|

Mot-clé - contamination

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 3 juin 2016

International : la République des îles Marshall part en croisade contre les armes nucléaires

Iles-Marshall_islands-map.pngLa petite République des îles Marshall a décidé de s’attaquer aux puissances nucléaires, accusées de ne pas respecter leurs obligations juridiques de désarmement. Voilà un combat qui pourrait donner une impulsion forte à la bataille pour éliminer les arsenaux nucléaires. Une bombe juridique.

Lire la suite...

jeudi 10 septembre 2015

Fukushima : le tonneau des danaïdes, rien n'est réglé et le crime nucléaire empire

Japon_enfants_dosimetres.jpgCe ne sont pas les antinucléaires conséquents qui le disent mais le très officiel Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) français : à Fukushima "compte tenu des dégradations très importantes subies par les barrières de confinement des matières radioactives, des rejets diffus se poursuivent toujours dans l’atmosphère, de même que dans le sol et donc les eaux souterraines." Malgré les moyens colossaux déployés par l'exploitant nucléariste depuis 4 ans, la catastrophe nucléaire sanitaire et environnementale porte atteinte à la survie de la planète. Sans espoir ni certitude de retour à la "normale". Ou l'on apprend aussi qu'ils ont utilisé de simples batteries de bus et de voitures pour parer à la catastrophe nucléaire. Puis des batteries de voitures personnelles ! Et que les autorités ont trafiqué les normes de sécurité pour envoyer au casse-pipe les travailleurs.

Lire la suite...

samedi 11 juillet 2015

ASTRID les années 2015-20 sont décisives, ne laissons pas faire ça ! (mise à jour juillet 2015)

plutonium_pellet.jpgLa construction à Marcoule (vallée du Rhône-Gard) du réacteur Astrid se prépare discrètement, même s’il prend du retard. Pour l’instant le budget pour l’étude préliminaire est assuré jusqu’en 2015, l’Avant Projet Détaillé (APD) est programmé de 2016 à 2019 pour aboutir à une décision de construction, mais pour l’instant sans financement pour cette étude. Gageons que les nucléocrates du CEA saurons imposer la décision de poursuivre dans cette voie si nous n’y prenons pas garde.


Lire la suite...

samedi 2 mai 2015

Incendie de forêt autour de Tchernobyl : menace de retombées radioactives sur l'Europe

Tchernobyl_pompier-incendie.jpgDepuis le 28 avril (29 ans et 2 jours après le début de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl du 26 avril 1986) un incendie a débuté et fait rage non loin de la centrale nucléaire, dans un secteur toujours contaminé de 300 hectares. Les arbres en feu, irradiés, relâchent d'importantes fumées radioactives qui sont transportées au gré des vents sur l'ensemble de l'Europe. Les images satellites laisseraient supposer qu’il touche en réalité 10 000 hectares. Danger mortel... Pour l'IRSN :"En France, on peut s'attendre à un triplement de la radioactivité. Le collectif antinucléaire de Vaucluse a mis en place un site de mesure de la radioactivité au pied du Mont Ventoux.

Lire la suite...

jeudi 30 octobre 2014

Madame Cécile Helle, Maire d'Avignon, affiche le plus grand mépris pour la santé de ses concitoyens

mairie2910-2Ce n'était pourtant pas difficile. Le CAN84 demandait simplement à Madame Helle, de mettre à l'ordre du jour de ce conseil municipal du 29 Octobre la demande citoyenne d'analyses indépendantes sur l'eau de la ville et l'eau d'irrigation de nos agriculteurs.
L'absence de mention de ce thème à l'ordre du jour de ce conseil a été reçu comme une provocation pour le CAN84, et une insulte aux citoyens dont la santé semble peu préoccuper notre édile.

D'où l'action symbolique de ce mercredi 29.

