Mot-clé - réacteur nucléaire

Fil des billets - Fil des commentaires

Dimanche 23 avril 2017

Nucléaire : une maladie d’État

nucleaire_medicaments.jpgLes formes multiples que revêt la transmission intergénérationnelle de cette maladie d’État qu’est le nucléaire, ne semblent pas émouvoir. Au contraire. "Le nucléaire est un choix français et un choix d’avenir. C’est le rêve prométhéen !", selon Emmanuel Macron, rejoint par Corinne Lepage. S'agit-il d'un rêve prométhéen ou d'un cauchemar ? Le responsable scientifique du Laboratoire international associé « Protection humaine et réponse au désastre » de l’Institut des sciences humaines et sociales du CNRS et chercheur au Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques, Thierry Ribault livre son éclairage.

Lire la suite...

Dimanche 12 mars 2017

Alerte : contamination de l'Europe à l'iode131 en cours suite à un accident nucléaire en Norvège

Norvege_Institut_IFE.jpgAlerte : en ce jour (12 mars 2017) on apprend que la Norvège contamine toute l'Europe avec de l'iode 131 radioactive depuis plusieurs semaines (on évoque même fin octobre). Un accident nucléaire sur le réacteur de recherche atomique de Halden en serait à l'origine. Le risque de contamination des populations du nord et jusqu'à la France n'est pas négligeable notamment pour les enfants et adolescents. Les autorités norvégienne comme française pratiquent la rétention d'informations.

Lire la suite...

samedi 5 novembre 2016

Falsifications et défectuosités : N'acceptons pas l'accident majeur. Il faut fermer définitivement la centrale atomique du Tricastin et toutes les autres installations nucléaires

2013-10-25_Tricastin_Reacteur_2_Scram_geyser-vapeur_01.jpgL'état de délabrement des 4 réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin et la récente découverte des dangereuses et inadmissibles défectuosités des pièces essentielles à leur fonctionnement masquées par les falsifications des dossiers chez Areva-Creusot Forge imposent à l'ASN de ne plus tergiverser avec la vie de la population et de décréter la mise à l'arrêt immédiat et définitif de la centrale atomique*. Mais...

Lire la suite...

samedi 24 septembre 2016

Anomalies danger : deux des quatre réacteurs atomiques de Tricastin à l'arrêt

2013-10-24_centrale-nucleaire-Tricastin_blocage-boue-intemperies.jpgSauve qui peut !  46 générateurs de vapeur de 18 réacteurs nucléaires fournis par Areva à EDF menacent grandement la sécurité du pays. Deux des quatre réacteurs nucléaires de la centrale atomique du Tricastin sont concernés et ont dû être arrêtés. Le cours en bourse de EDF chute à nouveau tout comme les prévisions de production électrique tandis que l'agence de notation Standard & Poor's abaisse la note à long terme de EDF estimant que les risques liés au projet de construction d'EPR anglais à Hinkley Point sont élevés...

Lire la suite...

mardi 2 août 2016

Alerte-Danger : Défaillance des soupapes de sûreté du pressuriseur des réacteurs nucléaires

Arret-Urgence_reacteur-nucleaire.jpgLe rapport de l'IRSN rendu le 1er juillet 2016 est sans appel : une défaillance des circuits imprimés pilotant les soupapes de sûreté des pressuriseurs des réacteurs nucléaires affecte l'ensemble du parc nucléaire français. Froid dans le dos. Ce système à pour fonction d'empêcher l'explosion accidentelle atomique. EDF minimise. La menace sur le pays est bien réelle.

Lire la suite...

jeudi 3 septembre 2015

Japon : un stock de plutonium suffisant pour la bombe atomique. Le double-jeu des USA et de... Areva

japon-drapeau-japon-1-img.jpgLe Japon a accumulé suffisamment de plutonium grâce à ses centrales nucléaires (avant leur arrêt post-Fukushima) pour fabriquer des bombes atomiques. Le gouvernement nippon à fait voter d'ailleurs en ce sens le 20 juin 2012 un amendement à la "Loi fondamentale sur l’énergie atomique" qui lui ouvre potentiellement la voie vers l'arme nucléaire. La "communauté internationale" s'en inquiète alors que certains - dont les USA et Areva/CEA - lorgnent avec envie sur la valeur marchande et géo-stratégique de ce stock...

