Un niveau excessif de radioactivité, jusqu'à 29 fois supérieur au niveau moyen a été détecté dans les organismes marins pour le strontium90 et jusqu'à 300 fois pour le césium137. A Fukushima, les rejets radioactifs de césium 137, dont la période radioactive est de 30 ans, sont à présent 168 fois plus importants qu'à Hiroshima victime de l'explosion de la bombe nucléaire en 1945. Les autorités et le lobby nucléaire sacrifient la population, les enfants, les territoires.