|

Mot-clé - Provence

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 11 mars 2021

Fukushima: Ni oubli, ni pardon. Fukushima-sur-Rhône : zone à évacuer

2015-31-08_Prions.jpg.jpg11 mars 2011-11 mars 2021. 3650 jours et 3650 nuits, dix années que la quadruple catastrophe nucléaire à Fukushima-Daïchi (Japon) a commencé son oeuvre de mort qui perdure encore. Certains - nucléocratie mondiale et gouvernements des quelques pays nucléarisés - veulent faire croire que tout va pour le mieux, que le nucléaire est une activité humaine et technique maîtrisée. D'autres - des citoyens sur toute la planète - plus réalistes et rationnels exigent la fin de cette monstruosité de destruction de l'atome. Ils et elles étaient présent-es ce jeudi à Avignon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 8 février 2021

Implantation d'un EPR au Tricastin ? 33 citoyens et citoyennes répondent aux élu-es pro-nucléaires et au Pdg de EDF

centrale-nucleaire-tour-refroidissement.jpg33 élu-es, fanatiques du nucléaire, réclament l'implantation d'un réacteur atomique EPR sur le site du Tricastin (Vaucluse-Drôme). En réponse 33 citoyens et citoyennes responsables associatifs et simples habitants de la Drôme, du Gard, du Vaucluse, d'Ardèche co-signent une lettre au président d'EDF. Un courrier dans lequel sont rappelés les dangers, risques permanents et atteintes sanitaires et environnementales que ces départements subissent du fait de l'industrie nucléaire depuis 40 ans. Il proclame leur refus que soit implanté un quelconque réacteur atomique alors qu'il s'agit de tourner définitivement la page du nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 18 janvier 2021

A noter sur votre Agenda

roulette_russe.jpgRetrouvez ici tous les rendez-vous d'actions proposés par la Coordination antinucléaire sud-est et les Collectifs départementaux : actions terrains, interpellations publiques, conférences-débats, projections films,...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 12 mars 2020

11 mars 2011-11mars 2020. Fukushima-Daïchi : ni oubli, ni pardon

2020-03-11_Fukushima_Avignon_CAN84_01a.jpgDepuis le 11 mars 2011 la catastrophe atomique de Fukushima se poursuit et le Japon est toujours sous l'Etat d'Urgence. Neuf ans que la population est soumise aux affres de la radioactivité engendrée par les tenants du nucléaire et leur jeu sordide. Alors que rien n'est réglé, le gouvernement nippon avec la complicité du Comité Olympique International tente de banaliser le crime. Ce 11 mars 2020 le Collectif antinucléaire de Vaucluse commémorait cette sinistre date devant l'hôtel de ville d'Avignon.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 21 septembre 2019

Marche pour le climat à Avignon : nous voulons de l'air pas du nucléaire

2019-09-21_CAN84_Avignon_Marche-pour-le-climat_00.JPGRépondant à l'appel mondial de la jeunesse, plus de 600 personnes se sont retrouvées à Avignon pour la Marche internationale pour le climat ce samedi 21 septembre 2019. Fustigeant le laxisme et l'ignominie des gouvernements face à l'urgence climatique, les manifestant-es ont mis en cause la logique de prédation capitaliste et appelé toute la population à rallier cette dynamique pour la survie du vivant :  "ne nous regardez pas, rejoignez-nous". Au coude à coude : gilets jaunes, sans parti, mouvement de la Paix, écologistes, antinucléaires, insoumis, nuit debout,... Et le réchauffement climatique augmente encore plus le risque de catastrophe nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 12 août 2019

Bure-Cadarache : Des bidons radioactifs chez Castaner à Forcalquier

2019-08-09_CAN84_Forcalquier_antinucleaire_LongoMai_02.JPGDéambulation-Rassemblement antinucléaire à Forcalquier, non loin des portes de la résidence du ministre de l'intérieur, en ce 9 août, jour monstrueux du largage par les Etats-Unis d'une bombe atomique sur Nagasaki au Japon en 1945. Rassemblement à l'unisson de celui en cours dans la région de Bure en Champagne où s'abat une violente répression policière contre les opposants à la poubelle nucléaire Cigéo. Bure-Cadarache : société nucléaire-société policière même résistance, combat.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 13 juillet 2019

Tricastin : EDF à nouveau sermonné et rappelé à l'ordre par l'ASN pour les défaillances de la digue de protection de sa centrale nucléaire

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_02.jpgLe 27 septembre 2017, l’ASN avait imposé la mise à l’arrêt provisoire des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin du fait d’un risque de rupture d’une portion de 400 mètres de la digue du canal de Donzère-Mondragon en cas de séisme. Le canal mesure  24 km. L’inondation résultant de la rupture de la digue pouvait conduire à un accident de fusion du "combustible" nucléaire des quatre réacteurs tout en rendant particulièrement difficile la mise en œuvre des moyens de gestion d’urgence internes et externes. Deux ans plus tard, ce 10 juillet 2019, l'ASN tape à nouveau du point sur la table. Mais mezza voce . Que la digue soit réparée pour ... 2020 voire 2022. Et les réacteurs atomiques peuvent continuer à fonctionner. Ils se foutent de vous.,,

