|

Mot-clé - faible dose

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 18 mars 2021

Les criminels : bientôt les ustensiles de cuisine pourront être fabriqués avec des déchets radioactifs

2021_poele-et-casserole-radioactivite_01.jpgProchainement, nos ustensiles de cuisine, plats à tarte, poêles et casseroles pourront être fabriqués à base de métaux « faiblement radioactifs » issu de l’industrie nucléaire. Ils seront vendus en supermarchés, en quincailleries et autres commerces. Une fois dans la maison, close par essence, la radioactivité n'aura plus qu'à jouer son rôle mortel. De l'assiette à la bouche et l'oesophage : bienvenue aux cancers en tout genre. Car il n'existe pas de niveau de dose de radioactivité inoffensif.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 20 juin 2014

Avignon : 5 emballages de colis radioactifs trouvés en train de flotter sur l'ile de la Barthelasse !

2014-06-18_Avignon_Barthelasse_ile-castors_radioactif_radioactivite.jpgUne dizaines d'enfants et leur mono, en sortie nautique avec le service des sports de la ville d'Avignon, viennent de prendre un contact direct avec les à-côtés du nucléaire. Cinq emballages de transports de produits radioactifs ont été découvert par hasard par un passant et ses enfants sur le plan d'eau des Castors de l'île de la Barthelasse. Alerte, périmètres de sécurité, voies de circulation bloquées, détection au compteur geiger... Et certains continuent de croire que la filière nucléaire est sécurisée...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 6 décembre 2012

Une méta-étude scientifique indique que le premier Becquerel est bel et bien dangereux

2012-09-04_CAN84_nucleaire-sante-leucemie-enfant.jpg46 études scientifiques épidémiologiques s’étendant sur une quarantaine d’années viennent d'être passées en revue par deux scientifiques, le Professeur Timothy Mousseau (Biologiste basé à l’Université de Caroline du Sud) et son collègue Anders P. Moller (CNRS, Université de Paris-Sud). Pour la première fois une étude permet de franchir la barrière des doutes et du hasard et des explications pro-atomistes. La méta-analyse scientifique affirme qu’aucune dose de radioactivité n’est anodine. La théorie relativement récente et inattendue selon laquelle de faibles doses de radioactivité seraient sans conséquences aucunes sur le plan sanitaire voire même dans certains cas bénéfiques se trouve ainsi une nouvelle fois contredite.

Lire la suite...

Partagez ! Partage