.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - radioactivité

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 15 avril 2017

Désobéissance civile : blocage d’un train d’uranium d'Areva en direction du Tricastin

2017-04-15_Areva_Malvesi-Narbonne_blocage-train.jpgDes antinucléaires ont bloqué, ce samedi 15 avril, un train chargé d’uranium à la sortie de l'usine d'Areva à Narbonne et qui devait rallier le site atomique de Tricastin (Vaucluse-Drôme). Une radioactivité de plus de 11000 désintégrations atomiques/seconde émanait de certains wagons. La Coordination antinucléaire du sud-est apporte son soutien à l'action légitime de protection des populations et de l'environnement menée par les activistes.

Lire la suite...

samedi 11 mars 2017

Catastrophe atomique de Fukushima : Avignon n'oublie pas

2017-03-11_Fukushima-Avignon_CAN84_01.jpg11 mars 2011-11 mars 2017 : Six ans après le quadruple accident nucléaire de Fukushima-Daïchi, la catastrophe atomique est toujours en cours et poursuit ses ravages sanitaires et environnementaux. Le CAN84 a mené auprès de la population à Avignon une action contre l'oubli et l'omerta et a organisé une commémoration en hommage aux victimes du nucléaire nippon et aux victimes du nucléaire français. Contre le retour forcé des populations en zone contaminée, contre les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020, pour l'arrêt immédiat du nucléaire en France

Lire la suite...

mardi 7 mars 2017

11 mars 2011 - 11 mars 2017 : la quadruple catastrophe nucléaire de Fukushima continue

2015-03-11_CAN84_Avignon_Fukushima_catastrophe-nucleaire_4eme-annee_01.JPGLe 11 mars 2017, date anniversaire du début de la catastrophe nucléaire mondiale de Fukushima,  s'élèvera sur l'ensemble de la planète le cri de refus du nucléaire, l'exigence de mettre un terme définitivement à cette ignominie sanitaire et totalitaire. Dans la zone de la quadruple catastrophe atomique de Fukushima-Daïchi, jusqu’à 15 500 salariés s'activent quotidiennement, dans la sueur et la mort, en des travaux interminables et désespérés de décontamination. Les enfants pissent de la radioactivité dans leurs urines, la mort rôde.

Lire la suite...

lundi 6 mars 2017

Exercice de crise dans les écoles . Le CAN84 interpelle la communauté scolaire : refusez de banaliser le mal et la violence nucléaire

2017-03-06_eleves-piscines.jpgD'ici quelques jours les Conseils d'Etablissements scolaires sont appelés à organiser un « exercice de crise » et de « confinement » (PPMS) afin de préparer les enfants à s'adapter à une situation de très grand danger pour leur sécurité et leur vie. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) interpelle à cette occasion les différents acteurs de la communauté scolaire par un courrier prochainement transmis à chaque partie prenante.

Lire la suite...

lundi 16 janvier 2017

Révélation : une décharge nucléaire sauvage d'Areva dans le sud-est

fut-rouille_vert.jpgPendant des années, à Solérieux non loin du site atomique du Tricastin, Areva a déposé des fûts radioactifs, dont certains de résidus de plutonium et de produits de fission nucléaire, dans une banale décharge destinée aux ordures ménagères et gravats non-toxiques. Echappant à tout contrôle plus de 34 000 tonnes ont été ainsi empilées à même le sol sur une hauteur de 20 fûts calés par des pneus de tracteurs et camions. Depuis quelques temps ça fuit tandis que le tumulus s'effondre... Un nouveau scandale du lobby nucléaire...

Lire la suite...

mardi 6 décembre 2016

Coup de force permanent et jeu de massacre sanitaire : Areva Tricastin tente d'embrouiller la population et l'ASN et d'imposer une nouvelle installation nucléaire

dechets-nucleaires_01.jpgAttention danger : en catimini et en multipliant les dossiers administratifs de demandes de modifications de ses installations, Areva tente de créer en douce une nouvelle installation nucléaire de base (INB) pourtant soumise à autorisation ministérielle. De faire aussi potentiellement du Tricastin un nouveau lieu de stockage, de traitement et de conditionnement des déchets nucléaires. Pourquoi pas de toute la France ? Et le nucléariste tente d'imposer comme normalité la production, en grande quantité, de nouveaux déchets mortels  par ses opérations discutables de démantèlement de ses sites radioactifs.

Lire la suite...

lundi 28 novembre 2016

Areva-Tricastin : fuite, pollution et rejets radioactifs à la Comurhex. Emission en uranium 8 fois supérieure à la "norme".

attention-radioactivite_173_w696.jpgUne accumulation de défaillances techniques et organisationnelles dans l'usine Comurhex de conversion chimique de l’uranium sous forme d’hexafluorure (UF6) au Tricastin/Pierrelatte, a conduit à une pollution radioactive lors d'une fuite sur un échangeur de refroidissement des gaz mortels. L’émission en uranium a été 8 fois supérieure à la valeur autorisée légalement.

