|

Mot-clé - radioactivité

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 26 janvier 2023

Fake news de l'émission "Le Téléphone Sonne" (France Inter) du lundi 16 janvier 2023 : rétablissons la vérité

2016_Tricastin_CNPE_vue-arrieree--interieur-Areva_riviere.jpgJulien Syren, ingénieur géologue au laboratoire de la CRIIRAD, apporte réponses et éclairages suite à la diffusion de l'émission "Le Téléphone Sonne" sur France Inter du lundi 16 janvier 2023 ayant pour thème "Crise énergétique : le retour en grâce du nucléaire ?" où plusieurs intervenants nucléaristes ont affirmé des contre-vérités et mensonges sur l'innocuité de la radioactivité et des rejets produits par les réacteurs nucléaires.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 18 janvier 2023

Tribune libre de scientifiques : les faibles doses de radioactivité générées par les installations nucléaires portent atteinte à la santé des travailleurs et de la population.

Annie-Thebaud-Mony_Marie-Ghis-Malfilatre.jpgAnnie Thébaud-Mony - sociologue et directrice de recherche honoraire à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) - et Marie Ghis Malfilatre - sociologue postdoctorante au laboratoire Pacte de l'université de Grenoble-Alpes, spécialiste des conditions de travail dans l'industrie nucléaire - publient une tribune dans le journal "le Monde" alors que débute mardi 17 janvier l'examen par le Sénat à majorité pro-nucléaire du "projet de loi" permettant d'accélérer les procédures liées à la construction de nouvelles installations nucléaires. Elles mettent en évidence le déni démocratique et les dissimulations des maladies induites par la radioactivité, dont sont victimes notamment les travailleurs du secteur et la population atteinte par les faibles doses récurrentes rejetées quotidiennement par les installations nucléaires.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 6 janvier 2023

Le baratin de EDF sur la prolongation de ses réacteurs nucléaires au-delà de 40 ans et même 50 ans mis à mal par l'ASN

accident_nucleaire_montage_3.jpgLa durée de fonctionnement des réacteurs nucléaires implantés en France est depuis l'origine de 30 ans. Pourtant EDF martèle sans cesse sa volonté de les prolonger jusqu'à 40 ans voire 50 ans et même 60 ans. Une hérésie criminelle et un gros mensonge dénoncés depuis longtemps par les antinucléaires et que l'ASN vient de confirmer par la voie de son Directeur général devant la Commission des Finances de l’Assemblée nationale. "jusqu’à quand les installations nucléaires pourront-elles fonctionner en toute sûreté ?... EDF doit apporter la preuve que ses réacteurs seront à même d’être prolongés au-delà de 50 ans... combien de temps les cuves peuvent tenir?... aujourd’hui ce n’est pas prouvé. "

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 29 décembre 2022

Alerte Tricastin : la Fleur du mal, un nouveau parc d’entreposage de déchets radioactifs

site-atomique-du-Tricatin_Drome-Vaucluse_canal-Di=onzere-Mondragon.jpgLa mise en service annoncée d'une nouvelle installation nucléaire de base va avoir lieur sur le site atomique du Tricastin: Fleur, destinée à stocker un des trop-pleins mortels radioactifs national d’Orano et d’EDF. Tout ce qui est dégueulasse porte un joli nom. Des tonnes de CO2, de transports dangereux, de consommation exorbitante d'eau en perspective pour la construction; puis quatre bâtiments métalliques de 11 m de haut abriteront chacun jusqu’à 14 080 fûts d’uranium de retraitement (URT). Déjà la plateforme d’Orano/Areva comporte huit installations nucléaires de base,  deux usines Seveso seuil haut et une installation nucléaire de base secrète militaire lié au CEA et à la bombe. Auquel viennent s'ajouter sur 650 hectares les installations nucléaires de EDF dont les quatre délabrés réacteurs atomiques. Aucun risque, selon l’Autorité de sûreté nucléaire, qui n’a pas son pareil pour noyer le poisson avec son charabia technique. Un article de "Charlie Hebdo"

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 1 décembre 2022

ITER*, la date du démarrage renvoyée une fois de plus aux calendes grecques ! Et un budget qui va encore exploser !

