|

Mot-clé - loi liberticide

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 8 janvier 2022

Contre les propos méprisants, diviseurs et ségrégationnistes de Macron : 3000 à Avignon

Partagez ! Partage

kaleidoscope.jpgDans le même temps où il faisait passer à l'Assemblée Nationale une 12ème loi liberticide et de coercition vaccinale, après avoir annoncé la relance du nucléaire en France, le président de la République s'est autorisé à tenir des propos ségrégationnistes, méprisants, diviseurs à l'encontre des personnes non-inoculées par les produits géniques expérimentaux affirmant qu'il voulait les "emmerder... jusqu'au bout".  Comme un peu partout en France, ce samedi 8 janvier 2022 à Avignon (Vaucluse) des "vacciné-es" et des "non-piqué-es" sont descendus dans la rue pour protester contre les propos indignes d'un président républicain, contre la ségrégation sociale et les lois liberticides, contre un passe-vaccinal d'atteinte aux libertés fondamentales.  Ils étaient près de 3000 dans les rues de la cité des Papes et parmi eux des antinucléaires du CAN84 (plusieurs fois victimes de la répression institutionnelle et des puissances nucléaristes), des écologistes de PEPS84, des "politiques" du¨PG, de LFI et ed EELV84.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 13 avril 2019

Avignon : un rassemblement pour l’abrogation de la loi liberticide faussement nommée « anti-casseurs »

Partagez ! Partage

2019-04-13_abrogation-loi-repression-manifestants_Avignon_LDH_CAN84_02.jpgSamedi 13 avril 2019 à partir de 11h, près de 300 personnes se sont rassemblées devant la Préfecture de Vaucluse à l'appel de la Ligue des Droits de l'Homme pour défendre la liberté de manifester et exiger l'abrogation de loi dite « anti-casseur » votée par le parlement 12 mars et partiellement censurée le 4 avril 2019 par le Conseil Constitutionnel. La Coordination antinucléaire du sud-est et le CAN84, victimes pendant trois ans du harcèlement judiciaire nucléo-étatique, étaient présents.

Lire la suite...

Partagez ! Partage