Temoignage-ombre-chinoise.pngElle craque, les enceintes se fissurent, les tuyauteries fuient, les bâtiments sont inondés, la pollution gagne, et les bouts de ficelle ou autres chaînes bricolées et chiffons ne suffisent plus. Le bilan officiel de l'année 2015 révèle une dégradation et 2016 est du même acabit . 2017 est l'année de tous les dangers. Tricastin-Daïchi est annoncé... à moins que la centrale nucléaire soit mise à l'arrêt définitif.