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 17 juin 2019

Ces malades qui nous gouvernent : EDF tente d'imposer la prolongation de fonctionnement de ses vieux réacteurs nucléaires 40 et 60 années de plus

portrait-de-vieillard.jpgCes malades qui nous gouvernent. Alors qu'ils ont été conçus pour durer un maximum de 30 ans, EDF veut faire tourner ses 34 branlants réacteurs nucléaires de conception américaine de 900MWe (et les 23 de 1300MWe) non seulement 10 ans de plus mais jusqu'à 60 ans. Avant que ne débute, cette année, les 4èmes visites décénales (VD4) le nucléariste a déjà déposé un dossier de prolongation de 20 ans supplémentaires (VD4+20) pour ces vieilles guimbardes. Démence et magie noire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 20 février 2019

France nucléaire : un militaire du plateau d'Albion porte plainte contre l'Etat

albion_S2_silo.jpgC'est une première en France : un militaire qui a été affecté, dans les années 90, à la base de missiles nucléaires du plateau d'Albion en Vaucluse porte plainte contre l'Etat. Gravement malade, atteint d'une nécrose osseuse et d'une fibromyalgie depuis son séjour en 1991 sur l'ancienne base 200 de la force de frappe militaire atomique, il a passé près de 6000 heures auprès des ogives de mort à l'intérieur des silos souterrains. Sans protection aucune contre les radiations destructrices. Une trentaine d'irradiés s'est constituée en association et d'autres plaintes des victimes sont à l'étude.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 29 avril 2017

Welcome to beautiful Provence

welcome-to-beautiful-Provence.jpgRien qu'une vidéo... Juste quelques images. Mais quelle force ! La Provence est l'une des régions françaises les plus prisées des étrangers et des français eux-mêmes : soleil, saveurs, senteurs, farniente, cigales, lavandes et aïoli. Mais c'est aussi la région la plus nucléarisée d'Europe. But it is also the most nuclearized region in Europe. Juste quelques images...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 16 janvier 2017

Révélation : une décharge nucléaire sauvage d'Areva dans le sud-est

fut-rouille_vert.jpgPendant des années, à Solérieux non loin du site atomique du Tricastin, Areva a déposé des fûts radioactifs, dont certains de résidus de plutonium et de produits de fission nucléaire, dans une banale décharge destinée aux ordures ménagères et gravats non-toxiques. Echappant à tout contrôle plus de 34 000 tonnes ont été ainsi empilées à même le sol sur une hauteur de 20 fûts calés par des pneus de tracteurs et camions. Depuis quelques temps ça fuit tandis que le tumulus s'effondre... Un nouveau scandale du lobby nucléaire...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 4 juillet 2015

Séisme à quelques kilomètres du centre nucléaire de Cadarache

2015-03-03_sismographe-Sainte-Victoire.pngUn nouveau séisme de magnitude 3,1 s'est produit ce vendredi 3 juillet 2015 au petit matin dans le massif de la Sainte-Victoire, non-loin du centre nucléaire de Cadarache (Bouches-du-Rhône), d'Aix-en-Provence et de Marseille.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 17 décembre 2014

Noël en Provence, Noël à Tchernobyl, Noël à Fukushima

2014-12-17_CAN84_mairie-Avignon_Noel_arret-immediat-du-nucleaire_03.JPGNoël en Provence - Noël à Fukushima - Noël à Tchernobyl... avec la complicité sordide des élu-es. C'est contre cette attitude odieuse que mercredi 17 décembre 2014 en fin d'après-midi le CAN84 a de nouveau planté ses banderilles. A l'occasion de leur réunion du conseil municipal, la dernière de l'année, les élu(e)s d'Avignon ont dû à nouveau se confronter à cette réalité : Areva assassine, élus complices. Une action à la veille de Noël pour rappeler que le crime nucléaire se poursuit et frappe par milliers des enfants ici et dans les pays encore nucléarisés.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 22 septembre 2014

Le CAN 84 interpelle Madame Cécile Helle, Maire d'Avignon

./2012/public/autres/.Contamine_s.jpgPar la lettre ouverte reproduite ci-dessous, le CAN 84 interpelle le Maire d'Avignon pour exiger d'elle des analyses indépendantes sur la contamination en radionucléides de l'eau du Rhône, plus particulièrement, entre autres,  l'eau du robinet, l'eau utilisée par les agriculteurs, ...
Les contaminations permanentes ( autorisées !!! ) et accidentelles (voir article de Maya sur les 2 incidents récents au Tricastin : 2-incidents-a-Tricastin-en-moins-d-un-mois  ) se retrouvent très certainement dans l'eau et l'air de nos villes et nos campagnes.
Il semble extraordinaire que des élus n'exigent pas, pour protéger leurs concitoyens, des analyses indépendantes.
Que risquent-ils s'il n'y a rien à révéler ?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 4 juin 2014

