EDF  CN Tricvastin Réacteur 1 et 2  REP 900 MW  Nuclear Power Plant ReactUn incident sur le moteur d’une pompe du réacteur nucléaire n°1 du Tricastin en réparation pour obtenir son prolongement au-delà de 40 ans aurait pu déboucher sur un accident majeur. Il a été évité de justesse mais l'analyse de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) est sans appel : le vieillissement des installations accroit le risque de catastrophe nucléaire, un ccroissement du risque de fusion du coeur des réacteurs nucléaires. Adieu la Provence, exit la vallée du Rhône, adios la France, exsangue l'Europe.