|

Mot-clé - liberté

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 12 septembre 2021

Lutte antinucléaire, lutte anti passe-social, points de convergence et avenir

2021-09-11_manifestation_Avignon_liberte_anti-pass_00.jpgDepuis deux mois, chaque samedi à Avignon, les défenseurs des libertés et opposants au passe-sanitaire manifestent dans la cité des papes. Entre 2500 et 4000 personnes se retrouvent au coude à coude pour ne pas se soumettre au pouvoir de coercition : non-vaccinés et piqués, soignant et pompiers, usagers des médecines douces et alternatives, consommateurs et producteurs bio, libre-penseurs, antinucléaires,... Ce samedi 11 septembre ils étaient encore plus de 2500 à traverser les rues d'Avignon et défiler autour des remparts. Jean Revest, porte-parole du CAN84 fait un  point de situation et répond à nos questions.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 17 juillet 2021

3000 personnes à Avignon contre l'apartheid sanitaire et la dictature vaccinale

2021-07-17_Avignon_non-au-pass_dictature-sanitaire_liberte_CAN84_00.jpgPrès de 3000 citoyen-nes de tous âges et toutes conditions se sont retrouvés place de l'horloge à Avignon pour exiger l'abandon de l'apartheid sanitaire décrété par le pouvoir en place et défendre les libertés et le libre choix vaccinal. Les manifestant.es ont spontanément pris d'assaut la rue de la République puis ont longé les remparts en passant devant le Tribunal et la Préfecture avant d'emprunter la porte St-Lazard,  parcourir la ville et arriver au palais des papes. L'esprit de Résistance était visible et déterminé. Le CAN84 était là aussi.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 10 janvier 2015

Atteinte à la Liberté d'Expression : AREVA porte plainte contre la Coordination Antinucléaire du Sud-Est ! Nous ne nous laisserons pas bâillonner ! Appel à soutien

Au_quotidien.jpg.jpgLe site internet de la Coordination Antinucléaire du Sud-Est vient d’être informé ce mardi 6 janvier 2015 d’une plainte en diffamation d’Areva contre nous pour un reportage* mettant en cause la pénétration du lobby nucléaire auprès des élus. Cette atteinte à la liberté d'expression se produit alors que le crime nucléaire sanitaire se poursuit et que se meurent à petit feu des milliers d’enfants et d'adultes à Fukushima et ailleurs, ici et au Niger. Une tentative de museler les opposants et toute contestation au moment même où le groupe Areva est en décrépitude financière et où les incidents radioactifs se multiplient dans ses installations en France. La Coordination lance un appel à soutien et à signer la pétition en ligne sur cyber@cteursici

Lire la suite...

Partagez ! Partage