|

Mot-clé - impact sanitaire

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 18 octobre 2013

"L'étude scientifiques de l'impact sanitaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en Corse ne doit pas être enterrée" exigent les élus corses

1986-04-23_Tchernobyl_nuage_Corse.jpgL'enquête de 25 scientifiques indépendants sur l'augmentation en Corse des pathologies thyroïdiennes après la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986 met en évidence une augmentation chez les hommes de 78,28% des thyroïdites, de 103,21% de l'hyperthyroïdisme, et de 28,29% des cancers de la thyroïde, et chez les femmes une augmentation de 55,33% des thyroïdites. Pour les enfants ce n'est pas mieux. Les élus Corse refusent que le gouvernement et les institutions nucléaires la dissimule et la jette au panier.

Lire la suite...

jeudi 6 décembre 2012

Une méta-étude scientifique indique que le premier Becquerel est bel et bien dangereux

2012-09-04_CAN84_nucleaire-sante-leucemie-enfant.jpg46 études scientifiques épidémiologiques s’étendant sur une quarantaine d’années viennent d'être passées en revue par deux scientifiques, le Professeur Timothy Mousseau (Biologiste basé à l’Université de Caroline du Sud) et son collègue Anders P. Moller (CNRS, Université de Paris-Sud). Pour la première fois une étude permet de franchir la barrière des doutes et du hasard et des explications pro-atomistes. La méta-analyse scientifique affirme qu’aucune dose de radioactivité n’est anodine. La théorie relativement récente et inattendue selon laquelle de faibles doses de radioactivité seraient sans conséquences aucunes sur le plan sanitaire voire même dans certains cas bénéfiques se trouve ainsi une nouvelle fois contredite.

Lire la suite...