|

Mot-clé - radioactivité

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 11 août 2021

Les conséquences sanitaires du nucléaire : la « science asservie »

2021_Dr-Christian-Sueur_pedo-psychiatre_Polynesie_.jpgLe Dr Christian Sueur, médecin psychiatre, Praticien hospitalier à Carcassonne a exercé de longues années en Polynésie au contact des enfants descendants des générations qui ont subit les essais atomiques de la France. Il analyse les deux rapports récemment publiés par l'Inserm, dont les rédacteurs sont de la même discipline et liés à une organisation professionnelles, concernant les conséquences sanitaires des essais nucléaires français dans le Pacifique. Il révèle leur manque d'objectivité et leur soumission à une pensée magique militarisée. D'autant qu'un précédent rapport publié en 2018 mettait en évidence des pathologies génétiques d’origine transgénérationnelles observées chez des enfants polynésiens vus en consultation pédo-psychiatrique en Polynésie,

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 30 juillet 2021

Macron en Polynésie : l'idiotie nucléaire présidentielle explose

CEP_essais-nucleaires-dans_le-Pacifique_monument.jpgLe Tavini huiraatira a fustigé jeudi les propos du Président de la République sur la nécessité pour la Polynésie de profiter de la “protection” de la France dans la zone Pacifique, dénonçant également le discours du chef de l'État sur l'absence de connaissance de la dangerosité des essais nucléaires perpétrés par la France sur le dos des habitants et de l'environnement. C'est inadmissible, au XXIe siècle d'avoir encore ce discours d'il y a 60 ans" a déclaré le leader indépendantiste Oscar Temaru. qui a poursuivit “J'ai eu l'impression d'entendre l'arrière-petit-fils du Général de Gaulle” . De son côté l’association 193 déclare  : "le Président Macron vient de raconter les mêmes conneries qu’on entend depuis les essais nucléaires". Une manifestation regroupant indépendantistes et antinucléaires s'est déroulée devant l'aéroport de Faa'a.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 8 juillet 2021

La nucléocratie rackette les contribuables : l'Etat verse encore 994,1 millions d'euros à Areva

1000euros.jpgCa n'en finit plus. Après les 9 milliards de fonds publics versés ces dernières années à Areva et à EDF, c'est à présent près d'un milliard d'euros que l'Etat va verser à Areva pour éponger la dette et les pénalités de retard que le nucléariste doit à la Finlande pour avoir faillit à ses engagements de construction d'un EPR.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 7 juillet 2021

Le Tour de France cycliste face aux méfaits du nucléaire

2021-07-04_Mont-Ventoux_Stop-nucleaire_Stop-EPR_08.jpgCe 7 juillet 2021 à l'occasion du passage du Tour de France cycliste, les panneaux signalétiques du mont Ventoux ont été parés de quelques signaux rappelant que, au-delà du folklore sportif, la Provence est la région la plus nucléarisée d'Europe.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 2 juillet 2021

Un décret gouvernemental autorise la construction d'installations nucléaires en zone urbanisée ou urbanisable

Decret-urbanisme_PLU-Nucleaire.jpgPendant que les médias, les institutions sanitaires et politiques moulinent la cervelle des citoyens avec un virus le gouvernement continue de prendre en rafale des décrets échappant à tout contrôle. Cette fois-ci, le 29 juin 2021, un décret de dérogation au code de l'urbanisme va permettre l'implantation d'installations nucléaires en zone urbanisée y compris là où résident des populations ! Les ministres de l'écologie et du logement ont signé cette saloperie. Tout le territoire est à présent à la merci de la prédation du nucléaire. C'est la radioactivité dans votre jardin ou sur le balcon. La démence préside au pouvoir autocratique politique et des lobby.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 13 juin 2021

Sezin Topçu : « L'Etat surveille avec les mêmes craintes les militants et le plutonium »

