|

Mot-clé - inspection

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 26 juin 2020

Prochain arrêt du réacteur n°4 de Tricastin : un plan de réparations et d'entretien qui néglige copieusement la sécurité et oublie beaucoup de contrôles et remise en état

Centrale-nucleaire-du-Tricastin_aerien.jpgL'inspection du 15 mai 2020 dernier du réacteur nucléaire n°4 de la centrale atomique du Tricastin (1) par les inspecteurs de l'ASN (2) s'est faite à distance et non sur site pour cause d'épidémie covid19. Autant dire que c'est sur les seuls documents fournis par EDF que les inspecteurs ont pu travailler. Bien que dans l'impossibilité de voir sur pied l'état de délabrement des réacteurs et le peu de sérieux du pilotage des procédures, la moisson n'est pas triste à la veille de la préparation de l’arrêt pour maintenance de ce réacteur vétuste et délabré qui a plus de 44 ans .

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 19 juin 2020

Areva-Orano Tricastin : des contrôles qui tournent à la pagnolade mais révèlent le chaos quotidien

Areva-Orano_ville_irradiee_N-U.jpgLes 8 et 9 juin 2020 une  inspection inopinée des inspecteurs de l'ASN vient tester la prévention des pollutions et la maîtrise des déversements polluants accidentels chez Areva-Orano au Tricastin. Le contrôle des installations nucléaires « Georges Besse 1 »  (INB no 93) - ex-Eurodif Production – révèle plus que des lacunes. Mais, bon bougre, la pseudo autorité laisse deux mois à l'exploitant nucléaire pour faire... ses remarques. Pourtant des dysfonctionnements multiples existent tout comme les risques environnementaux.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 13 septembre 2018

Cruas-Meysse : le redémarrage du réacteur n°1 suspendu et des craintes sur le réacteur n°3

vue-generale-de-la-centrale-nucleaire-edf-de-cruas-photo-le-dl-archives-fabrice-anterion.jpgUn véritable festival de dysfonctionnements et de menaces en tous genres. Voilà ce qu'à révélé une inspection inopinée du chantier de rechargement en produits de fission atomique ("combustible") du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse. Le redémarrage du réacteur n°1 est suspendu à la résolution des dysfonctionnements.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mercredi 10 août 2011

Alerte-Tricastin : les inspections révèlent un pourrissement des installations et une mise en danger permanente. Il faut les fermer immédiatement!

Tricastin représente aujourd'hui une poudrière atomique qui menace toute la Provence et le pays. Les inspections conduites depuis le début de l'année révèlent l'ampleur de la menace : béton des murs éclaté en nombreux endroits, lacunes en matière de surveillance des activités sous-traitées et du respect des règles de radioprotection, non prise en compte ni validation des modifications dans les opérations, non-respect des plans de qualité lors des interventions, absence de documents justificatifs, balisage non-conforme aux prescriptions radiologiques au dessus de la piscine du bâtiment réacteur (BR), mauvaise coordination entre les intervenants notamment intérimaires et l'absence d'appareil de contrôle de radioactivité lors de leurs interventions et l'absence de suivi mensuel de l’ensemble des appareils de radioprotection rendant caduques les mesures de radioactivités, l'absence de procédures dans le cas d’une indisponibilité prolongée d’une source principale externe,...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 7 août 2011

Tricastin - Juin 2011 : bricolages et débrouilles sur le réacteur nucléaire n°3 et à tous les étages de la centrale nucléaire

Le Collectif antinucléaire de Vaucluse (CAN84) a pu se procurer les rapports d'inspections inopinées de l'ASN (Autorité de Sureté Nucléaire)  des 1er et 7 juin 2011 au Centre nucléaire (CNPE) de Tricastin. A ce moment-là le réacteur nucléaire  n°3 se trouvait à l’arrêt depuis le 21 mai 2011 pour maintenance et rechargement en combustible nucléaire ("crayons"). Un redémarrage du réacteur était prévu le 28 juin 2011. L'état des lieux est alarmant : peu de surveillance sur les travaux sous-traités, non-respect des règles de protection des radiations, absence de balisages conformes à la réglementation. L'autorisation du redémarrage du réacteur nucléaire n°2 s'est faite dans des conditions à peine sécurisée...

Lire la suite...

Partagez ! Partage