|

Mot-clé - réchauffement

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 18 juillet 2021

La fin du nucléaire par manque d'eau ? : l'exemple du Tricastin

2018_eau_energy_final.jpgNégationniste des réalités sanitaires et climatiques, le nucléaire est un ogre dévoreur d'eau pour faire tourner ses réacteurs qui ont un besoin continu de cette ressource pour se refroidir. Or le dérèglement climatique, qu'il soit d'origine du cycle naturel ou/et découlant du productivisme forcené des sociétés humaines, conduit à une diminution de l'eau. Déjà les sécheresses et baisses récurentes de débit imposent, comme au long du Rhône, la mise à l'arrêt de réacteurs atomiques, tel au Tricastin (Drôme-Vaucluse) ou à Cruas (Ardèche). Une situation qui place encore une fois cette industrie du passé le dos au mur et en concurrence avec les autres usagers de l'eau : agriculteurs, entreprises, particuliers, usagers des voies navigables.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 21 mai 2021

Enquête : l'énergie nucléaire réchauffe la planète, le climat et la France

2018-08-08_Cruas-Meysse.jpgFoin des racontars de la nucléocratie : l’énergie nucléaire provoque une pollution thermique du même ordre que celle des énergies fossiles. Ainsi 30% de la pollution énergétique totale conduisant au réchauffement global est dû au nucléaire. D'ailleurs les réacteurs nucléaires réchauffent ainsi plus la planète que de nombreuses technologies actuelles de production d’électricité. Explications, réalités et vérités contredisent la propagande pro-nucléaire et de ses affidés politiciens et technocrates. Revue de détails

Lire la suite...

Partagez ! Partage