Sezin-Topçu_sociologue.jpgPour la sociologue des sciences, Sezin Topçu, le procès des militants de Bure montre que le nucléaire est un enjeu stratégique pour la France, ce qui explique une «criminalisation de l'action antinucléaire». Douze mois ferme requis pour l'un, 10 à 18 mois avec sursis requis pour les six autres prévenus: la répression de l'Etat nucléaire franchi un cap visant à casser et occulter toute remise en cause de la domination nucléariste sur le pays et de la dépendance de la France à la destruction de l'atome.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 8 juin 2021

EDF contraint de fermer immédiatement et définitivement sa centrale nucléaire de "Dungeness B" dans le sud de l'Angleterre

2021_centrale-nucleaire_Dungeness-B_Grande-Bretagne_Kent_reacteurs.jpgEDF est contraint de fermer sa centrale nucléaire de "Dungeness B" dans le sud de l'Angleterre. Trop de problèmes techniques ont plombé ce monstre entré en service en 1983 et devenu - comme au Tricastin (Vaucluse-Drôme) mis en service en 1980 -  une poubelle des plus dangereuses. A tel point qu'elle était à l'arrêt depuis trois ans. EDF-Energy (filiale de EDF en Grande Bretagne) a du reconnaître, après avoir investit des millions d'euros pour son achat en 2009 et des réparations de type "grand carénage", son impuissance. Et cesser son entêtement au prolongement car certains composants ne sont pas réparables et les risques trop importants. C'est le contribuable français qui paie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 18 avril 2021

USA : du miel contaminé par les retombées des essais nucléaires effectués... lors de la guerre froide

miel-Virginie_abeille.jpgLe miel d’une grande partie de l’est des États-Unis est contaminé au césium 137 radioactif issu des nombreux essais nucléaires effectués sur le sol états-unien pendant la guerre froide . C'est ce que révèle  le site scientifique "ScienceAlert" qui publie les résultats d'une étude conduite par le géologue Jim Kaste du College of William & Mary, à Williamsburg (Virginie) et son équipe sur les aliments tels les noix ou les fruits. 68 échantillons des 122 mesurés sont contaminés. Problème sanitaire mais aussi scientifique lorsque l'on sait que le césium 137 a une durée de radiations d'environ 30 ans alors que ces essais ont eu lieu il y a une soixantaine d'années.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 27 mars 2021

Contournant les code de la santé publique et de l'environnement, le gouvernement et l'ASN décident d'alléger le contrôle sur les activités nucléaires

soucres-radioactives-diverses.jpgIl y a quelques jours  encore les activités nucléaires et les installations étaient soumises à deux régimes dit de déclaration et d'autorisation. C'en est fini, un  arrêté gouvernemental du 4 mars 2021 vient d'alléger le peu de contraintes sur l'utilisation et le transport des sources radioactives (rayonnements ionisants) industrielle, vétérinaire ou de recherche en créant la catégorie dite "d'enregistrement". C'est ce que proposait l'ASN dans une décision du 4 février 2021 afin de faciliter le business du nucléaire selon les voeux du lobby européen du nucléaire Euratom. L'arrêté doit entrer en vigueur dès le début de l'été le 1er juillet 2021.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 24 mars 2021

Areva-Orano au Tricastin : l'isotope stable qui masque la radioactivité

2021-03-18_Orano_isotope-stable_chantier-laboratoire.jpgLa presse régionale et locale aime à encenser le secteur nucléaire. Normal, la manne financière publicitaire en est la contre-partie. Ainsi dernièrement elle s'est fait la chargée de communication d'Orano du site atomique du Tricastin. Sur 4 colonnes et un quart de page, et à coup de 15 millions d'euros d'investissement le nucléariste annonce le début de la construction d'une nouvelle installation qui se fixe comme objectif de s'attaquer au marché des « isotopes stables » en appliquant les techniques déjà mises en œuvre dans l'enrichissement de l'uranium radioactif. Nous en avons profité pour explorer les plans comptables de l'opération. Une nouvelle « affaire » en perspective ?

