__

Premier temps de riposte collective et unitaire dans toute la France face à la banalisation des idées d'extrême-droite d'exclusion, de répression, de division et les lois liberticides imposées par le pouvoir macroniste.  120 organisations nationales (syndicats, associations, partis) rejoint au niveau départemental par le Collectif antinucléaire de Vaucluse ont appelé à poser un premier acte de résistance ce samedi 12 juin 2021. De la Préfecture à la place Pie d'Avignon en passant par le palais de justice, plus de 300 personnes ont défilé derrière une banderole unique "No Pasaran" (ils ne passeront pas) en référence à l'appel lancé en Espagne par la Passionaria le 19  juillet 1936 face à  la tentative de conquête du pouvoir par les fascistes franquistes.

2021-06-12_Marche-Libertes_Avignon_contre_extreme-droite.jpgRappelons à ceux et celles qui sont tenté-es par le simplisme des idées LePen que le parti que cette famille millionnaire (1) pilote depuis soixante ans est favorable à la poursuite et à la relance du nucléaire, tant civil que militaire, favorable aux EPR et à la prolongation des vieux réacteurs atomiques, favorable à la bombe atomique, a soutenu les essais nucléaires contre les populations de Polynésie et Algérienne, ne conçoit qu'une société d'ordre imposé basée sur des dominants et des soumis tel que l'illustre le nucléaire, ne voit dans les relations internationales que des occasions de conflits et de domination sur les peuples "inférieurs" (comme le mettent en oeuvre les entreprises atomistes tricolores au Niger et au Kazakhstan) en pillant leurs ressources. Le parti d'extrême-droite et sa chef exigent une répression policière et politique accrue contre les militants antinucléaires (tel à Bure et au Tricastin), soutien la création de la cellule "Demeter" de flicage des écologistes par le ministère de l'intérieur et la gendarmerie en collaboration avec le syndicat patronal des exploitants agricoles (FNSEA).

lepenmacron_nopasaran_black-and-white_72dpi.jpgDepuis plus de dix ans les atteintes à la libre expression et aux libertés collectives et individuelles se multiplient en France et frappent tout opposant (notamment les antinucléaires*, les syndicalistes, les gilets jaunes) et souvent violemment. Dans la dernière période la majorité LREM soutenue par la droite et l'extrême-droite a instaurée des lois liberticides et banalisé la ségrégation, la discrimination, la répression, le racisme, sa haine de classe contre les plus démunis et ceux qui refusent de se soumettre au pouvoir. Le pouvoir économique, les financiers et banquiers, les spéculateurs de tout poils puisent allègrement dans les caisses publiques pour s"enrichir et imposer leur ordre d'exploitation du vivant, de l'humain comme de la planète au détriment du bien commun, des services publics de santé, éducatif, culturel. Ils imposent leur domination nucléaire sur toute la planète au seul profit de leur caste et de leur carrière militaire et "civile" oeuvrant en permanence de leur violence de classe, de leurs connivences, de l'imposition de situations de faits et de coups de forces permanents, d'auto-protection hors de tout contrôle.

Pour le patronat et les nucléaristes : plutôt le fascisme que l'écologie et le vivant. Résister, riposter, faire barrage, reprendre l'initiative est un devoir pour chacun-e (3). La vrai insécurité est écologique et sociale, la menace est les duettistes pro-nucléaires Macron-LePen.

_

*
. Procès des opposant-es à l'enfouissement des déchets nucléaires : exigeons la relaxe des qualifiés de "malfaiteurs"
. Atteinte d'Etat aux libertés fondamentales : défendons-nous ! Aujourd'hui Bure demain : vous
. Bure : les contrôles d’identité systématiques des antinucléaires jugés illégaux car portant atteinte aux libertés individuelles
. Macron la matraque : le gouvernement envoie 500 militaires contre les opposants à la poubelle nucléaire de Bure
. Procès d'EDF contre Greenpeace : 200 antinucléaires en soutien aux militants poursuivis en justice
. Procès-bâillon d'Areva contre la liberté d'expression : "Nous ferons du 12 septembre une dénonciation publique du crime nucléaire". Nous publions les pièces à charge
. La coordination antinucléaire du sud-est est "mise en examen" sur plainte d'Areva
. Atteinte à la Liberté d'Expression : AREVA porte plainte contre la Coordination Antinucléaire du Sud-Est ! Nous ne nous laisserons pas bâillonner ! Appel à soutien

 
(2) https://www.nouvelobs.com/politique/20151222.OBS1771/a-combien-s-eleve-la-fortune-du-clan-le-pen.html et https://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/le-patrimoine-de-marine-le-pen-serait-sous-evalue-estime-le-fisc_1888919.html

(3) https://reporterre.net/Pour-les-capitalistes-plutot-le-fascisme-que-l-ecologie

__
photos DR
__
la presse en parle :
. logo_France-Bleu-Vaucluse.jpg    .  logo_La-Provence.jpg