Mot-clé - dictature

Fil des billets - Fil des commentaires

Dimanche 24 juin 2018

Rafles et perquisitions contre les antinucléaires : l'Etat réprime et monte une nouvelle affaire "Tarnac" pour tenter de briser toute résistance

Bar-le-Duc_manifestation-Cigeo_juin-2018.jpeg11 interpellations, 8 garde-à-vue, 10 perquisitions dans des lieux de vie et professionnels dont le domicile d'un avocat parisien, 3 mises en examen et interdits de territoire : l'Etat nucléariste lance une chasse sans merci aux opposants au nucléaire. Contre la fabrication d’une «nouvelle affaire Tarnac», contre les perquisitions, vols d'ordinateurs et rafles de militants antinucléaires et de leurs avocats par l'Etat, contre la criminalisation des luttes sociales et antinucléaires, pour l'arrêt immédiat du nucléaire : des rassemblements de soutien aux militants anti-Cigeo sont organisés devant les préfectures ce mercredi 27 juin 2018 à 18h00 (Vaucluse : Bld Limbert à Avignon).

Lire la suite...

jeudi 28 mai 2015

Qu'est-ce qui fait la spécificité de la lutte de la Coordination antinucléaire du sud-est ?

autocollant_arret-immediat-nucleaire_10x10.jpgRadio Zinzine  - radio autogérée, libre, créée en 1981 et émettant dans le sud-est - a invité le 12 mai dernier la Coordination antinucléaire du sud-est à s'exprimer sur ses ondes. Une heure de rencontre et d'explications sur la lutte antinucléaire face au plus puissant lobby capitalistique criminel du monde, l'impasse du mouvement antinucléaire perdu dans l'accompagnement idéologique du système et son alignement sur des stratégies politiciennes, la violence institutionnelle contre les "Résistants" qui remettent en cause et combattent les fanatiques de la destruction atomique,... 1 heure d'émission à bâtons rompus pour faire le point, opérer quelques clarifications et redonner du punch à la lutte et à la dignité humaine.

Lire la suite...

Lundi 23 septembre 2013

Fascisme ordinaire au Tricastin : cet homme est dangereux

De-Agostini_Areva_Tricastin.jpgIl s'appelle De Agostini Fréderic et règne en maître sur le site nucléaire d'Areva au Tricastin. Il en est Directeur-Général et se pense au-dessus de l'humanité et de ces insignifiants travailleurs et citoyens-militants. Alors, dans son arrière cuisine mentale, le diable se lâche pulsionnellement et n'hésite pas à sortir ses crocs. C'est que la bête immonde n'est pas morte. Dans un courriel qui aurait du demeurer secret le Directeur veut bouffer du militant et souhaite que ses équipes "sécurité" le sachent : "Nous sommes dans une guerre médiatique que nous devons gagner... et comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, je souhaite une photo d'un militant au sol, un chien sur lui...(avec) utilisation des mêmes méthodes dans la guerre de l'image". L'expression du fascisme ordinaire.

Lire la suite...