2022-11-30_ITER-site04.2022.jpgLe 24 novembre 2022 se tenait à Manosque la réunion publique annuelle de la CLI. (Commission locale d'information) de Cadarache intitulée « ITER continue ».[sic] L’occasion de refaire le point sur ce réacteur nucléaire expérimental, par Antoine Calandra.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 30 novembre 2022

"Notre Terre Mourra Proprement" : un film-témoignage historique, des images parfois tenues secrètes

notre-terre-mourra-proprement_comite-centrales.jpgCette histoire  est l'histoire de luttes populaires inspirantes. "Comité Centrales" par ce film (en libre accès et conférence-débat) offre un colossal travail de mémoire. Ce récit est régénérant, enthousiasmant. Il permet de s'imprégner de la culture des luttes pour ne pas sombrer dans la résignation, pour nourrir sa révolte, son indignation, son refus et sa volonté d'un autre monde que celui de la destruction. Atomique en l'occurrence. D'admirables "dynosaures" y sonnent au travers de leurs histoires singulières collectives le réveil antinucléaire contre les fanatiques imbéciles et idiots du dieu atome qu'ils soient politiciens ou techno-scientistes. A l'heure de la falsification de masse de l'Histoire ce film rappelle que les françaises et les français n’ont jamais accepté les déchets radioactifs et avec eux, l’ensemble de l’industrie nucléaire qui leur a été imposée. Des images inédites et parfois secrètes, cachées au public.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 17 novembre 2022

Déclaration de guerre du gouvernement contre l'environnement, la santé, la démocratie pour imposer l'implantation de nouveaux réacteurs nucléaires EPR2 en France

les-miracles-de-la-novlangue-nucleariste.jpgAlors que le Conseil d'Etat a retoqué le projet gouvernemental et de E.Macron de détruire la loi pour imposer l'implantation de nouveaux réacteurs nucléaires en France, estimant également que "il n'y a pas de raison impérative d'intérêt public majeur" aux EPR2 (révisant à la baisse des éléments de sécurité de l'actuel EPR) : le gouvernement tente de passer en force. Il vient d'adopter un nouveau texte qu'il entend faire voter par l'Assemblée Nationale fin 2022/début 2023. C'est le coup d'Etat permanent de la nucléocratie contre les populations, le peuple. L'opposition à cette folie capitalistique destructrice doit se faire entendre.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 26 mai 2022

La sirène d'alerte d'incident nucléaire ne fonctionne plus sur la commune de Pierrelatte... depuis plus d'un an.

sirene-alerte_SNA.jpgEn cas de fuite mortelle et d'incident nucléaire majeur les habitants des alentours du site nucléaire du Tricastin et au delà n'en saurons rien. Et pour cause : la sirène d'alerte (SNA) ne fonctionne plus sur la commune de Pierrelatte (Drôme) depuis plus d'un an! La presse locale si prompte à cirer les pompes de la nucléocratie ne s'est pas ruée pour diffuser l'information de mise en danger de la vie d'autrui par les exploitants nucléaires et la complicité des élus locaux et départementaux. Il est vrai que certain-es d'entre-eux réclament à corps et à cri l'implantation de réacteurs atomiques supplémentaires EPR sur le site du Tricastin. Une démence.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 25 avril 2022

Orano condamnée, encore une fois, pour mensonge publicitaire

2018-01-23_Areva-Orano.jpgDéjà condamné pour des faits similaires en 2020, le géant industriel français Orano (ex-Areva) fait l'objet d'une deuxième condamnation ce 19 avril 2022 pour sa campagne de recrutement de jeunes  « Surprenez-vous, rejoignez-nous » diffusée en novembre 2021. En cause, sa publicité sur le prétendu « recyclage » des déchets radioactifs, jugée d'être « de nature à induire en erreur le public ». Ce nouveau jugement écorne le mythe de la France et du lobby nucléaire « championne du recyclage ».  La pseudo-filière « propre et vertueuse » est une nouvelle manipulation de la jeunesse et de la population.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 23 décembre 2021

Encore une fuite de tritium radioactif à la centrale nucléaire du Tricastin : 2000 litres mortels déversés atteignant jusqu'à 28 900 Becquerel par litre