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 18 mars 2021

Les criminels : bientôt les ustensiles de cuisine pourront être fabriqués avec des déchets radioactifs

2021_poele-et-casserole-radioactivite_01.jpgProchainement, nos ustensiles de cuisine, plats à tarte, poêles et casseroles pourront être fabriqués à base de métaux « faiblement radioactifs » issu de l’industrie nucléaire. Ils seront vendus en supermarchés, en quincailleries et autres commerces. Une fois dans la maison, close par essence, la radioactivité n'aura plus qu'à jouer son rôle mortel. De l'assiette à la bouche et l'oesophage : bienvenue aux cancers en tout genre. Car il n'existe pas de niveau de dose de radioactivité inoffensif.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 24 octobre 2020

Orano-Tricastin : deux salariés victimes d'un accident de contamination radioactive

ouvrier-soudeur.jpgUn grave accident du travail est survenu ce jeudi 22 Octobre 2020 dans l’installation Comurhex-II d'Orano sur le site atomique du Tricastin (Vaucluse-Drôme). Deux salariés « robinetiers » , sous-traités de la société Endel, ont reçu sur l’ensemble du corps une grande quantité de poudre d'hexafluorure UF6 - un composé de l'uranium - alors qu’ils intervenaient sur une tuyauterie. Un des intervenants s'étant coupé, sa plaie a vraisemblablement pu être contaminée. De très sérieuses suspicions de contamination interne des deux salariés existent aussi.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 5 juin 2020

Pas de JO ni à Tokyo en 2021 ni à Paris en 2024

2017_Non-aux-JO-Tokyo.jpgLa tenue des Jeux Olympiques au Japon en 2021 et à Paris en 2024 est une insulte aux peuples victimes des contaminations radioactives perpétrées par les nucléocrates, des expulsions et de la répression exercée sur les habitants des quartiers pauvres. Un peu partout dans le monde, et en France, des collectifs de résistance se constituent pour faire échec à la tenue des J.O alors que la crise sociale, sanitaire et économique frappe de plein fouet les populations. Il est temps que ce vieux monde de compétition et de prédation disparaisse. Nous ne pouvons pas prétendre entrer dans le monde d’après en poursuivant les errements du monde d’avant.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 27 avril 2020

JO de Tokyo reportés : la population est un obstacle qu'il faut faire disparaître aux yeux du monde

2011-010-31_tepco-reactor-4-fukushima-march-2011.jpg"L'énergie nucléaire nous a tout pris" - ses mots sont de Hasegawa Kenichi, le représentant municipal de Maeta au moment de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima-Daïchi, lieu du stockage en principe temporaire des sols contaminés... et du passage programmé de jeunes courreurs et de la flamme olympique. « Nous sommes simplement un obstacle sur la route des Jeux. En fin de compte, toutes les régions touchées par la radiation sont une épine dans le pied des organisateurs. Ils veulent simplement se débarrasser de nous, pour tirer un trait sur le passé. » dit-il avec colère. Exigeons l'annulation des JO au Japon !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 24 mars 2020

Nucléaire : cet autre confinement qui nous attend. Appel à l'insurrection des consciences

188140790Par ces temps de confinement et les réflexions qu'il suscite, il est judicieux de savoir ce qui nous attend en cas de catastrophe nucléaire : le "Codirpa" (1) ou comment les pouvoirs veulent imposer à la population de vivre en milieu contaminé radioactif. Avec cette doctrine élaboré en 2005, l'Etat a déjà légiféré sur la gestion de catastrophe nucléaire, Ce que nous vivons actuellement avec le virus civid-19 en préfigure le contexte et les modalités.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 11 mars 2020

Nucléaire et coronavirus : un salarié d'Orano en Mongolie contaminé. La doctrine nucléaire "Codirpa" testée sur les français.

coronavirus.pngLa gestion par les autorités françaises de l'épidémie/pandémie du coronavirus, nommé Covid-19 par l'OMS, ressemble à s'y méprendre à la doctrine "Codirpa"* de gestion post-accidentelle nucléaire. Les autorités, dépassées et soucieuses avant tout du buziness et du fonctionnement économique capitaliste, rejettent sur les individus la responsabilité de leur contamination. Sordide : si vous êtes malades ou vos enfants le sont c'est que vous avez été négligents.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 10 janvier 2020

Les Jeux Olympiques 2020 ne doivent pas avoir lieu au Japon : Boycott !