Lire la suite...

lundi 20 octobre 2014

Nucléaire - La radicalité d’un philosophe (notes de lecture)

2013-06-16_CAN84_Le-crime-parfaitLa littérature de l’horreur nucléaire n’est pas courante (citons « la supplication ») et le rare regard que portent sur le nucléaire des auteurs qui ne sont ni experts ni techniciens ou scientifiques est enrichissant. Depuis un ou deux ans nous avons bénéficié d’ouvrages exemplaires d’auteurs variés, écrivain, sociologue, journaliste (voir les références à la fin).
Mais nous nous arrêtons dans ce qui suit sur l’ouvrage du philosophe Jean-Jacques Delfour publié cette année aux Éditions l’Échappée, « La condition Nucléaire – Réflexions sur la situation atomique de l’humanité ».

Lire la suite...

mardi 17 juin 2014

Les antinucléaires devant la base de la force de frappe nucléaire d'Istres pour combattre le crime

2014-06-17_CAN84_exercice-nucleaire_base-militaire_Istres_BA125_04.JPGC'est en présence - non-programmée par les officiels - des antinucléaires que le scénario d'exercice de sécurité nucléaire (Airnuc 2014) du 17 juin vient de se dérouler sur la  Base militaire BA125 d'Istres (Bouches du Rhône) qui abrite plusieurs dizaines de missiles atomiques. Un exercice qui, une fois de plus comme sur les autres sites nucléaires dit "civils", a démontré qu'en cas d'accident : seule la fuite est la réponse adaptée et rationnelle pour tenter de survivre. Militaire ou civil le nucléaire a été mis en accusation, dénoncé, combattu par le CAN84 aux portes mêmes de l'un des principaux sites de la Force de frappe nucléaire française.

Lire la suite...

mercredi 11 juin 2014

Tricastin : le démantèlement d'Eurodif révèle un trop plein d'uranium, équivalent à une dizaine de sous-marins nucléaires.

2014-06-05_demantelement_Eurodif_Tricastin_Cylindre_duranium_hexafluoride_UF6.jpgAlors que les opérations de démantèlement d'Eurodif/Areva déjà réalisées laissent apparaître des quantités d’Uranium bien supérieures à celles attendues :  la Direction veut arrêter les opérations au 31 décembre 2015 qu’il reste ou non de l’uranium dans les installations. Pourtant Il faudrait un an de plus pour évacuer des installations contaminées par les 100 tonnes d’uranium restantes équivalent au combustible d’une dizaine de sous-marins nucléaires.

Lire la suite...

jeudi 5 juin 2014

L'Union Européenne, la France et le Japon décident de légaliser une augmentation de la contamination radioactive des populations et des aliments en Europe

2014_Euratom_directive-europeenne_norme_sievert_02.jpgA quelques semaines d'intervalle l'Union Européenne d'un côté et la France de l'autre cèdent au diktat et au noyautage des institutions par le lobby nucléaire. Dans une nouvelle directive "Euratom", l'UE augmente les normes de contaminations radioactives en cas d'accident nucléaire en Europe et le Président de la République française signe un communiqué avec le Japon admettant sur notre territoire des produits contaminés radioactifs nippons. Alerte sanitaire ! Résistance !

Lire la suite...

dimanche 25 mai 2014

USA : une catastrophe nucléaire en cours à 655 mètres sous terre au centre de stockage de déchets radioactifs du Nouveau Mexique ?

20140206__WPPnidnt-0206_p2.jpgDepuis le 5 février 2014, un accident nucléaire de grande ampleur (prélude à une catastrophe nucléaire?) est en cours au centre de stockage profond de déchets radioactifs au Nouveau Mexique (USA). Un incendie dans la zone nord puis, 9 jours plus tard, un relâchement de radioactivité dans la zone sud se sont produits au WIPP (Waste Isolation Pilot Plant) qui est prévu pour entasser 176 000 m3 de déchets transuraniens contenant notamment de l’Américium et du Plutonium, issus d’activités nucléaires de défense (recherches militaires et production d'armes nucléaires). Un ou plusieurs containers se sont ouverts, à 655 mètres sous terre, suite à une explosion d’origine chimique. La radioactivité la plus terrible - Plutonium, Americium - s’est échappée et s’échappe encore.

