|

Mot-clé - nappe phréatique

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 23 décembre 2021

Encore une fuite de tritium radioactif à la centrale nucléaire du Tricastin : 2000 litres mortels déversés atteignant jusqu'à 28 900 Becquerel par litre

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses_prise-eau_rejet_02.jpgEt ça continue. Les fuites radioactives comme les dissimulations de celles-ci par Edf-Tricastin. Une nouvelle fois le nucléariste à attendu plus de 3 semaines avant de rendre public et de signaler à l'ASN le 15 décembre 2021 le débordement intempestif d'un des réservoirs d’entreposage d’effluents radioactifs liquides ayant eu lieu le 25 novembre, suivit d'un second débordement du puisard de récupération dont l'étanchéité était défaillante, le tout couronné par la contamination en cascade des caniveaux de récupération des eaux pluviales et les eaux souterraines du site.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 25 août 2018

Cruas-Meysse : après les fuites et contaminations de tritium, la contamination des eaux aux hydrocarbures

2018-08-08_Cruas-Meysse.jpgToujours plus fort la centrale nucléaire de Cruas (Ardèche)! Une nouvelle fuite, cette fois-ci d'hydrocarbure, contamine les eaux souterraines d'une partie de la centrale et de l'eau potable depuis le 6 août 2018. Trois jours après cette découverte EDF n’était toujours pas en capacité d’identifier l’origine de la pollution. Et l'exploitant atomiste, pas gêné, de présenter des données incohérentes (bidons) aux inspecteurs de l'ASN. Doux euphémisme des inspecteurs : "la gestion de cet événement est insatisfaisante". On ne va pas se fâcher quand même entre gens du même monde.

Lire la suite...

Partagez ! Partage