Mot-clé - faillite

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 25 janvier 2018

Tambouille nucléocrate, ravalement de façade, mascarades, tapis vert et bonneteau

philippe-knoche-ceo-of-orano_la-defense_Areva.jpgAprès le grand bon en arrière de 60 ans opéré par EDF en nommant l'ex-filiale d'Areva tombée dans son escarcelle (spécialisée en pièces et construction de centrales atomiques) "Framatome", c'est à présent Areva NC qui se surpasse dans les envolées lyriques et poudre de perlimpinpin. Après avoir affublé cette filiale d'extraction du minerai d'uranium et de transformation en produits de fission nucléaire du nom provisoire de "New Areva" pour cause de quasi-faillite, les têtes d’œuf viennent d'accoucher du nom définitif de leur (déjà vieille) progéniture. Ce sera "Orano". Dépecer et faire du neuf avec du vieux est tout un art. Areva SA demeurera quant à elle toujours en survie pour gérer les "pertes" et autres avatars financiers enfantés par les experts nucléocrates.

Lire la suite...

mardi 9 janvier 2018

Retour vers le passé : la nouvelle filiale nucléaire d'EDF-Areva reprend le nom "Framatome" datant des années ... 60 !

EDF-La-Defense_Center.jpgNouvel exploit de EDF ! En reprenant la filiale de l'ancien groupe nucléaire Areva - appelé temporairement "New Areva" depuis sa faillite actée en 2015 - l'électricien atomique se tourne délibérément et fougueusement vers... le passé. Il vient de baptiser cette nouvelle filiale en charge de la construction des réacteurs et de la fabrication des matériels : Framatome. Le nom d'une entreprise atomiste - la Franco-Américaine de Constructions Atomique - datant de... 1958 et disparue il y a plus de 16 ans !

Lire la suite...

mardi 19 septembre 2017

Juste 2 vidéos

Perpète.jpg.jpgAujourd'hui pour qui veux savoir et connaître la sinistre réalité du nucléaire toutes les pièces du dossier sont sur la table. Les victimes se multiplient et les territoires impropres à la vie s'accroissent. Seuls ceux qui demeurent accrochés aux vieilles lunes de leurs illusions ou de leur pouvoir coercitif continuent à enfourcher rossinante. Lugubre. Pourtant...

Lire la suite...

Dimanche 2 avril 2017

La faillite mondiale du nucléaire

faillite.jpgAprès la faillite d'Areva en France, le sur-endettement et l'éjection du CAC40 d'EDF : le plus grand constructeur mondial de réacteurs nucléaires, l'Américain Westinghouse racheté par le Japonais Toshiba, s'effondre, accumule 10 milliards de dettes, se déclare en faillite et dépose le bilan. L'autre Américain, General Electric, tout comme le Japonais Hitachi, sont en survie. Le suisso-suédois ABB a baissé le rideau et le Canadien HydroQuebec a mis en arrêt définitif son réacteur de Gentilly. L'Allemand Siemens a abandonné la filière nucléaire pour sauver sa peau : partout dans le monde la filière nucléaire est en déliquescence ...

Lire la suite...

mardi 2 août 2016

Poubelle nucléaire de Bure (Cigéo) : la justice condamne l'Andra à suspendre les travaux

2015-07-26_Bure_dechet_flyer_nucleaire.jpg.jpgLa victoire juridique est d'importance pour les opposants à l’enfouissement des déchets radioactifs nucléaires. Le tribunal de grande instance de Bar-le-Duc vient de décider ce lundi 1er août de suspendre les travaux - jugés illégaux - de l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (ANDRA) dans le secteur de Bure. Pour autant ce n'est là qu'une bataille gagnée et pas la guerre. La résistance pacifique et déterminée des opposants à la poubelle atomique souterraine se poursuit sur le terrain.

Lire la suite...

samedi 2 janvier 2016

Après Areva, EDF plonge à son tour et est viré du CAC40

Aller-simple.jpgTandis que les installations du lobby nucléaire poursuivent leurs ravages sanitaires par leurs rejets quotidiens de radioactivité mortelle dans l'atmosphère et dans l'air, EDF, le deuxième « fleuron » de l'atomisme français, bat de l'aile à son tour et entre dans une zone de turbulence économique et financière. Dans le droit sillage de la faillite d'Areva...

Lire la suite...

Dimanche 28 juin 2015

Tourner la page de l'atomisme : le Collectif antinucléaire de Vaucluse propose une rencontre aux syndicats, élus et salariés du nucléaire

2012-08-22_CAN84_Marche-pour-la-vie_Caumont-pancarte-areva_Wolakota.JPGAlors qu'Areva est en « faillite », que EDF est sur-endetté, que le CEA tente de réactiver de vieux projets suicidaires : le CAN84 propose à nouveau aux syndicats et salariés du nucléaire une rencontre pour tourner, ensemble, la page de l'ère de la destruction atomique.

Lire la suite...

samedi 28 février 2015

Areva : 4,9 milliards d’euros de pertes en 2014. C'est le naufrage financier et social.

areva-vampire.jpgCelui qui se présentait comme le leader mondial de l'atome est en totale déconfiture. Ses pertes financières 2014 se montent à présent à près de 5 milliards d'euros et dépassent le montant de sa capitalisation boursière qui a chuté de 52% tandis que son chiffre d'affaires a baissé de 8% . Seul l'arrêt définitif du nucléaire et la création de centaines de milliers d'emplois dans les secteurs des énergies alternatives et des formations de reconversion de haut niveau peuvent sauver les salariés, les territoires, le pays. Plus un euro d'argent public pour le nucléaire !

Lire la suite...