|

Mot-clé - interdiction

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 2 mars 2018

Atteinte d'Etat aux libertés fondamentales : défendons-nous ! Aujourd'hui Bure demain : vous

Crime sanitaire.jpg.jpgSur ordre de l'Elysée et de Matignon la préfète de la Meuse vient de pondre un arrêté qui « interdit toute manifestation sur les communes de Bure, Mandres-en-Barrois et les communes limitrophes du 2 au 5 mars inclus » alors que doit se tenir ce week-end à Bure une rencontre prévue de longue date entre comités d’opposant.e.s à « CIGÉO ». La Coordination Antinucléaire du Sud-est (CAN-SE) appelle chaque provençal-e, chaque habitant à pendre en main sa destiné, à résister à l'autoritarisme du pouvoir, à rejoindre l'opposition à la démence nucléaire pour faire échec et se libérer de la soumission au dieu atomique.

Lire la suite...

samedi 8 juillet 2017

L'ONU adopte un traité bannissant l'arme atomique : 9 pays détenteurs de l'arme nucléaire dont la France deviennent "hors la loi" internationale

AFP_d12280f50fc36013d4cb4bd30905d9f7a3018f26.jpgL'ONU vient d'adopter, ce vendredi 7 juillet 2017, et au terme de trois semaines de négociations entre 141 Etats, un traité bannissant l'arme atomique. Neuf pays détenteurs de l'arme nucléaire - dont la France - ont boycotté ces négociations internationales et se placent donc hors la loi humaine. Il importe à présent que les peuples et les populations fassent pression sur leurs dirigeants pour qu'ils appliquent cette décision internationale.

Lire la suite...

samedi 7 décembre 2013

Cinéma pro-nucléaire : les militants du CAN84 interdits de séance

2013-11-26_Aix-en-Provence_CAN84_cinema-cadarache_05.jpgLe film "Pandoras’s Promise" - vague et poussive histoire de militants écolos antinucléaires se faisant peu à peu convertir au nucléaire- était programmé au cinéma "le Renoir" à Aix en Provence fin novembre. Les militants du CAN84 qui avaient eu vent de cette programmation orchestrée par la direction du site nucléaire de Cadarache souhaitaient naturellement y participer. Mal leur en a pris car, au pays des Droits de l'Homme, l'atomisme fait régner sa loi : " Circulez y a rien à voir ".

Lire la suite...