boues-tricastin.jpgEncore une alerte au Tricastin. Le canal de Donzère-Montdragon dans lequel les réacteurs nucléaires puisent l'eau indispensable à leur refroidissement n'assure plus sa fonction. Engorgées par les boues véhiculées par les pluies de ces dernières 24 heures, les pompes se sont bloquées et le réacteur n°2 a donc du être arrêté en urgence. La suite est aléatoire et EDF, comme à l'accoutumé affirme qu'il n'y a pas de danger !