.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 31 mars 2014

ITER, du 31 mars au 4 avril 2014, une nouvelle attraction à gros budget sur les routes de Provence

STOP-ITERDu 31 mars au 4 avril, nouvelle attraction à gros budget, un deuxième convoi test ira de Berre à Cadarache : une remorque de 352 roues, de 33 mètres de long et pesant 800 tonnes. Vous pourrez certainement admirer aussi un imposant déploiement de militaires et gendarmes ainsi qu'un hélicoptère surveillant le convoi. Le gaspillage d'argent public et la sur-exploitation des travailleurs pauvres se poursuit.

Lire la suite...

jeudi 24 octobre 2013

Tricastin : arrêt en urgence du réacteur numéro 2 engorgé par les boues du canal de Donzère

boues-tricastin.jpgEncore une alerte au Tricastin. Le canal de Donzère-Montdragon dans lequel les réacteurs nucléaires puisent l'eau indispensable à leur refroidissement n'assure plus sa fonction. Engorgées par les boues véhiculées par les pluies de ces dernières 24 heures, les pompes se sont bloquées et le réacteur n°2 a donc du être arrêté en urgence. La suite est aléatoire et EDF, comme à l'accoutumé affirme qu'il n'y a pas de danger !

Lire la suite...

mardi 8 octobre 2013

Centrale Nucléaire du Tricastin : Explosion d'une pompe, 3 salariés contaminés

2011-08-02_nucleaire_Tricastin_reacteurs.jpgTrois salariés de la centrale nucléaire du Tricastin ont été touchés lundi 7 octobre 2013 par des liquides radioactifs lors de l’explosion d'un système de pompe hydraulique* au coeur de la zone contrôlée, entre les réacteurs 3 et 4. Aucune information de la Direction EDF n'a filtré jusqu'à présent mais on peu supposer que c'est lors d'opération de pompage de tritium que l'accident s'est produit. En effet depuis le mois de juillet une fuite de tritium est en cours dans cette centrale sans que EDF puisse en préciser l'origine. Le CAN84 a demandé le 25 septembre dernier à l'ASN de prononcer sans attendre la mise à l'arrêt de la centrale et des 4 réacteurs.

Lire la suite...

mardi 6 novembre 2012

Incident nucléaire à la centrale de Cruas-Meysse (Ardèche)

vue-generale-de-la-centrale-nucleaire-edf-de-cruas-photo-le-dl-archives-fabrice-anterion.jpgUn dégagement impromptu de vapeur potentiellement radioactive a eu lieu, ce mardi 6 novembre 2012 au matin,  dans un local de l'unité de production n°2 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) située à 35 km au nord du site nucléaire du Tricastin (Vaucluse-Drôme). Vingt-sept salariés d’EDF et d’entreprises sous-traitantes ont dû être évacués de toute urgence.

Lire la suite...

dimanche 28 octobre 2012

Tricastin : au diable le respect des spécifications techniques d’exploitation

fuite-centrale-nucleaire-france-2010-vanne.jpegLa centrale nucléaire du Tricastin comporte 4 réacteurs de 900 MWe et le site du même nom une multitude d’unités de production toutes plus dangereuses les unes que les autres.  Le 16 octobre 2012, c’est la vanne qui défaille. Et pas des moindres, une de celles situées de part et d'autre de la paroi de béton de l’enceinte de confinement où se trouvent le monstre atomique : la cuve, le cœur du réacteur, les générateurs de vapeur et le pressuriseur.

Lire la suite...

jeudi 6 septembre 2012

Après ses retards en Finlande et en France : nouveaux déboires (anglo-saxons) d'EDF avec son EPR

Aller-simple.jpgAprès le revers de l'EPR aux Etats-Unis de la semaine passée, EDF et Areva, constructeur du réacteur, rêvent encore d’un rebond outre-Manche. Mais là aussi, les cieux se couvrent pour les tenants hexagonaux de la destruction atomique. Que d'argent et d'efforts déployés dans une vision passéiste et criminelle alors que tous les regards se tournent depuis plusieurs années vers d'autres options énergétiques plus sûres, plus indépendantes, moins polluantes, plus respectueuses du vivant et de la planète.