Lire la suite...

Dimanche 6 octobre 2013

Déchets Haute Activité - Vie Longue (HA-VL) : on nous ment / Réponse au président du Visiatome de Marcoule, directeur de recherche au CEA, Etienne Vernaz (suite)

accident_nucleaire_montage_3.jpgDans un travail approfondi de recherche et d'investigation pour faire toute la lumière sur les allégations du lobby nucléaire en matière de déchets radioactifs de haute toxicité produits par les installations nucléaires et leur pseudo-maîtrise d'enfouissement par les techno-nucléocrates, M. Gilbert Tallent a déniché de nombreux aveux de manipulations scientifiques et quelques perles à faire froid dans le dos. En un mot : on vous ment ! Les chiffres-clefs, les réponses des organismes officiels, les contradictions techniques et scientifiques.

Lire la suite...

mercredi 25 septembre 2013

Fuite de tritium radioactif au Tricastin : Le CAN84 interpelle en urgence l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour la mise à l'arrêt des réacteurs

EDF_Centrale_Nucleaire_Tricastin_4_Bt_Reacteurs_France_2008.jpgLe Collectif antinucléaire de Vaucluse/CAN84 vient par courrier et courriel d'interpeller en urgence l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour qu'elle donne l’ordre de mise à l’arrêt des 4 réacteurs nucléaires du site du Tricastin après plus de 2 mois de fuite radioactive et des niveaux de tritium passés de 15Bq/l à 180Bq/l et 690Bq/l. Il est grand temps que soit respecté le Code de l’Environnement, les décrets et arrêtés relatifs aux Installations Nucléaires de Base, la décision même de l’ASN relative à la maîtrise des nuisances et impacts sur la santé et l’environnement des INB.

Lire la suite...

jeudi 11 avril 2013

Restitution de comprimés d'iode : le CEA et les autorités cherchent à tranquilliser la population

pregnant belly #2Les préfets du Gard et du Vaucluse viennent de lancer, sous le regard énamouré du Commissariat à l'Energie Atomique, une vaste opération de récupération des pastilles d'iode distribuées à la population depuis des années autour du site nucléaire militaro-civil de Marcoule. Arguant d'une mise à l'arrêt de 2 réacteurs les autorités tentent de faire croire à la population qu'il n'existe plus de risque nucléaire pour la santé. Un rideau de fumée que dénonce fermement la Coordination antinucléaire du sud-est.

Lire la suite...

mardi 13 novembre 2012

Rien A Signaler : l'insécurité nucléaire sous Omerta

accident_nucleaire_montage_3.jpgChaque jour, les directions des entreprises du lobby nucléaire, font pression sur les salariés et techniciens contrôleurs pour qu'ils se taisent, qu'ils indiquent "RAS" sur le livret de bord du réacteur nucléaire alors que sont constatés des dysfonctionnements, des détériorations et des failles de sécurité qui mettent en péril les travailleurs et les populations riveraines... Témoignages de l'intérieur des centrales de la mort.

Lire la suite...

Dimanche 28 octobre 2012

Série d’incidents nucléaires sur les installations de la vallée du Rhône

Tricastin_reacteur_fissure.jpgCa va finir par péter! Une nouvelles série d'incidents a eu lieu ces derniers mois sur le site nucléaire de Tricastin et des fissures découvertes sur les cuves des réacteurs. La vétusté de plus de 30 ans ne fait qu'augmenter encore un peu plus le risque de catastrophe nucléaire qui provoquera la disparition de la Provence.

Lire la suite...

mardi 4 septembre 2012

Le projet du réacteur nucléaire Atmea a du plomb dans l'aile. Zizanie et coup fourré sur fond d'obscurantisme scientiste.

