|

Mot-clé - péremption

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 21 janvier 2022

Une enquête publique pour prolonger le fonctionnement du vieux réacteur n°1 du Tricastin est ouverte pendant quelques semaines. Réagissez, dites non !

2020-09-26_cricastin.jpgEDF veux et espère prolonger de dix années de plus le fonctionnement d'un des plus vieux réacteurs nucléaires de France, le n°1 situé au Tricastin en zone sismique et en zone inondable, délabré et fissuré. Après des rafistolages sa durée de vie, initialement prévue à 30/40 ans, serait portée à 50 ans. Pour ce faire une enquête publique est ouverte du 13 janvier au 14 février 2022. Si les habitants de la vallée du Rhône, et d'ailleurs, sont appelés à donner leur avis ce délai très court ne permettra pas à une majorité d'en être informé, de consulter le dossier de plusieurs centaines de pages et d'en analyser le contenu, de pouvoir se faire une opinion éclairée. C'est, une fois de plus, un nouveau coups de force perpétré par la nucléocratie contre la démocratie, la santé et la sécurité de la population. Si le réexamen passe l'ASN donnera son feu vert et ce sera banco pour 10 ans de plus, voir 20 ans de plus, de fonctionnement du nucléaire en France.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 25 décembre 2021

Un nouveau florilège de défaillances et erreurs inquiétantes à la centrale atomique du Tricastin

Centrale-nucleaire-du-Tricastin_aerienne.jpgAu détour d'une lettre de l'ASN datée du 22 décembre et adressée à la Direction EDF-Tricastin on découvre un nouveau florilège de défaillances et erreurs inquiétantes à la centrale atomique du Tricastin, notamment sur le réacteur nucléaire n°1 : des interrupteurs et disjoncteurs d'arrêt d'urgence mal câblés, des vibrations sévères et inquiétantes sur des ventilateurs, des fuites d'huile sur une pompe haute pression du système d’injection de sécurité, la défaillance de plusieurs sondes de température du circuit primaire, des montages inadéquates des câbles 6,6kV des transformateurs des tableaux électriques, des torons de câblage défaillants. Les vieilles casseroles périmées du Tricastin n'en peuvent plus mais les nucléocrates et des politiciens en veulent encore. Qu'ils se taisent et qu'on ferme définitivement ces installations de mort.

Lire la suite...

Partagez ! Partage