Lire la suite...

mercredi 5 septembre 2012

Augmentation des cancers près des centrales et installations nucléaires

2012-09-04_CAN84_nucleaire-sante-leucemie-enfant.jpgLe Dr. Christian Linard (Biochimiste clinique, Biologiste moléculaire, Professeur à l'Université du Québec à Trois-Rivières (Qc - Canada)* vient de faire le point sur les atteintes à la santé par les activités nucléaires. Ainsi, aux Etats-Unis, l'incidence du cancer de la thyroïde et celui du cancer du foie augmentent plus rapidement que n'importe quelle autre tumeur maligne.  De 1980 à 2006, l’incidence du cancer de la thyroïde a presque triplé. Il en est de même dans les autres pays qui possèdent des sites nucléaires. En Allemagne, une étude publiée en 2009, montre une augmentation de 60% de tous les cancers et une augmentation de 120% des leucémies chez les enfants à moins de 5 km des centrales nucléaire. Alors qu'elle se refuse toujours à mettre en place une étude épidémiologique nationale, comment la France échapperait-elle à ce terrible constat?

Lire la suite...

samedi 19 mai 2012

Alerte à Fukushima !

2011-010-31_fukushima-radius-343x300.jpgUn général américain sonne l’alarme : ce qui était à craindre est en train de se profiler à l’horizon, menaçant tout l’hémisphère nord. Que ce soit par l’évaporation de l’eau dans les piscines, ou en raison de l’effondrement possible de la structure, ce serait d’après lui tout l’hémisphère nord qui pourrait devenir en grande partie inhabitable, si le pire arrivait. Tandis qu'en France les environnementalistes d'EELV intègrent un gouvernement pro-nucléaire...

Lire la suite...

mardi 10 avril 2012

Nouvel incident à la centrale du Tricastin

2011-08-02_nucleaire_Tricastin_chantier.jpgLa centrale nucléaire du Tricastin a été le théâtre d'un nouvel incident le 16 février dernier, lors d'essais périodiques sur des systèmes de contrôle de commande du réacteur n°2. Un capteur mesurant le niveau d’eau dans un générateur de vapeur n’est pas fiable. Cet échangeur thermique entre l'eau du circuit primaire, portée à haute température et à pression élevée dans le cœur du réacteur, et l'eau du circuit secondaire, qui se transforme en vapeur sert à alimenter la turbine. En cas de fuite sur le générateur, l’absence de suivi visuel du niveau d’eau aurait pu conduire à un aggravation de la situation du réacteur.

Lire la suite...

jeudi 5 janvier 2012

Le rapport officiel de l’Autorité de Sûreté Nucléaire est accablant et confirme que la Provence est directement menacée

champignon_atomique.jpgLe rapport « Evaluation Complémentaire de Sûreté » que vient de rendre public l’ASN est terrifiant. Il confirme ce que le CAN84 dénonce depuis plusieurs années : toutes les installations nucléaires de Provence représentent une menace permanente pour nos territoires et la population. Le Président de l’ASN comme le Directeur de l’IRSN affirment qu’on ne peut plus exclure un accident nucléaire majeur en France. Première analyse...

Lire la suite...

mercredi 23 novembre 2011

Sarkozy au Tricastin : Manifestation vendredi 25 novembre à 10h devant le site nucléaire

La venue du Président de la République au cœur du « triangle de la mort » est une véritable provocation au moment ou le nucléaire craque de toute part, contamine au quotidien les citoyen-e-s, la chaîne alimentaire, le Rhône ; L’hôpital d’Avignon n’a jamais accueilli autant d’habitant-e-s victimes de leucémies en hausse constante. Plus de 200 incidents nucléaires ont été recensés en 2010 en Provence, et les nucléocrates scientistes obscurantistes et dogmatiques ne pensent qu’à une chose : faire perdurer leur pompe à profit en précarisant l’emploi et licenciant les salariés.

