Lundi 21 novembre 2016

Les peuples autochtones du Canada se soulèvent contre le colonialisme et Areva

2016-11-20_Saskatchewan.gifDe la confédération iroquoise aux conseils de territoires de chasse innus en passant par les districts Mi'kMaqs, des formes de la "souveraineté autochtone" ont su se maintenir malgré les assauts répétés de la violence coloniale. Cette Résistance contre la politique des États coloniaux révèle le vol légalisé des terres par les compagnies minières dont Areva.

Lire la suite...

samedi 12 novembre 2016

L'extraction de matières radioactives va-t-elle être relancée en France sous couvert d'un nouveau code minier ?

mines-extraction-exploitation_canada.jpgFin septembre, une proposition de loi parlementaire a été déposée à l'Assemblée Nationale* dans la plus grande discrétion et le silence assourdissant des médias. Elle vise à relancer en France l'activité extractive minière en satisfaisant les industriels qui exigent de simplifier les procédures à l'image du modèle états-unien. La voie est ouverte aux pires contaminations et destruction de territoires.

Lire la suite...

mardi 28 juin 2016

Relents de colonialisme au Niger : exploitation de l'uranium, pénurie d'électricité et d'eau potable, restriction des financements compensatoires sociaux

Niger, Arlit ville de l'uraniumDans la région d'Arlit (Niger), haut-lieu de l'exploitation de l'uranium depuis un demi-siècle par Areva, la population vit  depuis plus d’un an un véritable calvaire lié à un manque d’énergie électrique et un coût prohibitif de l'eau potable qui engendrent d’énormes dégâts sanitaires et pertes financières parmi les habitants. Réunie le le 11 juin 2016, la coordination de la société civile d’Arlit appelle la population et les organisations à reprendre le chemin de la mobilisation pour défendre sa survie et barrer la route aux entreprises avides d'argent et de pouvoir.

Lire la suite...

samedi 18 mai 2013

Vice caché du bilan énergétique français : l'uranium disparaît des documents officiels !

areva_uranium-travailleur-africain.jpgDepuis près d’un demi-siècle, la politique énergétique de la France est soumise à la destruction atomique - issue directement de la filière de la bombe atomique - et la production d’électricité d’origine nucléaire : cinquante-huit réacteurs nucléaires répartis un peu partout en France dans dix-neuf centrales produisent 75% de la production d’électricité du pays. Au détriment du développement de toutes les autres sources d'énergie (géothermie, biomasse, hydraulique, houlomotrice, hydrolienne, solaire, petit-éolien, gaz, co-génération,...) et en portant atteinte à la santé des populations tout en contaminant les territoires et la chaîne alimentaire. Un document officiel tente à présent un tour de passe-passe et une grossière manipulation technique et idéologique : le mot "uranium" disparaît du "Bilan énergétique de la France pour 2011" (publié en juillet 2012) .

Lire la suite...