la nucléocratie politico-militaire

2021_marianne-baillonnee.jpgTandis que RTE (Réseau de Transport d’Electricité), filiale d'EDF, lance une consultation publique sur des scénarios énergétiques techniques et complexes de long terme qui n’engagent à rien, l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) valide les exigences d'EDF contraires à la sûreté nucléaire et à la sauvegarde de l'environnement et du climat. Et ce afin de faire perdurer la filière mortelle en prolongeant de 10 ans les vieux réacteurs délabrés et en couvrant les malversations de l'EPR en construction à Flamanville (Manche) par EDF. Histoire aussi de donner un temps à rallonge pour construire six nouveaux réacteurs nucléaires en France. Pendant ce temps de mascarade anti-démocratique, le public n’est pas consulté sur la seule question fondamentale qui le concerne : voulez-vous l’arrêt du nucléaire ?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 5 mars 2021

Tricastin. Rescapé d’un cancer, il dénonce les dangers du nucléaire : « Nous sommes de la chair à canon ».

2020-09-26_cricastin.jpgVictime d’un cancer de la thyroïde alors qu’il travaillait comme "sous-traité" dans l’industrie nucléaire, dont le Tricastin , Patrice Girardier dénonce les conditions de travail dangereuses des petites mains de l’atome : « Nous, les sous-traitants d’EDF, sommes de la chair à canon. »

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 21 juin 2020

Covid19 et nucléaire : un médecin de Vaucluse témoigne

Bernard-Senet.jpgIl est toubib généraliste, vit en Vaucluse et est retraité depuis quelques années. Il a été médecin du travail aussi. C'est un être engagé dans de nombreuses causes, un humaniste*. Il livre ici un témoignage de terrain, sensible et clairvoyant, loin de la propagande et des manipulations officielles.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 16 juin 2020

Le CAN84 aux côtés des soignants en grève

2020-06-16_manifestation_soignants_Avignon_11.jpgMardi 16 juin 2020 les personnels soignants des hôpitaux, des Ephad et services sociaux ont retrouvé le chemin de la lutte après la pandémie du covid19. La santé, bien commun, nécessite la reconnaissance du travail des premiers de corvée, de meilleures conditions de travail et l'augmentation des salaires, l'embauche de personnels et des moyens financiers pour l'hôpital public. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) était aux côtés des personnels de santé.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 25 février 2019

Le nucléaire, bon pour la santé ? une soirée-débat avec la CAN-SE organisée à Aix en Provence

2019-01-18_UPPA_CANSE_Nucleaire_Bon-pour-la-sante.jpgDepuis sa naissance, notamment en France, l’industrie nucléaire tient un discours rassurant : une industrie propre et sûre, une énergie peu polluante,… Mais les citoyens ont le droit de connaître, outre ce discours officiel, les analyses critiques citoyennes, écologiques et scientifiques, qui sont aujourd’hui formulées. L'Université Populaire du Pays d'Aix à ré-ouvert le débat, le 18 janvier dernier, lors d'une soirée animée par des militants de la CAN-SE.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 7 août 2018

Arrêt en urgence du réacteur 3 de Cruas-Meysse : des rejets d'iode radioactif131 se sont produits et ont été tus

Prélèvements eau Rhône pour contrôle activité radiologique (CN Tricastin)Canicule ? Niveau du Rhône insuffisant ? Débit inférieur au minima requis ? Problème technique ? Perte de réseau ? Edf n'en sait rien mais toujours est-il que le réacteur n°3 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse s'est mis en "arrêt d'urgence" (Scram)* ce dimanche 5 août 2018 vers 18h. Rejets d'iode radioactif131 et contamination à la clef. Le Rhône et son affluent Isère présentent une situation très critique pour les installations nucléaires et la santé des habitants, la pollution radiologique par insuffisante dilution des rejets.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 6 juillet 2018

Rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire sur la sûreté et la sécurité nucléaire : pipeautage, cartes biaisées et incohérences afin de maintenir l'Ordre atomique

2018-06-28_rapport-parlementaire-nucleaire_securite-surete.pngLa montagne accouche d'une souris, mieux elle entérine la poursuite du nucléaire et permet aux élu-es de se donner bonne conscience. Sur le dos de la santé et de la vie de la population, en entérinant la contamination durable de la planète et la production de déchets mortels refilés aux générations futures. La « Commission », composée à 90% de macronistes et d'élu-es liés au nucléaire, réinvente les Shadock. Voici une analyse-critique du « rapport de la Commission d'Enquête Parlementaire ».

