mardi 2 mai 2017

Pour le lobby nucléaire mondial : la Terre est une poubelle

poubelle_la_hague.gifLa folie n'est pas l'apanage d'une nationalité spécifique. Partout dans le monde, du Canada à la France en passant par les Etats-Unis et la Russie et les quelques autres pays nucléarisés, le lobby atomique et ses valets politiciens tentent d'imposer leurs agissements diaboliques au monde : enfouir sous terre et un peu partout sur le globe leurs déchets radioactifs mortels. Que nos enfants la boucle et se démerdent avec. Ce crime doit être sanctionné.

Lire la suite...

mardi 18 avril 2017

Tchernobyl 26 avril 1986 : l'impossible est arrivé

RUSSIA-CHERNOBYL-NUCLEAR PLANT-DISASTERll y a 31 ans l'impossible est arrivé. Le réacteur atomique n°4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explosait à la suite d'un test de sécurité . Nous étions  le 26 avril 1986 , il était 1h23 du matin. Aujourd'hui : la catastrophe nucléaire est toujours en cours et ses conséquences sanitaires n'en finissent pas de faire de nouvelles victimes. La France est le prochain pays. Rassemblement de souvenir et d'opposition au nucléaire un peu partout dans le monde.

Lire la suite...

samedi 11 mars 2017

Catastrophe atomique de Fukushima : Avignon n'oublie pas

2017-03-11_Fukushima-Avignon_CAN84_01.jpg11 mars 2011-11 mars 2017 : Six ans après le quadruple accident nucléaire de Fukushima-Daïchi, la catastrophe atomique est toujours en cours et poursuit ses ravages sanitaires et environnementaux. Le CAN84 a mené auprès de la population à Avignon une action contre l'oubli et l'omerta et a organisé une commémoration en hommage aux victimes du nucléaire nippon et aux victimes du nucléaire français. Contre le retour forcé des populations en zone contaminée, contre les Jeux Olympiques de Tokyo de 2020, pour l'arrêt immédiat du nucléaire en France

Lire la suite...

Lundi 6 mars 2017

Exercice de crise dans les écoles . Le CAN84 interpelle la communauté scolaire : refusez de banaliser le mal et la violence nucléaire

2017-03-06_eleves-piscines.jpgD'ici quelques jours les Conseils d'Etablissements scolaires sont appelés à organiser un « exercice de crise » et de « confinement » (PPMS) afin de préparer les enfants à s'adapter à une situation de très grand danger pour leur sécurité et leur vie. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) interpelle à cette occasion les différents acteurs de la communauté scolaire par un courrier prochainement transmis à chaque partie prenante.

Lire la suite...

vendredi 8 juillet 2016

Incroyable ! la fabrication de "combustible" nucléaire MOX au plutonium va reprendre pour le Japon

2016-07-08_Areva-melox_fabrication_pastille_de_produit-de-fission_Mox.jpgOn ne peut qu'être consterné par cette nouvelle insensée. Alors qu'Areva avait déjà fourni du combustible MOX élaboré à Marcoule (usine Melox dans le Gard), au réacteur N°3 de Fukushima qui a fondu et explosé en dispersant du plutonium dans un large rayon, nos marchands de produits mortifères récidivent pour un pays déjà tellement éprouvé par les bombes atomiques et la catastrophe de Fukushima qui continue à cracher ses poisons invisibles.

Lire la suite...

samedi 16 avril 2016

Victoire pour les sous-traitants du nucléaire : la « faute inexcusable » d’un employeur enfin reconnue

Tricastin_Centrale_Nucleaire_Prise_et_Rejet_Eau_Refroidissement_Canal_Donzere_Mondragon.jpgLe 15 avril 2016, le Tribunal des affaires de sécurité sociale (TASS) de l’Essonne a reconnu la faute inexcusable de la société ENDEL dans la mort d'un salarié du nucléaire. Christian Verronneau était entré comme salarié sous-traité au service du nucléaire civil d'EDF, de ceux qui effectuent les tâches les plus dangereuses telles la décontamination, le tri des déchets, la pose de matelas de plomb sur des tuyaux très fortement radioactifs... Christian est mort à l’âge de 57 ans dans de terribles souffrances. C’est la première fois en France que la faute inexcusable d’un employeur de la sous-traitance du nucléaire est reconnue par la justice. Oui le nucléaire tue au quotidien, ici, en France aussi.

Lire la suite...

Lundi 12 octobre 2015

La CAN-SE invitée de l'émission "Trous Noirs"

sur-les-ondes.jpgLa Coordination antinucléaire du sud-est était l'invitée en direct, ce 12 octobre pendant deux heures, de l'émission "Trous Noirs" sur radio Libertaire. L'occasion de faire le point sur la plainte d'Areva contre la CAN-SE, le projet fou de relance d'un surgénérateur "Astrid" à Marcoule, la production quotidienne de déchets nucléaires mortels, l'oligarchie qui dirige et contrôle les pouvoirs politiques, la situation d'échec du "mouvement" antinucléaire et comment en sortir,..

