French police stand guard as the halted train carrying nuclear waste is blocked in CaenCoup d'essai : coup de maître! Belle illustration de l’intelligence collective. Du 23 au 29 novembre 2011 des centaines de personnes venues de différentes régions de France ont retardé le départ d'un train de déchets radioactifs « Castor» venant de la Hague (Normandie) et qui se dirigeait vers Gorleben en Allemagne. Il n'est parvenu a destination qu'avec plus de 90 heures de retard. Regroupés autour d'un campement autogéré à Valognes ces antinucléaires, de toutes conditions et de tous âges, ont manifesté leur résistance à la dictature nucléaire et aux atteinte à la vie perpétrées par l'industrie de la destruction atomique. Loin du formalisme, des stratégies politiciennes surannées et des tentatives de récupération institutionnelles cette action représente une première réappropriation des luttes antinucléaires par la population elle-même. Les militants ont parfaitement mis en oeuvre leur plan d'action, en dépit de l'impressionnant dispositif policier déployé. Témoignages...