Lire la suite...

jeudi 17 novembre 2016

Alerte sanitaire : « Épidémie » de cancers de la thyroïde. Près de 300 nouveaux cas de différents cancers du sang en Vaucluse.

REA_114146_006Des professionnels de santé, chercheurs, associations de victimes, laboratoire indépendant interpellent publiquement la ministre de la santé Marisol Touraine sur le négationnisme sanitaire des instances officielles... alors que les cancers liés à la radioactivité se multiplient en France, notamment chez les enfants. Rien qu'en Vaucluse se sont près de 280 à 300 nouveaux cas de différents cancers du sang par an qui sont à présent recensés.

Lire la suite...

samedi 12 novembre 2016

L'extraction de matières radioactives va-t-elle être relancée en France sous couvert d'un nouveau code minier ?

mines-extraction-exploitation_canada.jpgFin septembre, une proposition de loi parlementaire a été déposée à l'Assemblée Nationale* dans la plus grande discrétion et le silence assourdissant des médias. Elle vise à relancer en France l'activité extractive minière en satisfaisant les industriels qui exigent de simplifier les procédures à l'image du modèle états-unien. La voie est ouverte aux pires contaminations et destruction de territoires.

Lire la suite...

mercredi 2 novembre 2016

Catastrophes nucléaires de Fukushima : près de 880 tonnes de corium extrêmement radioactifs dans les réacteurs 1, 2 et 3 ?

JAPAN-QUAKE-DISASTER-ANNIVERSARYSelon une étude récente de "International Research Institute for Nuclear Decommissioning" les coriums des réacteurs atomiques explosés de Fukushima-Daïchi sont de 2,5 à 4 fois plus massiques que les produits de fission initiaux mortels. De faux certificats de formation des travailleurs ont été également mis à jour, le coût financier du démantèlement est revu à la hausse : 57 milliards d'euros ont déjà été dépensés, la durée prévisionnelle du démantèlement dépasse 2 générations, le nombre de malades et les morts augmentent.

Lire la suite...

dimanche 2 octobre 2016

De la Méditerrannée à la Manche contre l'EPR et le nucléaire

2016-10-01_manifestation-EPR-Flamanville_arret-immediat-nucleaire_MCCA_01.jpgPrès de 5000 personnes se sont rassemblées et ont manifesté devant le site atomique de Flamanville (Manche) ce 1er octobre pour l'abandon de la construction du réacteur EPR et pour l'arrêt du nucléaire sur tout le territoire. Des anti-nucléaires du sud-est sont venus soutenir les Normands et les Bretons dans leur lutte contre la folie atomique.

Lire la suite...

mercredi 7 septembre 2016

France : 2 606 travailleurs du nucléaire victimes d'une radioactivité supérieure à 5 mSv en 2015

2013-06-19_Stop-Tricastin_Areva_CAN84_SDN_Greenpeace_blocage_transport-nucleaire_14.JPG2 606 travailleurs utilisant des matières nucléaires ont reçu une dose radioactive supérieure à 5 mSv en 2015 en France. Le bilan publié hier (6 septembre 2016) par l'IRSN précise que 14 138 ont été victimes d'une dose supérieure à 1 mSv.  2 travailleurs ont même été victimes d'une contamination radioactive supérieure à 20 mSv et un autre a dépassé les 500mSv. La dose collective externe radioactive délétère que les salarié-es ont subie est en augmentation par rapport à 2014. Areva et EDF sont en tête de ce sinistre podium.

Lire la suite...

mardi 2 août 2016

Poubelle nucléaire de Bure (Cigéo) : la justice condamne l'Andra à suspendre les travaux

2015-07-26_Bure_dechet_flyer_nucleaire.jpg.jpgLa victoire juridique est d'importance pour les opposants à l’enfouissement des déchets radioactifs nucléaires. Le tribunal de grande instance de Bar-le-Duc vient de décider ce lundi 1er août de suspendre les travaux - jugés illégaux - de l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (ANDRA) dans le secteur de Bure. Pour autant ce n'est là qu'une bataille gagnée et pas la guerre. La résistance pacifique et déterminée des opposants à la poubelle atomique souterraine se poursuit sur le terrain.

Lire la suite...

lundi 18 juillet 2016

Déchets nucléaires : 400 résistants à Bure contre la merde radioactive. Répression et tabassage par les milices de l'Andra

2016-07-16_Bure_Andra_antinucleaires_CRS_grenades.jpgLes politiciens veulent faire plaisirs à leurs maîtres. Le lobby nucléaire jouant avec le feu atomique depuis plus de 60 ans n'a jamais trouvé de solution (Il n'en existe pas) aux déchets radioactifs qu'il produit à longueur de journée. Sa volonté : les refourguer aux générations futures et les enfouir sous terre. Dans un premier temps à Bure (en Champagne). Les paysans, habitants et antinucléaires du coin ne l'entendent pas de cette oreille. Ils occupent le bois où doit démarrer le chantier monstrueux. Les CRS et la milice casquée privée de l'Andra attaquent sauvagement les résistants au projet fou.

