24-05-eurodif.jpgUne pseudo enquête publique limitée dans le temps et au territoire de quelques communes autour du site atomique du Tricastin (Vaucluse - Drôme) s'ouvre pour lancer le démantèlement opérationnel de l'ancienne usine d'enrichissement d'uranium militaire et civil "Eurodif - Georges Besse I" d'Areva. Le CAN84 et la CAN-SE s'opposent à ce projet pour des raisons de santé publique et refusent la contamination radioactive de la région : pas une tonne de plus de déchets nucléaires, pas de transports radioactifs sur nos routes et les voies ferrées, pas de nouveaux salariés exposé à la mort, pas une victime civile de plus des rejets de radioactivité dans l'air et l'eau.