enfant_tchernobyl_1.jpgNi oubli, ni pardon . Ce 26 avril, pour cause de confinement institutionnalisé, nous ne pourrons nous retrouver dans l'espace public pour commémorer le 34ème anniversaire du début de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, honorer les morts de la folie atomiste, stigmatiser le principe et l'application de la destruction atomique, exiger la mise à l'arrêt immédiat des installations nucléaires notamment la fermeture du Tricastin.

Nous invitons toutes les personnes éprises de liberté et du souci de la protection de la santé, du vivant, de la planète à effectuer ce dimanche 26 avril à 20h30 de chez elle, à leur fenêtre ou sur leur balcon, sur le pas de porte, 10 minutes de silence, d'allumer une bougie et de brandir un panneau " pour la santé et pour la vie : arrêt immédiat du nucléaire".