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_02.jpgEt ça continue. Les fuites radioactives comme les dissimulations de celles-ci par Edf-Tricastin. Une nouvelle fois le nucléariste à attendu plus de 3 semaines avant de rendre public et de signaler à l'ASN le 15 décembre 2021 le débordement intempestif d'un des réservoirs d’entreposage d’effluents radioactifs liquides ayant eu lieu le 25 novembre, suivit d'un second débordement du puisard de récupération dont l'étanchéité était défaillante, le tout couronné par la contamination en cascade des caniveaux de récupération des eaux pluviales et les eaux souterraines du site.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 30 novembre 2021

Pollutions et contaminations radioactives du Tricastin : rien n’a changé depuis le référé de 2013 contre EDF et l’ASN.

Plaintes contre EDF pour des incidents dissimulés à la centrale nucléaire du Tricastin.Depuis que des fuites radioactives de tritium dont l’origine est inconnue ont été repérées le 8 juillet 2013 et confirmées par l’Autorité de Sûreté Nucléaire le 12 septembre 2013 et les référés en justice déposés par les organisations environnementales et antinucléaires contre EDF et l'ASN : rien n'a changé au Tricastin. Le Rhône continu à être pollué par les radio-éléments mortels de l'industrie atomique. Une vidéo retrace l'histoire de ces mensonges officiels et la poursuite des atteintes permanentes du nucléaire à la vie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 12 novembre 2021

Tricastin : un cadre de la centrale nucléaire dénonce une « politique de dissimulation » d’incidents de sûreté

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_03.jpgLe journal "le monde" révèle par le témoignage d'un cadre dirigeant de la centrale nucléaire du Tricastin ce que nous ne cessons de dénoncer depuis des décennies : une « politique de dissimulation » d’incidents de sûreté et la complicité de l'ASN. Une plainte a été déposée contre EDF devant le tribunal judiciaire de Paris, notamment pour « mise en danger de la vie d’autrui ». La direction de la centrale atomique était à la manoeuvre pour harceler et faire taire ce cadre lanceur d'alerte.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 21 octobre 2021

Qu'il soit "petit", "grand" ou colossal : un réacteur nucléaire c'est la mort radioactive, des contaminations et pollutions, des déchets mortels, du CO2

NuScale-Nuclear-Reactor-3.pngLes fanatiques politiciens de la destruction atomique, les gouvernements abrutis aux ordres de la technocratie nucléariste et des castes techno-économiques issus de Polytechnique et de l'Ecole des mines, défendent bec et ongles leur monstruosité. Sortis dernièrement du chapeau du magicien manipulateur Macron : les SMR (en anglais siou plait "Small Modular Reactor"),  soit-disant petits réacteurs nucléaires, qui distilleront un peu plus  de radioactivité mortelle sur l'ensemble du territoire français et au-delà. Avec la bénédiction souhaitée de l'Europe et leur financement comme "énergie verte". La filière nucléaire française étant en faillite et renflouée régulièrement par les contribuables, les fanatiques espèrent relancer à l'international, pour se redorer le blason et les caisses, un hypothétique marché de la mort en kit.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 11 août 2021

Les conséquences sanitaires du nucléaire : la « science asservie »

2021_Dr-Christian-Sueur_pedo-psychiatre_Polynesie_.jpgLe Dr Christian Sueur, médecin psychiatre, Praticien hospitalier à Carcassonne a exercé de longues années en Polynésie au contact des enfants descendants des générations qui ont subit les essais atomiques de la France. Il analyse les deux rapports récemment publiés par l'Inserm, dont les rédacteurs sont de la même discipline et liés à une organisation professionnelles, concernant les conséquences sanitaires des essais nucléaires français dans le Pacifique. Il révèle leur manque d'objectivité et leur soumission à une pensée magique militarisée. D'autant qu'un précédent rapport publié en 2018 mettait en évidence des pathologies génétiques d’origine transgénérationnelles observées chez des enfants polynésiens vus en consultation pédo-psychiatrique en Polynésie,