Lire la suite...

mercredi 23 avril 2014

Anciens militaires du plateau d'Albion : des dizaines de victimes de cancers sur le site de la force de frappe nucléaire

plateau-albion_instruction-militaire_1985_1er-gms.jpgPlusieurs anciens militaires viennent de témoigner et racontent le manque de protection dont ils disposaient sur le site de lancement de missiles nucléaires, et comment des dizaines d'entre eux sont atteints de formes rares de cancers. 18 silos ont abrité jusqu'en 1996 les missiles nucléaires sol-sol qui constituaient alors la composante terrestre de la force de dissuasion nucléaire française. Environ 500 à 600 militaires étaient affectés en permanence sur le site et manipulaient à main nues pour la plupart les engins de mort nucléaire. Le CAN84 dévoile des pièces à conviction...

Lire la suite...

mardi 11 mars 2014

Municipales : 9 questions et 6 engagements soumis à toutes les listes par le Collectif antinucléaire citoyen de Vaucluse/CAN84

2011-12-04_mariannejpg.jpgLe Collectif antinucléaire citoyen de Vaucluse/CAN84 vient d’interpeller publiquement toutes les listes des candidat-es aux prochaines élections municipales en Vaucluse sous forme d’une longue lettre argumentaire : Assumez vos responsabilités et engagez-vous dans la défense de nos territoires et des habitants face à la radioactivité et au nucléaire! Prononcez-vous pour l'arrêt immédiat et définitif du nucléaire.

Lire la suite...

samedi 1 mars 2014

Berezina nucléaire française en Finlande

EPR-finlande-dome.jpgCommencé en 2005 le chantier de l'EPR finlandais, situé à Olkiluoto et conduit par Areva, devait ne durer que 4 ans et demi  et "ne coûter" que 3,5 milliards d'euros. On en est à 8 ans et près de 10 milliards. Le quotidien économique finlandais Kauppalehti vient de confirmer (*) ce vendredi 28 février 2014 les informations qui circulaient depuis quelques temps : le constructeur du réacteur, le français Areva, vient de mettre un terme aux contrats de travail d'une cinquantaine de contremaîtres, les derniers encore en poste devant suivre la même voie fin mars. Le chantier de l'EPR d'EDF en cours de réalisation en France à Flamanville ne se porte pas mieux. La déconfiture du fanatisme atomiste est en cours...

Lire la suite...

jeudi 7 novembre 2013

Exercice de crise nucléaire : fiasco de la manipulation du lobby et des autorités

2013-11-07_CAN84_Exercice-crise-nucleaire-Tricastin_masque.jpgRien n'a fonctionné comme prévu ! Comme l'annonçait depuis plusieurs jours le CAN84, l'exercice national de crise nucléaire sur le Tricastin a tourné à la pantalonnade. La sirène qui se met en marche tardivement et que l'on n'entend pas dans les lieux supposés se mettre à l'abri, la population qui continue de vaquer à ses occupations comme si de rien n'était, les super-marchés transformés en passoire, les forces de "sécurité" plus préoccupées à coincer les antinucléaires que d'assumer leur fonction de protection,.... et les militants du CAN84 qui, sortis de nulle part, déploient une banderole " arrêt immédiat du nucléaire" en plein cœur du périmètre supposé interdit...

Lire la suite...

dimanche 13 octobre 2013

Niger : des milliers de travailleurs et d'habitants manifestent contre Areva

Niger, Arlit ville de l'uranium SOMAIRA l'occasion de la ré-négociation des contrats d'exploitation de l'uranium du Niger par Areva, des milliers de Nigériens ont manifesté ce samedi 12 octobre 2013 dans la cité minière d'Arlit pour dénoncer l'impact environnemental causé par les activités du groupe nucléaire français accusé de polluer et contaminer la région depuis des décennies.