Lire la suite...

vendredi 8 juillet 2016

Incroyable ! la fabrication de "combustible" nucléaire MOX au plutonium va reprendre pour le Japon

2016-07-08_Areva-melox_fabrication_pastille_de_produit-de-fission_Mox.jpgOn ne peut qu'être consterné par cette nouvelle insensée. Alors qu'Areva avait déjà fourni du combustible MOX élaboré à Marcoule (usine Melox dans le Gard), au réacteur N°3 de Fukushima qui a fondu et explosé en dispersant du plutonium dans un large rayon, nos marchands de produits mortifères récidivent pour un pays déjà tellement éprouvé par les bombes atomiques et la catastrophe de Fukushima qui continue à cracher ses poisons invisibles.

Lire la suite...

mercredi 6 juillet 2016

Cadarache : Contaminé par inhalation

Atelier-de-technologie-du-plutonium-ATPu1_CEA_Areva_Cadarache.jpg1 année avant de confirmer la contamination ! Ce n'est que le 4 juillet 2016 que le CEA a confirmé* officiellement la contamination d'un travailleur. Pourtant dès le le 28 avril 2015 un contrôle médical révélait des suspicions de contamination radioactive interne d'un ouvrier sur le chantier de démantèlement de l'Atelier de Putonium (ATPu) du site du Commissariat à l'Energie atomique de Cadarache. Personne n'en avait rien su hormis les initiés. Un second contrôle médical effectué le 23 juin 2015 le confirmait pourtant. Le salarié d'Areva a bien inhalé les substances mortelles lors de la réfection d’un sas séparant deux zones de travail.  Les incidents nucléaires se suivent et se diversifient... jusqu'au jour ou

Lire la suite...

mardi 28 juin 2016

Relents de colonialisme au Niger : exploitation de l'uranium, pénurie d'électricité et d'eau potable, restriction des financements compensatoires sociaux

Niger, Arlit ville de l'uraniumDans la région d'Arlit (Niger), haut-lieu de l'exploitation de l'uranium depuis un demi-siècle par Areva, la population vit  depuis plus d’un an un véritable calvaire lié à un manque d’énergie électrique et un coût prohibitif de l'eau potable qui engendrent d’énormes dégâts sanitaires et pertes financières parmi les habitants. Réunie le le 11 juin 2016, la coordination de la société civile d’Arlit appelle la population et les organisations à reprendre le chemin de la mobilisation pour défendre sa survie et barrer la route aux entreprises avides d'argent et de pouvoir.

Lire la suite...

vendredi 3 juin 2016

International : la République des îles Marshall part en croisade contre les armes nucléaires

Iles-Marshall_islands-map.pngLa petite République des îles Marshall a décidé de s’attaquer aux puissances nucléaires, accusées de ne pas respecter leurs obligations juridiques de désarmement. Voilà un combat qui pourrait donner une impulsion forte à la bataille pour éliminer les arsenaux nucléaires. Une bombe juridique.

Lire la suite...

jeudi 10 septembre 2015

Fukushima : le tonneau des danaïdes, rien n'est réglé et le crime nucléaire empire

Japon_enfants_dosimetres.jpgCe ne sont pas les antinucléaires conséquents qui le disent mais le très officiel Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) français : à Fukushima "compte tenu des dégradations très importantes subies par les barrières de confinement des matières radioactives, des rejets diffus se poursuivent toujours dans l’atmosphère, de même que dans le sol et donc les eaux souterraines." Malgré les moyens colossaux déployés par l'exploitant nucléariste depuis 4 ans, la catastrophe nucléaire sanitaire et environnementale porte atteinte à la survie de la planète. Sans espoir ni certitude de retour à la "normale". Ou l'on apprend aussi qu'ils ont utilisé de simples batteries de bus et de voitures pour parer à la catastrophe nucléaire. Puis des batteries de voitures personnelles ! Et que les autorités ont trafiqué les normes de sécurité pour envoyer au casse-pipe les travailleurs.

Lire la suite...

lundi 10 août 2015

Plus Bure sera leur chute : plus d'un millier au rassemblement anti-capitaliste et anti-nucléaire

2015-08-07_Camp-International_Bure_10.jpgPrès de 1000 personnes, principalement des jeunes, se sont retrouvées du 1er au 10 août 2015 dans la région de Bure (Meuse) pour un "Camp international de rencontres et d'actions" contre le chaos dominant et pour un autre monde. Là, dans le "pays barrois" en Champagne-Ardennes, retenu par le lobby nucléaire et son gouvernement pour cacher les déchets nucléaires radioactifs mortels produits par l'industrie atomique, il s'est agit de mettre en commun et de croiser les expériences de luttes et de résistances, de réfléchir sur le sens et les stratégies jusque là mises en oeuvre et leurs impacts, de mieux évaluer la nature autoritariste du système et sa criminalisation des personnes en lutte, la surveillance et le flicage permanent par le pouvoir, de dresser des pistes d'autres possibles.  Des militants de la Coordination antinucléaire du sud-est y ont jeté aussi leur grain de sel.

Lire la suite...

- page 1 de 4