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 14 janvier 2018

Depuis la catastrophe nucléaire : près de 50% des enfants de la région de Fukushima sont atteints de kystes, nodules et cancers de la thyroïde

thyroide_enfant_Fukushima_radioactivite.jpgLe "Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism" révèle que 145000 des 295 000 jeunes de moins de 18 ans auscultés à Fukushima présentent des déficits thyroïdiens et des risques de cancer de la thyroïde. Soit 49 % ! Ce sont les résultats de l'examen échographique thyroïdien dans les trois ans après l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima. L'enquête sur la santé à Fukushima (Fukushima Health Management FHMS) atteste de l'horreur nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 14 décembre 2017

Chaises musicales pro-nucléaires au ministère de la santé et à la Haute Autorité de la Santé

IRSN_Dominique-Le-Guludec_Haute-Autorite-Sante.pngLe lobby nucléaire verrouille de plus en plus la société. Après la nomination d'Agnès Buzyn, ancienne Présidente de l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire, en tant que ministre de la santé du gouvernement Macron/Philippe, c'est au tour de sa successeuse à la tête de l'IRSN, Dominique LeGuludec d'être nommée Présidente de la Haute Autorité de Santé. Un gros problème de conflit d'intérêt notamment si une catastrophe nucléaire se produit en France, non ?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 10 juillet 2017

Poubelle illégale nucléaire de Solérieux en Drôme-Vaucluse : la contestation s'organise, l'omerta institutionnelle se fissure

Solerieux_Tumulus_comparatif_1280_Duo.jpgCa bouge en Drôme et Vaucluse contre l'omerta des institutions et la complicité des forces économiques régionales. Ce jeudi 6 juillet des citoyens antinucléaires ont organisé une rencontre avec les habitants du secteur de La Baume de Transit contre la décharge sauvage de déchets nucléaires enfouis par Areva sur le territoire de la petite commune de Solérieux. Malgré les tentatives d'obstruction des autorités - parfois violentes - le mouvement est lancé avec comme objectif que les responsables soient poursuivis, récupèrent et éliminent leur déjections radioactives.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 2 mai 2017

Pour le lobby nucléaire mondial : la Terre est une poubelle

poubelle_la_hague.gifLa folie n'est pas l'apanage d'une nationalité spécifique. Partout dans le monde, du Canada à la France en passant par les Etats-Unis et la Russie et les quelques autres pays nucléarisés, le lobby atomique et ses valets politiciens tentent d'imposer leurs agissements diaboliques au monde : enfouir sous terre et un peu partout sur le globe leurs déchets radioactifs mortels. Que nos enfants la boucle et se démerdent avec. Ce crime doit être sanctionné.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 6 mars 2017

Exercice de crise dans les écoles . Le CAN84 interpelle la communauté scolaire : refusez de banaliser le mal et la violence nucléaire

2017-03-06_eleves-piscines.jpgD'ici quelques jours les Conseils d'Etablissements scolaires sont appelés à organiser un « exercice de crise » et de « confinement » (PPMS) afin de préparer les enfants à s'adapter à une situation de très grand danger pour leur sécurité et leur vie. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) interpelle à cette occasion les différents acteurs de la communauté scolaire par un courrier prochainement transmis à chaque partie prenante.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 17 novembre 2016

Alerte sanitaire : « Épidémie » de cancers de la thyroïde. Près de 300 nouveaux cas de différents cancers du sang en Vaucluse.

