Lundi 4 juillet 2016

Des anomalies de fabrication détectées sur les 4 réacteurs nucléaires EDF du Tricastin ? les générateurs de vapeur risquent de rompre

generateur-de-vapeur_unite-de-production_Cruas.jpgC'est par ce que la cuve du réacteur EPR en cours de construction à Flamanville (Manche) a été contrôlée et que des failles dans sa fabrication mettent en lumière sa fragilité qu'est révélé le pot aux roses sur 18 réacteurs nucléaires français (1) actuellement en service. Les générateurs de vapeur (GV) fabriqués par Areva (Creusot-Forge) et par une forge située au Japon (JCFC) présentent de graves anomalies. Pas moins de 80 irrégularités de natures très diverses ont été identifiées dans les dossiers de fabrication d’Areva. Dont les fonds primaires des GV des 4 réacteurs nucléaires du Tricastin. Le bon sens : les mettre à l'arrêt immédiatement.

Lire la suite...

jeudi 8 août 2013

Nucléaire : les 200 000 pylônes électriques et THT aussi vulnérables que les 19 centrales nucléaires et les 58 réacteurs nucléaires

THT-pylone_01.jpgLa remise à des préfets de 4 départements du sud-est (Gard, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Drôme) de boulons de lignes Haute Tension sortant des centrales nucléaires agite le lobby et le pouvoir aux ordres. Quelques soient les auteurs, cette action démontre aux yeux de tous à quel point le nucléaire est fragile, dangereux et menace tout le territoire. De part sa logique centralisatrice et autoritaire, le nucléaire a mité le pays de plus de 200 000 pylônes qui en sont le talon d'Achille tout comme toutes les installations nucléaires et nucléaro-chimiques. Le bon sens exige qu'à danger immédiat : arrêt immédiat. Le nucléaire est périmé, obsolète et nuit gravement à la santé : Il faut le mettre hors d'état de nuire. C'est un acte de Résistance salutaire.

Lire la suite...

vendredi 7 juin 2013

Lettre ouverte à Monsieur Etienne Vernaz

Dans une "lettre ouverte" au co-fondateur du dysneyland de la destruction atomique ("Visiatome" à Marcoule), un participant avisé s'insurge contre l'attitude de celui-ci lors du débat contradictoire de Tavel (Gard) qui l'opposait au physicien antinucléaire Pierre Péguin.

Lire la suite...

jeudi 20 septembre 2012

Séisme à 30km du site nucléaire de Cadarache ce mercredi 19 septembre 2012 à 21h

2012-09-19_Seisme_Manosque_1066-photoIntro.panoramic.jpgLa terre a tremblé mercredi soir dans la région de Manosque à une trentaine de kilomètres du Centre atomique de Cadarache (Bouches-du-Rhône) implanté sur la faille sismique de la moyenne Durance. Plusieurs secousses sismiques ont été ressenties le 19 septembre, peu avant 21h, dans la région de Manosque (Alpes de Haute Provence) et dans une grande partie sud-ouest du département comme à Forcalquier et Villeneuve qui serait le centre du séisme. Il s'agit d'un séisme de magnitude 3,5 sur l'échelle de Richter.

Lire la suite...

Dimanche 19 juin 2011

Les propos d'un repenti du nucléaire : "Il y a une forte probabilité d'un accident nucléaire majeur en France"

Il est des leurs. Enfin, il était des leurs. Polytechnicien, physicien nucléaire, Bernard Laponche a participé, dans les années 1960, au sein du Commissariat à l'énergie atomique, à l'élaboration des premières centrales françaises. Il est formel : la France est dans l'erreur. Avec le nucléaire, elle s'obstine à privilégier une énergie non seulement dangereuse mais obsolète. Puisque le point de départ, c'est la création de produits radioactifs en grande quantité, la catastrophe est intrinsèque à la technique. Le réacteur fabrique les moyens de sa propre destruction. Energie du passé, sans innovation possible, le nucléaire ne représente pas seulement une menace terrifiante, pour nous et pour les générations qui suivront ; il condamne notre pays à rater le train de l'indispensable révolution énergétique.

Lire la suite...

mercredi 13 avril 2011

Pétition pour la fermeture définitive des 4 réacteurs de Tricastin

Risques sismiques, vétusté avérée, incidents à répétition, risques d’inondations, non-conformité aux normes de sécurité, conception périmée : le site nucléaire du Tricastin et ses 4 réacteurs nucléaires doivent être fermés de toute urgence et définitivement.

Lire la suite...

Dimanche 11 avril 2010

ITER : Les têtes tombent quand ça va mal...

Changement à la tête de la direction européenne d'Iter F4E (fusion for energy). Le Britannique Frank Briscoe remplace le français Didier Gambier spécialiste de la fusion nucléaire pour conduire la plus ambitieuse expérience scientifique de notre époque... qui ne produira jamais d'électricité et engloutira des millions d'Euros tout en rendant moins sûr la région et en détruisant l'équilibre écologique et paysager.

Lire la suite...