|

samedi 17 février 2018

Un internaute nous interpelle sur l'utilisation du vocable « lobby nucléaire »

roulette_russe.jpgUn internaute, Baptiste, trouve « scandaleux » l'utilisation du vocable « lobby nucléaire » dans nos billets. Il m'a semblé utile de publier le billet ci-dessous de ma réponse car l'article visé par ce commentaire étant assez ancien (octobre 2013), ma réponse n'aurait pas été visible. Il est à supposer que notre internaute, intrigué par le billet concernant Jean Jouzel lors du dernier envoi de notre « newsletter », a jugé bon de surfer dans notre site pour en savoir plus long sur ce qu'a pu écrire, par ailleurs, notre « « scientifique rigoriste ».

Lire la suite...

jeudi 11 février 2016

Naissance d'un nouveau regroupement national antinucléaire

Badge_RSDN_non-merci.pngAprès les catastrophes nucléaires de Tchernobyl et Fukushima la donne a profondément changé : le crime nucléaire et son accompagnement institutionnel doivent cesser immédiatement faute de quoi ce sera l'holocauste nucléaire. Pourtant l'organisation qui, jusqu'à 2010 était hégémonique dans le mouvement antinucléaire (la fédération "sortir du nucléaire") en France, est dans une totale impasse et plombe les luttes contre l'atomisme. Un 1er Congrès (voir article) se proposait d'inverser la descente aux enfers. Las! Il faut donc se rendre à l'évidence : la faillite n'est pas que l'apanage du lobby nucléaire. Il est temps de tourner la page, de revenir à l'Humain, d'entrer en Résistance pour préserver la vie sans faire prendre des vessies pour des lanternes. C'est la rupture d'avec l'accompagnement du système par une pseudo "sortie" à petits pas du crime. Un nouveau regroupement antinucléaire naît dont le nom n'est pas encore définit (1). La parole est à chacun et chacune...

Lire la suite...

jeudi 28 mai 2015

Qu'est-ce qui fait la spécificité de la lutte de la Coordination antinucléaire du sud-est ?

autocollant_arret-immediat-nucleaire_10x10.jpgRadio Zinzine  - radio autogérée, libre, créée en 1981 et émettant dans le sud-est - a invité le 12 mai dernier la Coordination antinucléaire du sud-est à s'exprimer sur ses ondes. Une heure de rencontre et d'explications sur la lutte antinucléaire face au plus puissant lobby capitalistique criminel du monde, l'impasse du mouvement antinucléaire perdu dans l'accompagnement idéologique du système et son alignement sur des stratégies politiciennes, la violence institutionnelle contre les "Résistants" qui remettent en cause et combattent les fanatiques de la destruction atomique,... 1 heure d'émission à bâtons rompus pour faire le point, opérer quelques clarifications et redonner du punch à la lutte et à la dignité humaine.

Lire la suite...

mercredi 13 mai 2015

Liberté d'Expression : la Coordination antinucléaire du sud-est va être "mise en examen" sur plainte d'Areva

Ils_ne_nous_feront_pas_taire.jpg_-.jpgLa plainte d'Areva pour tenter de bâillonner la libre expression de la CAN-SE franchit une nouvelle étape. Prenant un "otage" au hasard parmi les antinucléaires, un juge d'instruction le convoque le 10 juin prochain, sur ordre du Procureur de la République de Paris, pour sa "mise en examen". Le crime de la Coordination ? Un article dénonçant la collusion d'Areva et des élus pendant que se meurent des milliers de personnes par la radioactivité générée par les installations nucléaires comme au Niger et à Fukushima par exemple. En France aussi . La riposte s'organise et doit s'amplifier, défendons nos libertés !

Lire la suite...

samedi 1 juin 2013

Débat à Tavel (Gard) : mépris et fanatisme des accros de la destruction atomique face à la clarté et à l'humanisme des antinucléaires

2013-05-31_CANSE_Tavel_CAN84_P-Peguin.jpgL'association des "Jardins d'Epicure" organisait le 31 mai dernier en soirée, à Tavel (Gard) à deux pas du site nucléaire de Marcoule, un débat contradictoire "Nucléaire : Mythe et réalité" entre le co-fondateur du "Visiatome" de Marcoule et salarié du CEA, et Pierre Peguin, physicien, de la coordination antinucléaire du sud-est. Face aux propos convenus et désuets du représentant du lobby nucléaire, dignes des années soixante, le représentant des citoyens antinucléaires a démonté la propagande et les mensonges servis et permis de desserrer l'étau effroyable de l'omerta en fournissant d'autres informations en provenance des victimes de la radioactivité et de la destruction atomique et des scientifiques indépendants.

Lire la suite...

mercredi 19 décembre 2012

Le Conseil Général de Vaucluse à nouveau cerné par les antinucléaires : arrêtez de contaminer notre eau et notre air

Le-Coup-du-Parapluie_logo-Radioactif.jpgNouvelle action du Collectif citoyen antinucléaire de Vaucluse/CAN84 . Une nouvelle fois le CAN84 mène depuis ce matin du vendredi 21 décembre 2012 une action de harcèlement démocratique contre les élus de Vaucluse pour qu’ils cessent de collaborer au crime sanitaire du nucléaire dans la région la plus nucléarisée d’Europe. Les militants antinucléaires avaient déjà occupé l’assemblée départementale le 20 janvier dernier et étaient revenus le 30 mars...

Lire la suite...

dimanche 21 octobre 2012

Le CAN84 manifeste à Lyon lors de la journée nationale de mobilisation contre le nucléaire

2012-10-13_CAN84_Lyon-manifestation_02b.jpgDans le cadre de la journée nationale de mobilisation contre le nucléaire du 13 octobre 2012, le Collectif anti-nucléaire citoyen de Vaucluse (CAN84) est monté à Lyon - "capitale" de la vallée du Rhône - pour porter son exigence de la mise à l'arrêt immédiat des installations nucléaires de la vallée du Rhône ainsi que partout en France et dans le monde.

Lire la suite...

lundi 7 mai 2012

Le Japon ferme en 14 mois à peine son 54ème et dernier réacteur nucléaire !

2011-010-31_Fukushima-Explosion.jpgAlors que les français étaient appelés à guerroyer sur l'échiquier des jeux politiciens pour départager 2 candidats pro-nucléaires, un événement majeur mondial se produisait au Japon : pour la première fois au monde, le samedi 5 mai 2012, un pays mettait à l'arrêt son dernier réacteur nucléaire encore en activité sur 54 installés, soit presque autant qu'en France. Jour de fête et lueur d'espoir dans un contexte de drame humain, sanitaire et écologique... Faudra-t-il que la France connaisse la même terreur pour devenir enfin raisonnable et mettre un terme au fanatisme nucléocratique.

Lire la suite...