|

Mot-clé - eau potable

Fil des billets - Fil des commentaires

samedi 25 août 2018

Cruas-Meysse : après les fuites et contaminations de tritium, la contamination des eaux aux hydrocarbures

2018-08-08_Cruas-Meysse.jpgToujours plus fort la centrale nucléaire de Cruas (Ardèche)! Une nouvelle fuite, cette fois-ci d'hydrocarbure, contamine les eaux souterraines d'une partie de la centrale et de l'eau potable depuis le 6 août 2018. Trois jours après cette découverte EDF n’était toujours pas en capacité d’identifier l’origine de la pollution. Et l'exploitant atomiste, pas gêné, de présenter des données incohérentes (bidons) aux inspecteurs de l'ASN. Doux euphémisme des inspecteurs : "la gestion de cet événement est insatisfaisante". On ne va pas se fâcher quand même entre gens du même monde.

Lire la suite...

mardi 28 juin 2016

Relents de colonialisme au Niger : exploitation de l'uranium, pénurie d'électricité et d'eau potable, restriction des financements compensatoires sociaux

Niger, Arlit ville de l'uraniumDans la région d'Arlit (Niger), haut-lieu de l'exploitation de l'uranium depuis un demi-siècle par Areva, la population vit  depuis plus d’un an un véritable calvaire lié à un manque d’énergie électrique et un coût prohibitif de l'eau potable qui engendrent d’énormes dégâts sanitaires et pertes financières parmi les habitants. Réunie le le 11 juin 2016, la coordination de la société civile d’Arlit appelle la population et les organisations à reprendre le chemin de la mobilisation pour défendre sa survie et barrer la route aux entreprises avides d'argent et de pouvoir.

Lire la suite...