Lire la suite...

vendredi 10 juillet 2015

Déchets nucléaires mortels : introduits dans la "loi Macron" et passés en force par la procédure du 49-3

Macron_ministre_pronucleaire.jpgAprès plusieurs tentatives tordues pour valider l'enfouissement des déchets nucléaires mortels produits jour et nuit par l'industrie de la destruction atomique, le gouvernement et des élus l'imposent par la procédure du 49-3 dans la loi du banquier "Macron". Un coup de force contre les générations futures qui illustre le noyautage des institutions par le lobby nucléaire et la complicité des élus.

Lire la suite...

mardi 28 avril 2015

Nepal : un séisme de 7,8 sur l'échelle de Richter non loin des sites nucléaires indiens et pakistanais

2015-04-25_-place-durbar-a-katmandou-nepal-seisme.jpgLe tremblement de terre d'une magnitude 7,8, qui a frappé le Népal samedi 25 avril 2015 à 11h56 et a causé plus de 4500 morts à ce jour (mais le bilan pourrait doubler), a été suivi de près de cinquante répliques, dont deux de magnitudes 6,6 et 6,7. Le Tibet n'est pas épargné non plus bien que les médias n'en parlent pas jusqu'à présent.  La chaîne himalayenne est à la jonction de l'Inde et du Pakistan, pays nucléarisés.  Les sites nucléaires civils et militaires ne sont pas à l'abri si un nouveau séisme survient...

Lire la suite...

jeudi 26 mars 2015

Crash du vol Barcelone-Dusseldorf : à 7min du site nucléaire de Cadarache

entrale-nucleaire-crash-avione.jpgLe crash du vol Barcelone-Dusseldorf au dessus de Seynes-les-Alpes s'est produit mardi 24 mars 2015 à moins de 7minutes de vol et 110km du site nucléaire de Cadarache (Bouches-du-Rhône) et à peine 8 minutes des sites nucléaires de Tricastin (Vaucluse-Drôme), de Marcoule (Gard) et de la centrale nucléaire de Cruas (Ardèche). Aucune intervention, même celle du Mirage 2000 qui a décollé de la base d'Orange (Vaucluse) n'a pu empêcher le crash... Aucun site nucléaire n'est en mesure de résister à un tel événement. Il faut les mettre à l'arrêt immédiatement.

Lire la suite...

jeudi 8 janvier 2015

Les fanatiques et dogmatiques assassinent

charlie-hebdo-couv-nucleaire.jpgNous avons perdu aujourd’hui 7 janvier 2015 des amis, des camarades, des frères antinucléaires radicaux de la première heure. La bêtise et le fanatisme ont eu raison de leur amour de la vie. Cette main criminelle est soeur de tous les barbares qui, enfermés dans leur dogme de croyances d'un autre âge, tuent ici comme à Fukushima, à Tchernobyl, au Niger. Le meilleur hommage qu'on peut leur rendre est de porter haut leur flambeau d'antinucléaires sans concession, de poser un acte, des actes de résistance à l'obscurantisme qu'il soit religieux ou techno-scientiste. Avec l'esprit de tous nos amis assassinés à travers le monde : arrêt immédiat du crime nucléaire quotidien.

Lire la suite...

Lundi 25 août 2014

Rencontre nationale pour l'arrêt immédiat du nucléaire : le vent de l'espoir et de la combativité souffle sur l'hexagone

On_tue.jpg.jpgComment agir encore plus efficacement pour l’arrêt immédiat du nucléaire et mettre un terme au crime sanitaire en cours ? Telle a été la question placée au centre des attentes et objectifs des militants antinucléaires venus des quatre coins de la France et de pays limitrophes. Rencontre nationale d'action en Avignon pour ces militants de la vie qui ne se résignent pas à l'inacceptable et à la banalisation de la contamination radioactive des territoires et du vivant. A atteinte et danger immédiat : arrêt immédiat. La lutte s'organise encore plus et mieux.

Lire la suite...

jeudi 3 juillet 2014

Le gouvernement de Polynésie veut faire disparaître le mémorial aux victimes des essais nucléaires

CEP_essais-nucleaires-dans_le-Pacifique_monument.jpgEn d’autres temps - pas si lointains – il fallait détruire tout ce qui n’était plus conforme à l’idéologie du pouvoir en place. Partout dans le monde, livres, œuvres d’art, objets religieux, monuments ont été passés par le feu sur ordre de dictateurs avides d’effacer de la mémoire des peuples l’histoire même qui les a construits. Aujourd'hui le Président du gouvernement de la Polynésie française, Gaston Flosse, veut détruire le mémorial aux victimes des essais nucléaires. La riposte s'organise...

Lire la suite...

mercredi 25 juin 2014

Un cercueil de 6 m de long et un trèfle radioactif géant pour les élu(e)s d'Avignon

2014-06-25_CAN84_CM-Avignon_Place -de-l'Horloge_07.JPGLe CAN84 repasse à l'interpellation des élu(e)s d'Avignon après plusieurs courriers adressés tant à la Maire qu'aux chefs de file des groupes politiques et demeurés sans réponse. Un immense trèfle nucléaire barré de rouge, un cercueil de 6 m de long, des roulements de tambours et sirènes d'alerte, des banderoles stigmatisant l'attitude de complicité des élu(e)s ont accueillis les conseillers municipaux lors de leur dernière réunion d'avant vacances. Le rond-rond des bien-pensants et faux-fuyants a été quelque peu troublé y compris dans l'enceinte de l'assemblée municipale. Il faudra qu'ils s'y fassent tant qu'ils ne renonceront pas à leur complicité d'avec le crime nucléaire.

