|

Mot-clé - malformation

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 21 avril 2022

26 avril 1986 : il y a 36 ans la catastrophe nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) s'abat sur toute l'Europe et le monde entier, et ce n'est pas fini

Partagez ! Partage

tchernobyl_pere-et-fille.jpgRien n'est réglé depuis 36 ans et le début la catastrophe nucléaire de la centrale atomique de Tchernobyl (Ukraine, ex-URSS). Les premiers de corvée, les peuples souffrent sur l'autel de la folie de la destruction atomique dite civile. La France n'est pas épargnée malgré les mensonges d'Etat proférés et relayés par les médias institutionnels : les cancers de la thyroïde se multiplient. Ce mardi 26 avril 2022 : Rassemblement à Avignon à 18h devant l'hôtel de ville. N'oublions pas, souvenons-nous, soyons solidaires des victimes, agissons pour nous libérer de la terreur nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 4 juillet 2016

Des anomalies de fabrication détectées sur les 4 réacteurs nucléaires EDF du Tricastin ? les générateurs de vapeur risquent de rompre

Partagez ! Partage

generateur-de-vapeur_unite-de-production_Cruas.jpgC'est par ce que la cuve du réacteur EPR en cours de construction à Flamanville (Manche) a été contrôlée et que des failles dans sa fabrication mettent en lumière sa fragilité qu'est révélé le pot aux roses sur 18 réacteurs nucléaires français (1) actuellement en service. Les générateurs de vapeur (GV) fabriqués par Areva (Creusot-Forge) et par une forge située au Japon (JCFC) présentent de graves anomalies. Pas moins de 80 irrégularités de natures très diverses ont été identifiées dans les dossiers de fabrication d’Areva. Dont les fonds primaires des GV des 4 réacteurs nucléaires du Tricastin. Le bon sens : les mettre à l'arrêt immédiatement.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 25 septembre 2013

Santé : l'OMS refuse de publier le rapport "cancer-malformations par utilisation d'armes à l'uranium dit appauvri"

Partagez ! Partage

Irak_malformation_enfant_uranium-appauvri.jpgCe n'est pas une surprise même si cela reste insupportable : l'OMS après avoir "supprimé" une première étude sur les effets de l'Uranium dit "Appauvri" (UA) en Irak en 2004, récidive. Alors que l'Organisation Mondiale de la Santé devait publier une nouvelle étude en Novembre 2012, de retards en retards, cette étude n'a maintenant plus aucune date de parution ! Elle restera donc secrète. La soumission de l'OMS à l'AIEA est une gangrène de la démocratie et du droit des peuples à la libre pensée.

Lire la suite...

Partagez ! Partage