manifestation_chine_antinucleaire.pngAux cris de « pas de ça chez moi ! », des milliers de personnes sont descendues durant 3 jours dans les rues de Lianyungang, ville côtière de l’est de la Chine, pour contrer toute tentative d’implanter des installations d'entreposage et de traitement de déchets radioactifs. Cet équivalent du centre de déchets nucléaire de la Hague en France est piloté par Areva et la China National Nuclear Corp (CNNC). Les policiers antiémeute ont fait preuve de brutalités sans nom, un agent allant jusqu'à pointer son arme en direction d’une manifestante. Le gouvernement a du reculer. Le plus grand projet franco-chinois dans le nucléaire a du plomb dans l’aile.