EDF_Centrale_Nucleaire_Tricastin_4_Bt_Reacteurs_France_2008.jpgA peine une semaine après le redémarrage de la centrale nucléaire du Tricastin mise à l'arrêt forcé depuis septembre 2017 : des rejets radioactifs gazeux intempestifs se sont produits dans un bâtiment auxiliaire. Une centaine de salarié-es a du être évacuée des réacteurs atomiques 1 et 2 et subir des mesures de contamination radioactive. Des rejets dans l'environnement se sont inéluctablement produits. Trop c'est trop !