Lire la suite...

vendredi 4 novembre 2011

Japon/Fukushima : une catastrophe sanitaire, humanitaire, sociale, écologique, agricole, économique sans issue.

Entre 80 et 120 microsieverts de radioactivité par heure dans un buisson près de la gare de Koriyama à Fukushima, 2600 becquerels par litre de tritium dans de l'eau pulvérisée dans l'enceinte de la centrale, 27.100 térabecquerels de césium-137 dans l'océan pacifique soit 20 fois l'estimation de l'exploitant nucléaire, eau/côte/poissons/produits de la mer contaminés durablement, radioactivité continuant à s'échapper du site accidenté estimée à 100 millions de Becquerel (MBq/h) par heure selon l'exploitant Tepco : le monde entier est confronté avec le nucléaire à une catastrophe sanitaire,  humanitaire, sociale, écologique, agricole, économique sans issue.

Lire la suite...

mardi 1 novembre 2011

Le corium de Fukushima : la matière la plus dangereuse jamais créée par l’homme

Corium : c’est le mot tabou de Tepco. Pourquoi l’entreprise responsable de la plus grande catastrophe nucléaire au monde n’en parle jamais ? Tout simplement parce que c’est la matière la plus dangereuse jamais créée par l’homme, une sorte de magma incontrôlable et ingérable, aux conséquences incommensurables. Une température variant entre 2500 et 3200 °C, soit 2 à 3 fois plus qu'un volcan en éruption. Personne ne peut s’en approcher sans décéder dans les secondes qui suivent. Avec le plutonium issu du combustible MOX fabriqué à Marcoule (Gard) par Areva et le laboratoire spécialement conçu pour étudier le corium implanté à Cadarache (Bouches-du-Rhône), la France et la Provence sont pleinement co-responsable de la catastrophe. Face aux informations contradictoires qui circulent sur cette matière rare et mal connue, voici le point des connaissances actuelles (**).

Lire la suite...

lundi 3 octobre 2011

Japon, de pire en pire : territoires impropres à la vie, contaminations des eaux, populations contaminées, enfants sacrifiés

Un niveau excessif de radioactivité, jusqu'à 29 fois supérieur au niveau moyen a été détecté dans les organismes marins pour le strontium90 et jusqu'à 300 fois pour le césium137. A Fukushima, les rejets radioactifs de césium 137, dont la période radioactive est de 30 ans, sont à présent 168 fois plus importants qu'à Hiroshima victime de l'explosion de la bombe nucléaire en 1945. Les autorités et le lobby nucléaire sacrifient la population, les enfants, les territoires. 

Lire la suite...

vendredi 23 septembre 2011

Fukushima en Provence

Des champs, des cultures, de l'élevage, des villages, des entreprises, des administrations et des commerces, des locataires et des propriétaires, des enfants, des écoles, des transports scolaires,.. une vie ordinaire et du jour au lendemain plus rien. Terminé. Expulsés, contaminés, irradiés, impropres à la vie, la santé atteinte, les enfants affublés de compteur Geiger autour du coup, les troupeaux abattus, les semis et les vergers abandonnés, leur commercialisation interdite, les rues des villes envahies d'herbes sauvages et d'excréments d'animaux errants, le silence. C'est ainsi dans la région de Fukushima. Ce pourrait être en Provence, dans le sud de la France, dans n'importe région du pays.

Lire la suite...

vendredi 12 août 2011

Que s'est-il passé à la centrale du Tricastin au mois de mai ?

4 mai 2011, en plein épisode "Fukushima qui continue à ce jour : une défaillance sur le réseau d’alimentation électrique principal a été suivi d’un blocage d’un groupe de grappes de contrôle. En urgence il a fallu arrêter manuellement le réacteur n°1 et à solliciter l’alimentation électrique auxiliaire. Selon l'inspection qui s'en est suivit cet arrêt a bafoué la procédure appropriée et a été contraire aux règles de sécurité. Une fuite dans le bâtiment réacteur s'est produite et il y a eu une contamination du sol à un niveau de 60 Bq/cm2 sur trois étages du bâtiment réacteur. Mais ce n'est pas tout: la direction du site nucléaire à remis rapidement en route la centrale. Horreur de l'Autorité de Sureté Nucléaire, elle même : en agissant ainsi "on a privilégié la compétitivité de l’installation et le redémarrage du réacteur par rapport à la sûreté". Inadmissible!

