|

Mot-clé - coordination antinucléaire de vaucluse

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 20 août 2017

Procès-bâillon d'Areva contre la liberté d'expression : "Nous ferons du 12 septembre une dénonciation publique du crime nucléaire". Nous publions les pièces à charge

Partagez ! Partage

Close-up of a dead person's feetFace au pot de fer et à la vindicte des tenants de la destruction atomique, l'individu et le collectif citoyen n'ont d'autres armes que la parole jointe à l'acte. D'un côté, les suprémacistes : la violence de la domination institutionnelle et de la prédation économique, environnementale, sur le vivant; et de l'autre : des individus divers et variés en état de légitime défense, en Résistance. Ce procès en diffamation, procès-bâillon intenté par Areva contre la CAN-SE et notre compagnon Jean, est à l'image du totalitarisme rampant qui gangrène la société. Nous publions donc, afin que chacun-e sache et puisse agir, nos propres armes : celles de la connaissance et de la conscience. Voici les pièces à conviction du crime nucléaire et de l'implication d'une entreprise qui ne veut pas être nommée.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

vendredi 1 mars 2013

Nouvel incident sur le site nucléaire du Tricastin : trop c'est trop, fermeture immédiate du site nucléaire du Tricastin

Partagez ! Partage

2013-02-28_Tricastin_incident-EDF_CAN84.jpgUn nouvel incident vient de se produire ce jeudi soir à la centrale nucléaire du Tricastin, l’une des plus vieilles centrales nucléaires du pays dont les réacteurs –mis en service dans les années 1980/81 - ont dépassé leur âge limite de 30 ans. C’est le 1000ème incidents/accidents qui survient sur le site nucléaro-chimique civil et militaire du Tricastin depuis sa création. Le Collectif antinucléaire de Vaucluse demande sa fermeture immédiate et définitive.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

dimanche 19 août 2012

"Marche pour la Vie" pour l’arrêt immédiat du nucléaire : c'est parti ! . Jour 1

Partagez ! Partage

2012-08-18_CAN84_Marche-pour-la-Vie_Pont-Mirabeau_libre-de-droit_Wolakota.jpgLa Provence, ses cigales, son aioli, sa lavande, ses centrales nucléaires. Au coeur du « triangle de la mort nucléaire » Cadarache-Marcoule-Tricastin, des citoyens de la région provençale auxquels se sont joints des habitants d’autres régions et quelques étrangers, relient depuis ce matin, à pieds, à vélo et en rollers sur près de 200km les 3 sites civils et militaires atomiques qui regroupent près d’une quarantaine d’installations nucléaires diverses dans la région la plus nucléarisée d’Europe, la vallée Rhône-Durance*.

Lire la suite...

Partagez ! Partage