.

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 10 février 2017

Explosion et incendie à la centrale nucléaire de Flamanville : le vrai du faux.

schema-centrale-nucleaire-REP_France.pngA quelle heure réelle a eu lieu l'accident à la centrale nucléaire de Flamanville ce jeudi 9 février 2017 ? Lorsque l'on connaît l'urgence pour les populations et le personnel à fuir au plus vite la zone pour tenter de se préserver des radiations : la question n'est pas anodine. Les autorités préfectorales relayant les informations de l'exploitant EDF parle de "vers 10h", mais le site de transports d'électricité RTE montre que le réacteur n¨1 était déjà en arrêt complet à 9h47. Lorsque l'on sait qu'il faut au moins de 15 minutes à 1 heure minima pour arrêter le monstre : la population qui pouvait être à l'écoute de sa radio ou télé ce matin-là n'a pas été avertie au plus tôt. Le reste de la population encore moins...

Lire la suite...

samedi 23 mars 2013

Tricastin : Un nouvel accident sur une ligne haute-tension électrique implique le réacteur n°3

tricastin_nucleaire_mort.jpgLe vendredi 22 mars 2013 au matin, un nouvel incident, dans le périmètre des installations d'Areva, s’est produit sur la ligne haute tension de 225 000 volts en sortie du réacteur nucléaire n°3 de la centrale nucléaire du Tricastin. Le mois dernier c’était le réacteur n°1 de EDF qui subissait lui aussi une rupture de ligne avec explosion et menaçait la région. Depuis que les 4 réacteurs du Tricastin ont été recouplés au réseau électrique après avoir tournés des années durant et quasiment exclusivement pour l'usine d'enrichissement de l'uranium Eurodif c'est le deuxième accident en l'espace d'un mois.

Lire la suite...

vendredi 1 mars 2013

Nouvel incident sur le site nucléaire du Tricastin : trop c'est trop, fermeture immédiate du site nucléaire du Tricastin

2013-02-28_Tricastin_incident-EDF_CAN84.jpgUn nouvel incident vient de se produire ce jeudi soir à la centrale nucléaire du Tricastin, l’une des plus vieilles centrales nucléaires du pays dont les réacteurs –mis en service dans les années 1980/81 - ont dépassé leur âge limite de 30 ans. C’est le 1000ème incidents/accidents qui survient sur le site nucléaro-chimique civil et militaire du Tricastin depuis sa création. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse demande sa fermeture immédiate et définitive.

Lire la suite...

lundi 10 mai 2010

Le centre nucléaire de Cadarache : Quels dangers ?

C’est un sujet de pleine actualité avec les récents problèmes survenus à Cadarache dans le dernier trimestre 2009 :  30kg de plutonium en trop dans une installation en cours de démantèlement, 10kg d’uranium enrichi supérieur à la limite autorisée dans une autre…. Cadarache est un site nucléaire dangereux et préoccupant qui s'inscrit dans la chaîne provençale du tout nucléaire en complément des centres nucléaires du Tricastin et de Marcoule.

Lire la suite...