|

Mot-clé - pétrole

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 17 juillet 2018

Réfléchir : qu’adviendra-t-il de nos centrales nucléaires dans un contexte d'effondrement de la société thermo-industrielle?

Belgique_centrale-nucleaire_Tihange_fuite-radioactive.jpgLes écrits sur "le nucléaire après le pétrole" sont rares. Or, s’il y a effondrement économique, comment maintenir les techniciens et ingénieurs à leurs postes ? S’il y a une rupture d’approvisionnement en énergie, et en particulier en pétrole, les procédures d’arrêts seront-elles toutes opérationnelles ? Pouvons-nous laisser des centaines de réacteurs nucléaires à travers le monde (450 réacteurs nucléaires civils dans le monde, 144 en Europe dont 58 en France) à l’abandon fondre les uns après les autres, expulsant dans les airs et les cours d’eau une radiation mortelle ? Faut-il imaginer les employés des centrales atomiques transporter des seaux d’eau pour assurer le refroidissement ?

Lire la suite...

vendredi 9 novembre 2012

Fukushima : décontamination et dédommagements pourraient coûter 100 milliards d'€uros au bas mot

2012-11-01_fukushima-decontamination-et-dedommagements--100-mds-euros_site-nucleaire-detruit_2.jpgLe coût financier de l'accident nucléaire de Fukushima, comprenant la décontamination et les dédommagements des victimes, pourrait atteindre 100 milliards d'euros, le double de la somme initialement prévue, selon la compagnie gérante de la centrale. Mais le véritable coût économique dépassera dans tous les cas et de loin ce qui sera effectivement pris en charge par Tepco ou l'Etat japonais, car il faudra y inclure tous les "effets collatéraux" sur le commerce, l'industrie, le secteur touristique, etc...  et pas seulement dans la préfecture de Fukushima mais dans l'ensemble du Japon. Sans parler du coût humain, sanitaire, médical, traumatique des populations sur plusieurs décennies...

Lire la suite...