|

Mot-clé - radioactivités

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 26 mai 2022

La sirène d'alerte d'incident nucléaire ne fonctionne plus sur la commune de Pierrelatte... depuis plus d'un an.

Partagez ! Partage

sirene-alerte_SNA.jpgEn cas de fuite mortelle et d'incident nucléaire majeur les habitants des alentours du site nucléaire du Tricastin et au delà n'en saurons rien. Et pour cause : la sirène d'alerte (SNA) ne fonctionne plus sur la commune de Pierrelatte (Drôme) depuis plus d'un an! La presse locale si prompte à cirer les pompes de la nucléocratie ne s'est pas ruée pour diffuser l'information de mise en danger de la vie d'autrui par les exploitants nucléaires et la complicité des élus locaux et départementaux. Il est vrai que certain-es d'entre-eux réclament à corps et à cri l'implantation de réacteurs atomiques supplémentaires EPR sur le site du Tricastin. Une démence.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 13 février 2021

Mémoire : quand la France bombardait l’Algérie avec des armes nucléaires

Partagez ! Partage

essais-nucleaires-France-polynesie.jpgPour devenir une puissance nucléaire, la France n’a pas hésité à commettre ses essais terrifiants à l’air libre et en sous-sol en Algérie. Les stigmates de ces explosions sont encore visibles tant sur les habitants sur sur leurs terres. Et la France refuse toujours d'indemniser les victimes.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 17 avril 2019

Bientôt 2 millions de tonnes de déchets radioactifs : le débat public du pseudo Plan National de Gestion des Déchets et Matières Radioactives est une bouffonnerie

Partagez ! Partage

Dechets-nucleaires_stockage-profond-a-Bure.jpgLes choix de politique énergétique sont verrouillés depuis des décennies par l'industrie nucléaire et ses gouvernements successifs aux ordres. Conséquence : le débat public portant sur le pseudo Plan National de Gestion des Déchets et Matières Radioactives qui vient de s'ouvrir est une bouffonnerie. La nucléocratie veut bien que la population discute mais uniquement dans le cadre de ce qu'elle a déjà décidé et imposé. Les dés sont pipés encore une fois. La non-participation aux débats publics est la seule attitude active pour condamner cette mascarade. D'autant que la répression policière et judiciaire frappent durement les opposants.

Lire la suite...

Partagez ! Partage