REA_114146_006Des professionnels de santé, chercheurs, associations de victimes, laboratoire indépendant interpellent publiquement la ministre de la santé Marisol Touraine sur le négationnisme sanitaire des instances officielles... alors que les cancers liés à la radioactivité se multiplient en France, notamment chez les enfants. Rien qu'en Vaucluse se sont près de 280 à 300 nouveaux cas de différents cancers du sang par an qui sont à présent recensés.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 7 novembre 2016

Vivre dans le jardin nucléaire avec Ethos, un crime contre l'humanité.

autocollant_arret-immediat-nucleaire.jpgPour reprendre les termes d'une récente tribune libre*, les aménageurs de la vie mutilée (vie dite aussi demi-vie**), prétendent que la contamination, dangereuse en principe, s’avérerait en fait inoffensive dans la vie réelle. C'est un mensonge d'une extrême violence, une insulte aux proches des victimes et aux survivants, dans le but de restreindre les évacuations et les mesures de protection, exposant ainsi les populations touchées aux terribles dégâts sanitaires. C'est un crime.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 8 juillet 2016

Incroyable ! la fabrication de "combustible" nucléaire MOX au plutonium va reprendre pour le Japon

2016-07-08_Areva-melox_fabrication_pastille_de_produit-de-fission_Mox.jpgOn ne peut qu'être consterné par cette nouvelle insensée. Alors qu'Areva avait déjà fourni du combustible MOX élaboré à Marcoule (usine Melox dans le Gard), au réacteur N°3 de Fukushima qui a fondu et explosé en dispersant du plutonium dans un large rayon, nos marchands de produits mortifères récidivent pour un pays déjà tellement éprouvé par les bombes atomiques et la catastrophe de Fukushima qui continue à cracher ses poisons invisibles.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 16 avril 2016

Victoire pour les sous-traitants du nucléaire : la « faute inexcusable » d’un employeur enfin reconnue

Tricastin_Centrale_Nucleaire_Prise_et_Rejet_Eau_Refroidissement_Canal_Donzere_Mondragon.jpgLe 15 avril 2016, le Tribunal des affaires de sécurité sociale (TASS) de l’Essonne a reconnu la faute inexcusable de la société ENDEL dans la mort d'un salarié du nucléaire. Christian Verronneau était entré comme salarié sous-traité au service du nucléaire civil d'EDF, de ceux qui effectuent les tâches les plus dangereuses telles la décontamination, le tri des déchets, la pose de matelas de plomb sur des tuyaux très fortement radioactifs... Christian est mort à l’âge de 57 ans dans de terribles souffrances. C’est la première fois en France que la faute inexcusable d’un employeur de la sous-traitance du nucléaire est reconnue par la justice. Oui le nucléaire tue au quotidien, ici, en France aussi.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 13 janvier 2016

le coup de la pastille : les autorités et le lobby nucléaire confirment qu'ils envisagent une catastrophe atomique en France. Préparez-vous !

ASN_campagne-iode_2016.jpgEt revoilà le coup de la pastille miracle ! Les autorités du pays en complicité avec le lobby nucléaire et l'Autorité de Sûreté Nucléaire lancent une campagne de propagande avec distribution de pastilles d'iode censées protéger la thyroïde de la radioactivité et ce dans un rayon de 10km autour des sites atomiques. Pas un mètre de plus. Ils refont le coup du nuage de Tchernobyl s'arrêtant à la frontière tout en avouant de fait que le pire va arriver en France. Revue de détails des omissions et petits arrangements avec la sinistre réalité...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 12 octobre 2015

La CAN-SE invitée de l'émission "Trous Noirs"

sur-les-ondes.jpgLa Coordination antinucléaire du sud-est était l'invitée en direct, ce 12 octobre pendant deux heures, de l'émission "Trous Noirs" sur radio Libertaire. L'occasion de faire le point sur la plainte d'Areva contre la CAN-SE, le projet fou de relance d'un surgénérateur "Astrid" à Marcoule, la production quotidienne de déchets nucléaires mortels, l'oligarchie qui dirige et contrôle les pouvoirs politiques, la situation d'échec du "mouvement" antinucléaire et comment en sortir,..

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 3