Lire la suite...

mercredi 21 août 2013

La catastrophe nucléaire continue : encore un incident grave de niveau 3 à Fukushima

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpg300 tonnes d'eau radioactive se sont répandues en flaques et dans le sol du site de la centrale nucléaire japonaise en perdition de Fukushima. L'extension de la contamination est inévitable. Alors que l'Autorité de régulation nucléaire avait qualifié de simple "anomalie" et situé cet incident nucléaire au niveau 1 de l'échelle internationale des événements nucléaires (INES, de 0 à 7), elle vient de le requalifié d'"incident grave" situé au "niveau 3" de l'échelle INES. La radioactivité mesurée à environ 50 cm au-dessus de ces flaques est d'environ 100 millisieverts par heure soit la dose maximale imposée sur cinq ans au Japon pour les travailleurs du secteur nucléaire. Ces fuites radioactives atteignent un niveau monstrueux de 20 000 à 40 000 milliards de becquerels depuis le mois de mai 2011. Aucun gouvernement occidental ne bouge, les instances internationales ne s'impliquent toujours pas alors que la catastrophe nucléaire est devenue une catastrophe mondiale.

Lire la suite...

mardi 9 juillet 2013

Fukushima : multiplication par 90 du niveau de césium radioactif entre les réacteurs et la mer.

2013-07-07_japon-radioactivite-fukushima-tokyo.jpgLa contamination radioactive de l'eau souterraine se propage autour de Fukushima. Les niveaux de césium radioactif dans un puits de prélèvement sont montés en 3 jours à 90 fois le niveau déjà exorbitant de radioactivité : 9 000 becquerels de césium 134 (demie-vie de 2,0652 années ) par litre et 18 000 becquerels de césium 137 (demie-vie de 30,15 années) ! L'océan Pacifique contaminé jour après jours depuis le 11 mars 2011 recueille et diffuse cette merde sur l'ensemble de la planète. 4 jours plus tôt, au même endroit, ce sont du strontium 90 et d'autres éléments produisant des rayons bêta qui ont été relevés à hauteur de 900 000 becquerels/litre. La catastrophe nucléaire poursuit inexorablement son oeuvre de mort. Les médias et les gouvernements aux ordres du lobby nucléaire se taisent.

Lire la suite...

jeudi 4 juillet 2013

Festival d'Avignon : le collectif "Stop Tricastin" pour l'arrêt immédiat des installations du site sera présent

2013-07-02_CAN84_Stop-Tricastin_Conference-de-Presse_Avignon-Festival.jpgLors d'une conférence de presse, le collectif "Stop Tricastin", créé le 26 avril 2013 à l’occasion du sinistre anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, a annoncé sa présence à l'occasion du Festival d'Avignon 2013. Composé de collectifs, groupes et associations des départements victimes de la radioactivité du site du Tricastin (Vaucluse, Bouches du Rhône, Gard, Ardèche, Drôme) qui agissent pour la fermeture immédiate de l'ensemble des installations nucléaires du site, "Stop-Tricastin" entend bien se faire entendre des festivaliers... Au menu : table d'information, pièce de théâtre, banderoles,...

Lire la suite...

vendredi 14 juin 2013

Fukushima et les silences du CNRS : une parodie de "neutralité scientifique" et la domestication des masses

2013-06-01_CNRS_ThierryRibault_nucleaire_Fukushima.jpgLe CNRS a rendu accessible le 7 janvier 2013 un dossier scientifique multimédia sur l’énergie nucléaire, destiné au «  grand public  ». Chercheur au CNRS en poste au Japon, où il travaille sur les modalités de la protection humaine dans le contexte du désastre de Fukushima, Thierry Ribault*, économiste au CNRS,  tiens à se dissocier des propos tenus dans cette " animation", destinée à domestiquer les masses et à taire la véritable situation à Fukushima.

Lire la suite...

vendredi 7 juin 2013

Lettre ouverte à Monsieur Etienne Vernaz

Dans une "lettre ouverte" au co-fondateur du dysneyland de la destruction atomique ("Visiatome" à Marcoule), un participant avisé s'insurge contre l'attitude de celui-ci lors du débat contradictoire de Tavel (Gard) qui l'opposait au physicien antinucléaire Pierre Péguin.

Lire la suite...

- page 2 de 4 -