Centrale-nucleaire-du-Tricastin_aerienne.jpgAu détour d'une lettre de l'ASN datée du 22 décembre et adressée à la Direction EDF-Tricastin on découvre un nouveau florilège de défaillances et erreurs inquiétantes à la centrale atomique du Tricastin, notamment sur le réacteur nucléaire n°1 : des interrupteurs et disjoncteurs d'arrêt d'urgence mal câblés, des vibrations sévères et inquiétantes sur des ventilateurs, des fuites d'huile sur une pompe haute pression du système d’injection de sécurité, la défaillance de plusieurs sondes de température du circuit primaire, des montages inadéquates des câbles 6,6kV des transformateurs des tableaux électriques, des torons de câblage défaillants. Les vieilles casseroles périmées du Tricastin n'en peuvent plus mais les nucléocrates et des politiciens en veulent encore. Qu'ils se taisent et qu'on ferme définitivement ces installations de mort.