Atmea-Lauvergeon-Areva_Mitsubishi.jpgAtmea, c'est le projet qui sème la zizanie au sein du lobby nucléaire français. Même Areva, qui l'a conçu avec l'industriel japonais Mitsubishi, refuse d'évoquer le sujet. C'est un nouveau réacteur (sur le papier) dont personne ne veut parler. Comme si ce dernier rejeton du dépassé nucléaire, baptisé Atmea, était de condition honteuse. Une illustration de l'entêtement de quelques fanatiques nucléopathes incapables de tourner la page de leurs chimères et prêts à s'engouffrer dans une discorde pathétique sur le dos des populations et de la planète au nom de l'obscurantisme scientiste de la destruction atomique.

Lire la suite...

jeudi 29 mars 2012

Le Conseil Général de Vaucluse cerné par la radioactivité : Nouvelle action du Collectif antinucléaire de Vaucluse

2012-03-30_CG-Vaucluse_6591.jpgAfin de rendre palpable l’invisible et obliger les élus départementaux à prendre conscience de la réalité du nucléaire et de ses atteintes quotidiennes à la santé, les militants du Collectif antinucléaire de Vaucluse encerclent depuis 9h30 ce vendredi 30 mars 2012 le Conseil Général. Ils ont disposé tout autour de l’édifice des fûts radioactifs, procédé à l’épandage de lisier de porcs, installé des photos de victimes de Tchernobyl et Fukushima, proposé un livre de condoléances, et déployé des banderoles stigmatisant les élus pour « non-assistance à personne en danger »...

Lire la suite...

Dimanche 11 mars 2012

"Genpatsu, No !": Fukushima je n'oublie pas, je ne peux pas oublier. Assez du crime nucléaire, ici aussi...

2012-03-11_anniversaire_Fukushima_Avignon_011.JPGDimanche 11 mars 2011 à 15h36 précise (heure de France) :  1ère explosion du réacteur nucléaire de la centrale de Fukushima Daïchi. Un an déjà, un an de souffrance pour le peuple japonais, un an de contamination des populations et des territoires - faunes et flores comprises- par les criminels de la destruction atomique. Des milliers de citoyen-ne-s dans les rues du Japon exigent, en ce jour commémoratif, la fermeture définitive des 2 derniers réacteurs nucléaires encore en service sur 57. Dimanche 11 mars 2012 : Solidarité en Provence et dans la vallée du Rhône avec le peuple japonais et exigence en France de l'arrêt immédiat, inconditionnel et définitif du nucléaire civil et militaire. Ils étaient 1500 sur Avignon, 60 000 dans toute la France, des millions sur la planète.

Lire la suite...

jeudi 16 juin 2011

Justice : Areva-Socatri doit être condamnée pour contamination au Tricastin (communiqué du CAN84)

En juillet 2008 des fuites radioactives se sont produites sur le site nucléaire du Tricastin, et une contamination s'en est suivie. Ce vendredi 17 juin 2011, la Cour d'appel de Nîmes examinera l'appel, déposé par des associations et particuliers, de la décision du tribunal correctionnel de Carpentras, le 16 octobre 2010, de relaxer AREVA – SOCATRI pour cette contamination alors que la société nucléaire a été condamnée pour non-déclaration d'accident nucléaire.

Lire la suite...

mercredi 19 mai 2010

Les centrales nucléaires rejettent en permanence du Tritium : Danger!

Le fonctionnement des centrales électro-nucléaires et le cycle du combustible provoque des rejets radioactifs tandis qu'au coeur même des réacteurs nucléaires, le tritium est produit en permanence. La radiotoxicité du tritium apparaît aujourd'hui avoir été largement sous-évaluée. Or peu de travaux existent sur les effets à long terme, notamment génétiques, de la contamination par ce radio-élément. Les quantités de tritium produites par les centrales nucléaires sont extrêmement élevées de l'ordre de 8 .1011 becquerels par Mégawatt électrique produit. Le tritium étant un isotope de l'hydrogène, constituant de base de la molécule d'eau et de tous les êtres vivants, il diffuse très rapidement dans l'environnement où il est aisément assimilé par les organismes vivants.

Lire la suite...