Lire la suite...

mercredi 10 août 2011

Alerte-Tricastin : les inspections révèlent un pourrissement des installations et une mise en danger permanente. Il faut les fermer immédiatement!

Tricastin représente aujourd'hui une poudrière atomique qui menace toute la Provence et le pays. Les inspections conduites depuis le début de l'année révèlent l'ampleur de la menace : béton des murs éclaté en nombreux endroits, lacunes en matière de surveillance des activités sous-traitées et du respect des règles de radioprotection, non prise en compte ni validation des modifications dans les opérations, non-respect des plans de qualité lors des interventions, absence de documents justificatifs, balisage non-conforme aux prescriptions radiologiques au dessus de la piscine du bâtiment réacteur (BR), mauvaise coordination entre les intervenants notamment intérimaires et l'absence d'appareil de contrôle de radioactivité lors de leurs interventions et l'absence de suivi mensuel de l’ensemble des appareils de radioprotection rendant caduques les mesures de radioactivités, l'absence de procédures dans le cas d’une indisponibilité prolongée d’une source principale externe,...

Lire la suite...

dimanche 7 août 2011

Tricastin - Juin 2011 : bricolages et débrouilles sur le réacteur nucléaire n°3 et à tous les étages de la centrale nucléaire

Le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) a pu se procurer les rapports d'inspections inopinées de l'ASN (Autorité de Sureté Nucléaire)  des 1er et 7 juin 2011 au Centre nucléaire (CNPE) de Tricastin. A ce moment-là le réacteur nucléaire  n°3 se trouvait à l’arrêt depuis le 21 mai 2011 pour maintenance et rechargement en combustible nucléaire ("crayons"). Un redémarrage du réacteur était prévu le 28 juin 2011. L'état des lieux est alarmant : peu de surveillance sur les travaux sous-traités, non-respect des règles de protection des radiations, absence de balisages conformes à la réglementation. L'autorisation du redémarrage du réacteur nucléaire n°2 s'est faite dans des conditions à peine sécurisée...

Lire la suite...

mardi 26 juillet 2011

Nouveau témoignage de Fukushima : mépris et fuite des irresponsables gouvernementaux et nucléocrates

Française, elle vit à Tokyo, depuis près d'un an, et la gestion de la catastrophe nucléaire par le gouvernement japonais la révolte. Mais, comme la majorité des Japonais qu'elle connait, elle ne dis rien "parce que ça fait trop peur de penser à ça tous les jours. C'est plus simple quand on ne sait pas". Cependant, un soir "j'ai vu cette vidéo. Je suis écœurée, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase". Il s'agit d'une réunion entre des habitants de Fukushima et un envoyé du gouvernement japonais, qui a eu lieu le 19 juillet. Plus de quatre mois après le séisme de magnitude 9 et l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima, la situation n'est pas maîtrisée, et elle apparaît même bien pire que prévu (certains experts l'annoncent pire que Tchernobyl), alors le représentant gouvernemental fuit...

Lire la suite...

dimanche 10 juillet 2011

Lettre Ouverte du Collectif Antinucléaire 13 aux élu(e)s Europe-Ecologie-Les-Verts

Le 9 juillet 2001, lors d'un rassemblement en Avignon, le Collectif Antinucléaire 13 a remis à Madame Michèle Rivasi, députée européenne, une lettre ouverte, qui a également fait l'objet d'un communiqué de presse : "Depuis le début de la catastrophe de Fukushima, EELV et tous les écologistes s'indignent , dénonçant les conséquences inacceptables de cette tragédie humaine. Toute la mouvance écologiste demande une sortie du nucléaire, EELV en tête ! Le positionnement semble clair...Et pourtant !"

Lire la suite...

- page 1 de 2

A voir

2013-10-3_CAN84_On-continue