|

Mot-clé - violence étatique

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 3 janvier 2020

Mauvais feuilleton politico-judiciaire à Bure : multiplications des atteintes aux libertés, aux droits citoyens et à la démocratie.

2016-07-16_Bure_Andra_antinucleaires_CRS.jpgCe n'est ni en Turquie ni au Brésil ou en Russie mais en France : 10 militants antinucléaires poursuivi-es pour "association de malfaiteurs", 20 perquisitions, des gardes à vue et des auditions multiples durant parfois jusqu'à 60 heures, des  expertises ADN et informatiques et chimiques, des cabinets d'experts et la police scientifique mobilisés, 30 ordinateurs et téléphones portables saisis, cinquante disques durs  décortiqués, des centaines de scellés, 104 000 communications écoutées/lues intégralement sur 26 lignes téléphoniques interceptées des mois durant, multiples filatures et surveillances policières, des milliers d'heures d'investigations de trente officiers de gendarmerie, des centaines de procès-verbaux fleuves, 2 balises GPS implantées sous des véhicules personnels, une tentative d’intrusion pour pose de micros-espion dans des locaux associatifs, plusieurs centaines de réquisitions téléphoniques auprès des opérateurs pour connaître les identités de téléphones bornant sur les antennes-relais proches de manifestations antinucléaires contre la poubelle atomique Cigéo, voiture de gendarmerie banalisée avec antenne IMSI-Catcher pour capturer pendant des mois tous les numéros de téléphones sur une aire située dans un rayon de 5km autour de... Bure, 15 000 pages de dossiers et 2 000 pages supplémentaires tous les trois mois, 55 000 euros de frais divers et 100 000 euros engagés...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 26 mai 2019

Le tour de la France (nucléaire) de « Atomik-Tour », en Vaucluse et en images

2019-05-24-26_Atomik-Tour_CAN84_Avignon_00_place-Pie_Bure-Stop_Bus-Atomik.jpgLe tour de la France (nucléaire) de « Atomik-Tour » - en 50 étapes de janvier à août 2019 – a fait halte à Avignon du 24 au 26 mai 2019 , venant à la rencontre de la population et des groupes localement en lutte et en résistance, contre le nucléaire ou les GPII (Grands Projets Inutiles et Imposés). Durant 3 jours des actions publiques, convergences, projection-débat, informations, recueil de paroles, animations se sont déroulés à travers la ville.

Lire la suite...

Partagez ! Partage