2019_12-13_Japon_contamination_village-olympique_03.jpgLes Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont un enjeu pour la nucléocratie internationale. Il s'agit de faire croire au monde, avec la complicité des Comités d'organisation sportifs des différents pays, que la catastrophe de Fukushima n'a pas existé ou au pire est définitivement réglée. Face à ce déni piloté par le gouvernement de Shinzo ABE qui met en scène ce grand spectacle sportif pour banaliser la radioactivité et « normaliser » la situation au nom de la reconstruction et de la finance : la mobilisation internationale des peuples est nécessaire. Elle s'organise.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 15 août 2019

Accident nucléaire sur une base militaire russe de lancement de missiles

2019-08-09_explosion-base-missiles-russe_vue-de-la-ville-de-Severodvinsk.jpgUne explosion s'est produite le 8 août dernier dans un centre russe de recherches nucléaires au large de Nionoksa, dans la région d’Arkhangelsk, dans le Grand Nord russe. Le bilan réel des victimes reste incertain et les circonstances de l’incident peu claires. L'explosion aurait fait cinq morts et au moins trois blessés par brûlures. Et des rejets radioactifs 16 fois supérieurs au "bruit de fond radioactif" habituel. Possiblement de plutonium, de promethium et de cerium.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 11 mai 2019

Plan de Gestion des Matières et Déchets Radioactifs : une campagne officielle de désinformation et de fake-news. La vérité : 200 millions de m3 de déchets radioactifs et non pas 1,6 millions de m3

2019_dechets-radioactif-empoisonnement.jpgPGMDR : le dossier mis en débat par l'Etat et la nucléocratie est truffé d’affirmations erronées et de présentations partisanes repris et largement diffusé par les réseaux sociaux et les médias. Présentation qui se veut rassurante mais trompeuse. Ainsi de la grossière sous-évaluation des volumes de déchets, tels les 282000m3 de  boues  radioactives  de  Malvési, les 23millions de m3 de déchets issus de la lixiviation (dynamique) du minerai d’uranium, les 537000m3 de  déchets dits TFA (Très Faible  Activité),  les 15 millions  de  m3 de  déchets  issus  de  la lixiviation (statique) des minerais pauvres, les dizaines de millions de m3 de stériles uranifères, les centaines de millions de mètres cubes produits à l’étranger par Cogema/Areva/Orano pour les besoins de l’industrie  nucléaire  française. Au final, il n’y a pas 1,6 millions de m3 de déchets radioactifs en France mais de l’ordre de 200 millions de m3. Déchets dont la durée de vie ou la radiotoxicité sont sous-évalués. En matière de nucléaire, les consultations, débats publics et autres enquêtes publiques ne sont pas instaurés pour rechercher les options  le  plus satisfaisantes  pour  l’intérêt  général  mais  pour  donner  un  vernis démocratique à des décisions déjà prises.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 14 avril 2019

Démantèlement dément d'Eurodif Tricastin : la presse régionale grande complice

eurodif-areva_demantelement.jpgUne Installation Nucléaire de Base, telle celle de production d'uranium enrichi du Tricastin (Georges Besse I) mise aujourd'hui à l'arrêt définitif est un peu comme un navire fantôme. Les errements et la dangerosité s'y côtoient et le commandant ne souhaite pas entendre poser des questions qui fâchent. Surtout si des pages de pub ont été déversées sur la presse institutionnelle. Mais ne parlez surtout pas de fake-news.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 6