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 30 juillet 2021

Macron en Polynésie : l'idiotie nucléaire présidentielle explose

CEP_essais-nucleaires-dans_le-Pacifique_monument.jpgLe Tavini huiraatira a fustigé jeudi les propos du Président de la République sur la nécessité pour la Polynésie de profiter de la “protection” de la France dans la zone Pacifique, dénonçant également le discours du chef de l'État sur l'absence de connaissance de la dangerosité des essais nucléaires perpétrés par la France sur le dos des habitants et de l'environnement. C'est inadmissible, au XXIe siècle d'avoir encore ce discours d'il y a 60 ans" a déclaré le leader indépendantiste Oscar Temaru. qui a poursuivit “J'ai eu l'impression d'entendre l'arrière-petit-fils du Général de Gaulle” . De son côté l’association 193 déclare  : "le Président Macron vient de raconter les mêmes conneries qu’on entend depuis les essais nucléaires". Une manifestation regroupant indépendantistes et antinucléaires s'est déroulée devant l'aéroport de Faa'a.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 8 juillet 2021

La nucléocratie rackette les contribuables : l'Etat verse encore 994,1 millions d'euros à Areva

1000euros.jpgCa n'en finit plus. Après les 9 milliards de fonds publics versés ces dernières années à Areva et à EDF, c'est à présent près d'un milliard d'euros que l'Etat va verser à Areva pour éponger la dette et les pénalités de retard que le nucléariste doit à la Finlande pour avoir faillit à ses engagements de construction d'un EPR.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 7 juillet 2021

Le Tour de France cycliste face aux méfaits du nucléaire

2021-07-04_Mont-Ventoux_Stop-nucleaire_Stop-EPR_08.jpgCe 7 juillet 2021 à l'occasion du passage du Tour de France cycliste, les panneaux signalétiques du mont Ventoux ont été parés de quelques signaux rappelant que, au-delà du folklore sportif, la Provence est la région la plus nucléarisée d'Europe.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 2 juillet 2021

Un décret gouvernemental autorise la construction d'installations nucléaires en zone urbanisée ou urbanisable

Decret-urbanisme_PLU-Nucleaire.jpgPendant que les médias, les institutions sanitaires et politiques moulinent la cervelle des citoyens avec un virus le gouvernement continue de prendre en rafale des décrets échappant à tout contrôle. Cette fois-ci, le 29 juin 2021, un décret de dérogation au code de l'urbanisme va permettre l'implantation d'installations nucléaires en zone urbanisée y compris là où résident des populations ! Les ministres de l'écologie et du logement ont signé cette saloperie. Tout le territoire est à présent à la merci de la prédation du nucléaire. C'est la radioactivité dans votre jardin ou sur le balcon. La démence préside au pouvoir autocratique politique et des lobbiesr.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 13 juin 2021

Sezin Topçu : « L'Etat surveille avec les mêmes craintes les militants et le plutonium »

Sezin-Topçu_sociologue.jpgPour la sociologue des sciences, Sezin Topçu, le procès des militants de Bure montre que le nucléaire est un enjeu stratégique pour la France, ce qui explique une «criminalisation de l'action antinucléaire». Douze mois ferme requis pour l'un, 10 à 18 mois avec sursis requis pour les six autres prévenus: la répression de l'Etat nucléaire franchi un cap visant à casser et occulter toute remise en cause de la domination nucléariste sur le pays et de la dépendance de la France à la destruction de l'atome.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 8 juin 2021

EDF contraint de fermer immédiatement et définitivement sa centrale nucléaire de "Dungeness B" dans le sud de l'Angleterre

2021_centrale-nucleaire_Dungeness-B_Grande-Bretagne_Kent_reacteurs.jpgEDF est contraint de fermer sa centrale nucléaire de "Dungeness B" dans le sud de l'Angleterre. Trop de problèmes techniques ont plombé ce monstre entré en service en 1983 et devenu - comme au Tricastin (Vaucluse-Drôme) mis en service en 1980 -  une poubelle des plus dangereuses. A tel point qu'elle était à l'arrêt depuis trois ans. EDF-Energy (filiale de EDF en Grande Bretagne) a du reconnaître, après avoir investit des millions d'euros pour son achat en 2009 et des réparations de type "grand carénage", son impuissance. Et cesser son entêtement au prolongement car certains composants ne sont pas réparables et les risques trop importants. C'est le contribuable français qui paie.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

- page 1 de 7