Airnuc 2014 : un simulacre d'exercice de "sécurité" sur la base militaire nucléaire d'Istres (Bouches-du-Rhône) est programmé les 17-18 juin

2014-05-30_Exercice-nucleaire_base-aerienne_Istres.jpgLes 17 et 18 juin va se dérouler sur la base militaire nucléaire d'Istres le simulacre d'un scénario d'exercice de "sécurité" (Airnuc 2014). Alors que la base nucléarisée couvre 2 400 hectares de superficie, comporte près de 500 bâtiments, qu'y stationnent  vingt avions de combat Mirage 2000N avec missiles nucléaires de 15 fois la bombe d'Hiroshima et jouxte une ville de près de 43 000 habitants : la zone de danger maximum est évaluée officiellement à seulement un rayon de 2 km autour de la base et la zone de contamination radioactive officielle est encore plus réduite malgré le vent qui souffle régulièrement dans une région de près de 3 millions d'habitants... Un enfumage qui se joue allègrement de la vie humaine, des populations et des territoires. Nucléaire militaire et nucléaire civil : même ignominie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 30 avril 2014

Marche antinucléaire, Jour 6 : concert de sirènes sous les fenêtres du conseil municipal d'Avignon

CAN84_marche-antinucleaire-pour-la-vie_Cavaillon_Caumont_Avignon_034.JPGA mi-parcours, les antinucléaires ne faiblissent pas. Toujours la détermination de se battre sans faillir contre l'ennemi invisible radioactif. Etape à Avignon ou a lieu un concert de sirènes et tambours qui vient troubler le rond-rond du nouveau conseil municipal. Ceux-là, retranché derrière une lourde porte barricadée ne feront pas de mal au lobby nucléaire, élus verts compris.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 25 avril 2014

Marche antinucléaire pour la Vie et l’arrêt immédiat du nucléaire . Jour 1 : Commémoration de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl (26 avril 1986) et rencontres avec les salarié-es du nucléaire à Cadarache

CAN84_Marche-antinucleaire-2014_1ere-etape_Manosque-Vinon-Cadarache_1.JPGCette première journée de marche citoyenne contre le nucléaire, à travers la Provence, marque de son empreinte déterminée l’engagement des marcheurs et marcheuses. Jour sombre si il en est puisque dans quelques heures sera commémorée devant le centre nucléaire militaro-civil de Cadarache (Bouches du Rhône)  la catastrophe nucléaire de Tchernobyl d’avril 86 et ainsi exprimé le refus que le crime atomiste se poursuive encore dans notre pays.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 8 avril 2014

Un séisme de magnitude 5 ressenti dans tout le Sud-Est à quelques kilomètres des sites nucléaires

capture-d-ecran-twitter.jpgUn séisme de magnitude 5 a frappé ce lundi 7 avril 2014 à 21h29 la Provence, des Alpes-du-Sud aux Bouches du Rhône en passant par les Alpes-Maritimes, l'Isère, la Savoie et l'Italie. Une réplique de Magnitude 1,5 sur l'échelle de Richter a eu lieu deux minutes plus tard.  L'épicentre a été localisé par les services du Rénass entre Vars (Hautes Alpes) et Barcelonnette (Alpes de Haute Provence) plus précisément dans les Alpes-de-Haute-Provence à 3 km de Saint-Paul-sur-Ubaye dans la vallée de l'Ubaye. A quelques kilomètres à peine du site nucléaire de Cadarache et de l'implantation du démoniaque ITER, et  des deux autres monstres nucléaires du Tricastin (Vaucluse-Drôme) et de Marcoule (Gard). Il faut les mettre à l'arrêt immédiatement avant l'ultime drame.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 31 mars 2014

ITER, du 31 mars au 4 avril 2014, une nouvelle attraction à gros budget sur les routes de Provence

STOP-ITERDu 31 mars au 4 avril, nouvelle attraction à gros budget, un deuxième convoi test ira de Berre à Cadarache : une remorque de 352 roues, de 33 mètres de long et pesant 800 tonnes. Vous pourrez certainement admirer aussi un imposant déploiement de militaires et gendarmes ainsi qu'un hélicoptère surveillant le convoi. Le gaspillage d'argent public et la sur-exploitation des travailleurs pauvres se poursuit.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 15 avril 2013

Marche antinucléaire pour la Vie . Jour 1 : C’est parti !

2013-04-15_CAN84_Marche-antinucleaire-pour-la-vie_entre-Manosque-et-Vinon_drapeaux-2_150.jpgL’an dernier les cigales chantaient et le soleil tapait fort (nous étions au mois d’août) lorsque des citoyens et citoyennes se sont lancés dans la « marche antinucléaire pour la vie ». Cette année, changement de décors et avril en Provence est souvent synonyme d’ondées. Mais non, le printemps est arrivé et ils sont là à se retrouver devant la gare de Manosque pour le départ de la première étape d’une marche de 12 jours qui va les conduire de villages en villes sur 200 kilomètres à la rencontre de la population, des élus locaux et des salarié-e-s du nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 2