Aller-simple.jpgAprès le revers de l'EPR aux Etats-Unis de la semaine passée, EDF et Areva, constructeur du réacteur, rêvent encore d’un rebond outre-Manche. Mais là aussi, les cieux se couvrent pour les tenants hexagonaux de la destruction atomique. Que d'argent et d'efforts déployés dans une vision passéiste et criminelle alors que tous les regards se tournent depuis plusieurs années vers d'autres options énergétiques plus sûres, plus indépendantes, moins polluantes, plus respectueuses du vivant et de la planète.