|

Mot-clé - toxicité

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 6 octobre 2013

Déchets Haute Activité - Vie Longue (HA-VL) : on nous ment / Réponse au président du Visiatome de Marcoule, directeur de recherche au CEA, Etienne Vernaz (suite)

accident_nucleaire_montage_3.jpgDans un travail approfondi de recherche et d'investigation pour faire toute la lumière sur les allégations du lobby nucléaire en matière de déchets radioactifs de haute toxicité produits par les installations nucléaires et leur pseudo-maîtrise d'enfouissement par les techno-nucléocrates, M. Gilbert Tallent a déniché de nombreux aveux de manipulations scientifiques et quelques perles à faire froid dans le dos. En un mot : on vous ment ! Les chiffres-clefs, les réponses des organismes officiels, les contradictions techniques et scientifiques.

Lire la suite...

lundi 25 juillet 2011

Appel international de physiciens pour un embargo sur l'emploi de bombes à l'uranium "appauvri" en usage actuellement par l'occident en Lybie.

L'Association Internationale des Physiciens Pour la Prévention de la Guerre Nucléaire (IPPNW) tire la sonnette d'alarme sur l'utilisation par les puissances occidentales d'armes à l'Uranium dit "appauvri" et les très graves effets sur la santé des populations civiles et des militaires. Ces armes de destruction intensive (les bombes sales des pays riches) ont été utilisé en Irak, dans les Balkans, et aujourd'hui en Libye par l'aviation occidentale. Loin d'être "appauvri" la radioactivité de ces bombes est terrible : les particules d'aérosol générées dans un état « céramique » très dur sont retenues dans les poumons et près des ganglions lymphatiques pour une période prolongée. Conséquence : l'augmentation du risque de dommages cellulaires dû aux radiations alpha. La folle Areva (NC) à fabriqué au 30 décembre 2001 plus de 190 000 tonnes d'Uranium UA (sur le site de Pierrelatte notamment). Les scientifiques lancent un appel à l'embargo sur l'emploi de ces bombes à l'uranium UA.

Lire la suite...

dimanche 10 juillet 2011

Lettre Ouverte du Collectif Antinucléaire 13 aux élu(e)s Europe-Ecologie-Les-Verts

Le 9 juillet 2001, lors d'un rassemblement en Avignon, le Collectif Antinucléaire 13 a remis à Madame Michèle Rivasi, députée européenne, une lettre ouverte, qui a également fait l'objet d'un communiqué de presse : "Depuis le début de la catastrophe de Fukushima, EELV et tous les écologistes s'indignent , dénonçant les conséquences inacceptables de cette tragédie humaine. Toute la mouvance écologiste demande une sortie du nucléaire, EELV en tête ! Le positionnement semble clair...Et pourtant !"

Lire la suite...