|

Mot-clé - criminel

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 6 février 2012

Une vidéo en direct du Japon : la jeunesse crie son dégoût, sa révolte.

2012-02-05_Frying-Dutchman_ humanError.jpgDans cette vidéo ( sous-titrée en français), en direct du Japon, un jeune japonais crie sa rage dans la rue. La police se ramène mais il y a trop de gens autour. Il crie la vie qu'on lui prend à lui et à ses frères. En écoutant cet homme, hurlant la vie du fond de son enfer japonais, comment puis-je ne pas comprendre la nécessité de l'arrêt immédiat de tous les réacteurs nucléaires français ? Cessons tous, individuellement de cautionner ce crime d'ici et d'ailleurs et de tous les temps.

Lire la suite...

jeudi 16 juin 2011

Justice : Areva-Socatri doit être condamnée pour contamination au Tricastin (communiqué du CAN84)

En juillet 2008 des fuites radioactives se sont produites sur le site nucléaire du Tricastin, et une contamination s'en est suivie. Ce vendredi 17 juin 2011, la Cour d'appel de Nîmes examinera l'appel, déposé par des associations et particuliers, de la décision du tribunal correctionnel de Carpentras, le 16 octobre 2010, de relaxer AREVA – SOCATRI pour cette contamination alors que la société nucléaire a été condamnée pour non-déclaration d'accident nucléaire.

Lire la suite...

vendredi 10 juin 2011

Rassemblement à Marseille, samedi 11 juin à 11h, aux Réformés. (Communiqué du Collectif Antinucléaire 13)

Il y aura bien un "avant" et un "après" Fukushima. Ce 11 juin 2011, trois mois se seront écoulés depuis le début de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Trois des réacteurs sont en fusion, des dizaines de milliers de personnes ont été « déplacées », des quantités massives de rejets radioactifs -la pire des pollutions- se déversent dans l'environnement. La situation est complètement hors de contrôle et les informations drastiquement sélectionnées. En solidarité avec les victimes et les antinucléaires japonais, le Collectif Antinucléaire 13 appelle à un rassemblement citoyen, le samedi 11 juin à 11h, à Marseille (Mobiles, haut de la Canebière).


Lire la suite...