Lire la suite...

jeudi 29 mai 2014

Tricastin : Un salarié d'Areva meurt écrasé dans la zone d'entreposage des fûts (radioactifs)

CAN84_marche-antinucleaire-pour-la-vie_Bollene_Tricastin_050.JPGUn chef d'équipe de 53 ans, salarié d'Areva depuis plus de 30 ans, a été écrasé par un engin de 16 tonnes qui manipulait des containers de matières radioactives dans la zone de stockage. Les secours n’ont pas pu le sauver. La réorganisation d'Areva basée sur l'augmentation de la rentabilité financière au détriment de la sécurité et des conditions de travail des salariés s'est traduit, dans la dernière période, par la suppression de 15 postes et l'embauche de 12 intérimaires. Une enquête de gendarmerie est ouverte. Un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail exceptionnel est organisé lundi matin par les syndicats.

Lire la suite...

mercredi 21 août 2013

La catastrophe nucléaire continue : encore un incident grave de niveau 3 à Fukushima

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpg300 tonnes d'eau radioactive se sont répandues en flaques et dans le sol du site de la centrale nucléaire japonaise en perdition de Fukushima. L'extension de la contamination est inévitable. Alors que l'Autorité de régulation nucléaire avait qualifié de simple "anomalie" et situé cet incident nucléaire au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES, de 0 à 7), elle vient de le requalifié d'"incident grave" situé au "niveau 3" de l'échelle INES. La radioactivité mesurée à environ 50 cm au-dessus de ces flaques est d'environ 100 millisieverts par heure soit la dose maximale imposée sur cinq ans au Japon pour les travailleurs du secteur nucléaire. Ces fuites radioactives atteignent un niveau monstrueux de 20 000 à 40 000 milliards de becquerels depuis le mois de mai 2011. Aucun gouvernement occidental ne bouge, les instances internationales ne s'impliquent toujours pas alors que la catastrophe nucléaire est devenue une catastrophe mondiale.

Lire la suite...

mardi 9 juillet 2013

Fukushima : multiplication par 90 du niveau de césium radioactif entre les réacteurs et la mer.

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpgLa contamination radioactive de l'eau souterraine se propage autour de Fukushima. Les niveaux de césium radioactif dans un puits de prélèvement sont montés en 3 jours à 90 fois le niveau déjà exorbitant de radioactivité : 9 000 becquerels de césium 134 (demie-vie de 2,0652 années ) par litre et 18 000 becquerels de césium 137 (demie-vie de 30,15 années) ! L'océan Pacifique contaminé jour après jours depuis le 11 mars 2011 recueille et diffuse cette merde sur l'ensemble de la planète. 4 jours plus tôt, au même endroit, ce sont du strontium 90 et d'autres éléments produisant des rayons bêta qui ont été relevés à hauteur de 900 000 becquerels/litre. La catastrophe nucléaire poursuit inexorablement son oeuvre de mort. Les médias et les gouvernements aux ordres du lobby nucléaire se taisent.

Lire la suite...

vendredi 14 juin 2013

Fukushima et les silences du CNRS : une parodie de "neutralité scientifique" et la domestication des masses

2013-06-01_CNRS_ThierryRibault_nucleaire_Fukushima.jpgLe CNRS a rendu accessible le 7 janvier 2013 un dossier scientifique multimédia sur l’énergie nucléaire, destiné au «  grand public  ». Chercheur au CNRS en poste au Japon, où il travaille sur les modalités de la protection humaine dans le contexte du désastre de Fukushima, Thierry Ribault*, économiste au CNRS,  tiens à se dissocier des propos tenus dans cette " animation", destinée à domestiquer les masses et à taire la véritable situation à Fukushima.

Lire la suite...

Lundi 24 septembre 2012

Le Québec confirme la fin du nucléaire

2012-09-17_Canada_Quebec_centrale-nucleaire_Gentilly2_NO.jpgLe nouveau gouvernement québécois a, dès le lendemain de sa prise de fonction ce mercredi 12 septembre 2012, annoncé la fermeture de l'unique centrale nucléaire de la province. Encore un pays qui renonce à la destruction atomique et se tourne vers l'avenir.

Lire la suite...

mardi 18 janvier 2011

Enfin la vérité sur la catastrophe nucléaire de Tchernobyl? Près d’un million de morts

L’analyse qui met en évidence l'ampleur des retombées radioactives de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl : 200 fois les retombées générées par les bombes atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki, et près d'un million de morts…..
Bien loin des chiffres officiels communiqués par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) sous contrôle de l’AIEA (Agence Internationale de l’Energie Atomique)…

Lire la suite...