Mortel-areva_GF.jpgAreva dispute à EDF le leadership du nucléaire en France et pas qu'au niveau des difficultés financières, des retards de chantiers, des annonces de nouveaux marchés qui ne voient jamais le jour, des rejets de radioactivité dans notre bien commun planétaire, l'air et l'eau, mais aussi pour ce qui concerne les incidents nucléaires sur leurs installations respectives. Tout cela reste souvent du domaine confidentiel ou pour le moins ne conduit pas les intéressés à en faire grande publicité. Notre site militant et lanceur d'alerte brise une nouvelle fois la loi du silence dont ces pudiques recouvrent l'esprit des citoyens.... Aujourd'hui : place à Areva.