|

Mot-clé - déchets

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 27 mai 2020

Marcoule : Départ de feu dans le sas d’introduction des déchets du four d’incinération de Centraco-Cyclife

2020-05_09_fut-en-feu_centraco-cyclife-socodei-EDF.jpgUn départ de feu sur un colis de déchets radioactifs au Centre de traitement et de conditionnement de la Socodei s'est produit le 12 mai dernier à Marcoule. Un des deux volets du sas du bouclier thermique de l'incinérateur de matières radioactives est resté bloqué. Panique à bord. Le souvenir de l'accident mortel de 2008 où l'ouvrier José avait perdu la vie et d'autres de ses collègues avaient été brûés à 85%, blessés et contaminés remonte à la surface.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 13 décembre 2019

Fukushima: la décontamination en surface des sols n'a rien réglé

2019-12-09_Fukushima_decontamination-des-sols_entassement-de-dechets-radioactifs.jpgLa revue "Soil" de l'Union européenne des géosciences publie la synthèse scientifique des actions de "décontamination" en surface entrepris au Japon depuis le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daïchi sur plus de 9.000 kilomètres carrés, le territoire des 11 municipalités évacuées et celui plus vaste des 40 municipalités également touchées. Au terme de huit années l'enlèvement de la partie superficielle de la couche arable a coûté à l'Etat japonais déjà 24 milliards d'euros pour un résultat bien faible et l'accumulation de 20 millions de m3 de déchets supplémentaires radioactifs. On ne sort pas d'une catastrophe nucléaire.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 4 février 2018

Portrait d’un chantre institutionnel de l’atome, le manipulateur Jean Jouzel ou l’éclatante médiocrité d’un « expert » adulé des médias.

2 degresCertains « scientifiques » envahissent les plateaux des médias. Jean Jouzel est de ceux-là. Expert, climatologue, surdiplômé, sur-récompensé, il est invité partout. Il a mené toute sa carrière, y compris sa thèse de Doctorat, au sein du ... CEA (Commissariat à l’Énergie Atomique). Le 25 décembre 2017 dernier, jour de Noël, il était invité à l’excellente émission de France Inter « Le téléphone sonne ». Ce billet raconte sa "magnifique" prestation.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 6 décembre 2016

Coup de force permanent et jeu de massacre sanitaire : Areva Tricastin tente d'embrouiller la population et l'ASN et d'imposer une nouvelle installation nucléaire

dechets-nucleaires_01.jpgAttention danger : en catimini et en multipliant les dossiers administratifs de demandes de modifications de ses installations, Areva tente de créer en douce une nouvelle installation nucléaire de base (INB) pourtant soumise à autorisation ministérielle. De faire aussi potentiellement du Tricastin un nouveau lieu de stockage, de traitement et de conditionnement des déchets nucléaires. Pourquoi pas de toute la France ? Et le nucléariste tente d'imposer comme normalité la production, en grande quantité, de nouveaux déchets mortels  par ses opérations discutables de démantèlement de ses sites radioactifs.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

jeudi 17 juillet 2014

La prise de la pastille : le CAN84 avec les Champenois contre le projet d'enfouissement des déchets radioactifs à Bure

CAN84_Bure-Haleurs_on-ne-lache-rien.pngLes Bure-Haleurs étaient venus participer aux deux dernières "marches antinucléaires pour la vie" organisées en Provence par le CAN84. Cet été, comme l'an dernier, des antinucléaires de Provence participent au "Halage du Débat" de Bure (Champagne-Ardennes) à Paris contre le projet démentiel d'enfouissement sous terre des déchets nucléaires mortels. Une solidarité inter-régionale pour mettre un terme aux exactions criminelles des nucléocrates.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 25 mai 2014

USA : une catastrophe nucléaire en cours à 655 mètres sous terre au centre de stockage de déchets radioactifs du Nouveau Mexique ?

20140206__WPPnidnt-0206_p2.jpgDepuis le 5 février 2014, un accident nucléaire de grande ampleur (prélude à une catastrophe nucléaire?) est en cours au centre de stockage profond de déchets radioactifs au Nouveau Mexique (USA). Un incendie dans la zone nord puis, 9 jours plus tard, un relâchement de radioactivité dans la zone sud se sont produits au WIPP (Waste Isolation Pilot Plant) qui est prévu pour entasser 176 000 m3 de déchets transuraniens contenant notamment de l’Américium et du Plutonium, issus d’activités nucléaires de défense (recherches militaires et production d'armes nucléaires). Un ou plusieurs containers se sont ouverts, à 655 mètres sous terre, suite à une explosion d’origine chimique. La radioactivité la plus terrible - Plutonium, Americium - s’est échappée et s’échappe encore.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 9 janvier 2012

Une immense arnaque d’extrême dangerosité : Iter

1083_RS130_014656.jpgChronique d’une faillite annoncée. Au delà des sommes considérables affectées à la réalisation d’Iter - sommes qui seraient tellement plus utiles et créatrices d’emplois si elles étaient affectées à l’utilisation de l’énergie solaire qui nous arrive naturellement plutôt que de vouloir reconstituer le soleil en usine.
Des études récentes montrent que ce projet a peu de chances d’aboutir et que surtout il est très dangereux.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

samedi 17 décembre 2011

De l'uranium dans de l'eau de forage à Pernes les Fontaines (Vaucluse)

2011-12-17_Pernes_forage_chevres.jpgUne nouvelle fois le nucléaire impose sa loi mortifère à la population, aux travailleurs et aux territoires.  Un taux de radioactivité d’uranium est avéré à Pernes, mettant notamment en péril la production de fromage de chèvre de l’exploitation locale et porte un coup sévère au travail de qualité de la chevrière. Toute la population est concernée.

Lire la suite...

Partagez ! Partage