Mot-clé - nucléaire militaire

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 8 novembre 2017

Tricastin : Le redémarrage annoncé pour fin octobre est reporté au 27 novembre sans certitude aucune. Le CAN84 met en demeure l'ASN de ne pas donner l'autorisation de redémarrage.

Centrale-nucleaire-du-Tricastin_aerien.jpgEDF fanfaronnait lorsque l'ASN lui avait imposé le 27 septembre dernier la mise à l'arrêt des 4 réacteurs de sa centrale atomique du Tricastin : « pas un problème on redémarrera dans quelques jours fin octobre au plus tard ». Promis, juré. Pourtant le 27 octobre les travaux de renforcement de la digue surplombant la centrale nucléaire n'étaient toujours pas terminés. Et rien n'est acquis...

Lire la suite...

mardi 12 juin 2012

ASTRID - Nouvelles menaces sur Marcoule L’avenir « (ir)radieux » du nucléaire passe-t-il par le plutonium ? par Pierre Péguin

2011-06-12_Nucleaire-Arreter_le_massacre.jpgPour le lobby du nucléaire, l’avenir n'est limité ni par les risques pour les populations, ni par l’accumulation des déchets, comme on aurait pu l’espérer, mais tout simplement par la raréfaction de l’uranium et les difficultés de son exploitation. Deux voies suicidaires et criminelles sont ainsi explorées pour assurer la relève des réacteurs actuels...

Lire la suite...

Dimanche 25 septembre 2011

Rassemblement à Avignon : rassemblement contre le nucléaire civil et militaire, pour l'Arrêt Immédiat du nucléaire

Samedi 24 septembre 2011 tout au long de la matinée au Pont d’Avignon (St-Benezet)  les militants antinucléaires et de nouveaux citoyens ayant pris la mesure de la menace nucléaire civile et militaire sur la santé et les territoires se sont rassemblés pour exiger l'arrêt immédiat du crime. Ce rassemblement citoyen organisé par le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) le fut en dehors de tout parti politique et clairement affirmé comme refusant toute récupération politicienne. "il s'agit d'une question sanitaire et de santé publique" a affirmé l'un des manifestants, "ni politique, ni technique".

Lire la suite...

vendredi 19 août 2011

Les centres CEA de Cadarache et de Marcoule sont en vacances : et la sécurité?

Les centres de Cadarache et de Marcoule sont respectivement "fermé" et "en activité réduite" pour la semaine du 15 au 21 aout. Le Collectif Antinucléaire 13 interpelle par courrier les directeurs de ces centres sur les mesures prises pour en assurer la sécurité en  ces périodes estivales.

Lire la suite...

1ére Convergence citoyenne pour une transition énergétique : forte présence des antinucléaires du sud-est

Fukushima... nucléaire, réchauffement climatique, course aux énergies fossiles, gaz de schiste: du  26 au 28 août se sont déroulés à Lézan dans les Cévennes, des États Généraux pour une transition à l'initiative des Collectifs opposés à la prospection et l’exploitation des gaz et huile de schiste, en partenariat avec les réseaux nationaux qui œuvrent pour un autre avenir énergétique. Les antinucléaires du sud-est, du Gard, de Vaucluse et des Bouches-du-Rhône ont fait entendre leur exigence d'un arrêt immédiat et inconditionnel du nucléaire dans notre pays et partout dans le monde.

Lire la suite...

mercredi 17 août 2011

La France restera-t-elle la dernière à produire le criminel Mox à Marcoule ?

Les autorités britanniques viennent de décider, après la Belgique, de fermer l'usine de fabrication de Mox de Sellafield (nord-ouest), ce terrifiant combustible nucléaire fabriqué à partir de plutonium (environ 7 % ) et d'uranium prétendu "appauvri" (93 %) dont la catastrophe de Fukushima révèle avec horreur le crime pour des milliers d'années de contamination des humains et des territoires. Le MOX est 5 à 7 fois plus radioactif et radiotoxique que le combustible nucléaire "classique" à base d'uranium enrichi. Il augmente considérablement le risque de prolifération nucléaire que l'occident encourage en sous-main. Marcoule, dans le Gard, restera-t-il le dernier site au monde à fabriquer ce que tous les autres ne veulent plus faire?

Lire la suite...

Dimanche 10 juillet 2011

Lettre Ouverte du Collectif Antinucléaire 13 aux élu(e)s Europe-Ecologie-Les-Verts

Le 9 juillet 2001, lors d'un rassemblement en Avignon, le Collectif Antinucléaire 13 a remis à Madame Michèle Rivasi, députée européenne, une lettre ouverte, qui a également fait l'objet d'un communiqué de presse : "Depuis le début de la catastrophe de Fukushima, EELV et tous les écologistes s'indignent , dénonçant les conséquences inacceptables de cette tragédie humaine. Toute la mouvance écologiste demande une sortie du nucléaire, EELV en tête ! Le positionnement semble clair...Et pourtant !"

Lire la suite...

jeudi 2 septembre 2010

A noter sur votre Agenda

Retrouvez ici tous les rendez-vous d'actions proposés par la Coordination antinucléaire sud-est et les Collectifs départementaux : actions terrains, interpellations publiques, conférences-débats, projections films,...

Lire la suite...