2011-010-31_fukushima-radius-343x300.jpgUn général américain sonne l’alarme : ce qui était à craindre est en train de se profiler à l’horizon, menaçant tout l’hémisphère nord. Que ce soit par l’évaporation de l’eau dans les piscines, ou en raison de l’effondrement possible de la structure, ce serait d’après lui tout l’hémisphère nord qui pourrait devenir en grande partie inhabitable, si le pire arrivait. Tandis qu'en France les environnementalistes d'EELV intègrent un gouvernement pro-nucléaire...