mardi 3 octobre 2017

Le Conseil Départemental de Vaucluse appelé à se prononcer pour la fermeture définitive du site nucléaire du Tricastin

VANECHARPE5COLLe Collectif antinucléaire de Vaucluse vient d'adresser aux 34 Conseillers départementaux de Vaucluse, ainsi qu'aux 3 sénateurs, un projet de motion pour la fermeture définitive du site nucléaire du Tricastin et notamment la centrale atomique aux quatre réacteurs délabrés. Chaque élu-e est ainsi placé devant sa conscience et sa lucidité face au péril nucléaire qui menace toute la Provence. Auront-ils le courage et la dignité de sortir de leur conformisme et de décider, enfin, de protéger la population, la chaîne alimentaire et les générations futures ?

Lire la suite...

samedi 5 novembre 2016

Falsifications et défectuosités : N'acceptons pas l'accident majeur. Il faut fermer définitivement la centrale atomique du Tricastin et toutes les autres installations nucléaires

2013-10-25_Tricastin_Reacteur_2_Scram_geyser-vapeur_01.jpgL'état de délabrement des 4 réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin et la récente découverte des dangereuses et inadmissibles défectuosités des pièces essentielles à leur fonctionnement masquées par les falsifications des dossiers chez Areva-Creusot Forge imposent à l'ASN de ne plus tergiverser avec la vie de la population et de décréter la mise à l'arrêt immédiat et définitif de la centrale atomique*. Mais...

Lire la suite...

mercredi 13 janvier 2016

le coup de la pastille : les autorités et le lobby nucléaire confirment qu'ils envisagent une catastrophe atomique en France. Préparez-vous !

ASN_campagne-iode_2016.jpgEt revoilà le coup de la pastille miracle ! Les autorités du pays en complicité avec le lobby nucléaire et l'Autorité de Sûreté Nucléaire lancent une campagne de propagande avec distribution de pastilles d'iode censées protéger la thyroïde de la radioactivité et ce dans un rayon de 10km autour des sites atomiques. Pas un mètre de plus. Ils refont le coup du nuage de Tchernobyl s'arrêtant à la frontière tout en avouant de fait que le pire va arriver en France. Revue de détails des omissions et petits arrangements avec la sinistre réalité...

Lire la suite...

jeudi 3 octobre 2013

Tricastin : Nous sommes dans une situation pré-Fukushima

2013-05-29_Greve-salaries-Tricastin_panneau-Areva_danger.jpgDepuis vendredi 27 septembre l’usine Eurodif du Tricastin menace la France. A l’arrêt depuis juin 2012 et par ce que les nucléocrates veulent procéder à des démantèlements rapides pour cacher au plus vite leur forfait et continuer leur sinistre business de mort, les manoeuvres d'extraction de l’uranium en cours se passent très mal. Une fuite radioactive se poursuit. Pendant ce temps-là, depuis 2 mois, la fuite de Tritium se poursuit à la centrale nucléaire EDF

Lire la suite...

jeudi 8 août 2013

Nucléaire : les 200 000 pylônes électriques et THT aussi vulnérables que les 19 centrales nucléaires et les 58 réacteurs nucléaires

THT-pylone_01.jpgLa remise à des préfets de 4 départements du sud-est (Gard, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Drôme) de boulons de lignes Haute Tension sortant des centrales nucléaires agite le lobby et le pouvoir aux ordres. Quelques soient les auteurs, cette action démontre aux yeux de tous à quel point le nucléaire est fragile, dangereux et menace tout le territoire. De part sa logique centralisatrice et autoritaire, le nucléaire a mité le pays de plus de 200 000 pylônes qui en sont le talon d'Achille tout comme toutes les installations nucléaires et nucléaro-chimiques. Le bon sens exige qu'à danger immédiat : arrêt immédiat. Le nucléaire est périmé, obsolète et nuit gravement à la santé : Il faut le mettre hors d'état de nuire. C'est un acte de Résistance salutaire.

Lire la suite...

samedi 19 mai 2012

Alerte à Fukushima !

2011-010-31_fukushima-radius-343x300.jpgUn général américain sonne l’alarme : ce qui était à craindre est en train de se profiler à l’horizon, menaçant tout l’hémisphère nord. Que ce soit par l’évaporation de l’eau dans les piscines, ou en raison de l’effondrement possible de la structure, ce serait d’après lui tout l’hémisphère nord qui pourrait devenir en grande partie inhabitable, si le pire arrivait. Tandis qu'en France les environnementalistes d'EELV intègrent un gouvernement pro-nucléaire...

Lire la suite...