thyroide_enfant_Fukushima_radioactivite.jpgLe "Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism" révèle que 145000 des 295 000 jeunes de moins de 18 ans auscultés à Fukushima présentent des déficits thyroïdiens et des risques de cancer de la thyroïde. Soit 49 % ! Ce sont les résultats de l'examen échographique thyroïdien dans les trois ans après l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima. L'enquête sur la santé à Fukushima (Fukushima Health Management FHMS) atteste de l'horreur nucléaire.