|

Mot-clé - confinement

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 21 juin 2020

Covid19 et nucléaire : un médecin de Vaucluse témoigne

Bernard-Senet.jpgIl est toubib généraliste, vit en Vaucluse et est retraité depuis quelques années. Il a été médecin du travail aussi. C'est un être engagé dans de nombreuses causes, un humaniste*. Il livre ici un témoignage de terrain, sensible et clairvoyant, loin de la propagande et des manipulations officielles.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 8 juin 2020

Tricastin : défaillance sur le système d'extraction d’iode radioactive du réacteur atomique n°2

Centrale-nucleaire-de-Tricastin_batiment-reacteur_batiment-combustibles-uses.jpgA plusieurs reprises, le 14 mars 2020 puis le 22 avril 2020 EDF-Tricastin s'est aperçu que le système d’extraction d’iode radioactive du circuit de ventilation entre le bâtiment réacteur et les bâtiments périphériques du réacteur atomique n° 2 n'assurait plus le confinement des substances radioactives ni la filtration de l’air. Bien que les alarmes aient retenti à plusieurs reprises auparavant EDF met six jours avant de rendre public l'incident nucléaire...

Lire la suite...

Partagez ! Partage

lundi 27 avril 2020

JO de Tokyo reportés : la population est un obstacle qu'il faut faire disparaître aux yeux du monde

2011-010-31_tepco-reactor-4-fukushima-march-2011.jpg"L'énergie nucléaire nous a tout pris" - ses mots sont de Hasegawa Kenichi, le représentant municipal de Maeta au moment de l'accident de la centrale nucléaire de Fukushima-Daïchi, lieu du stockage en principe temporaire des sols contaminés... et du passage programmé de jeunes courreurs et de la flamme olympique. « Nous sommes simplement un obstacle sur la route des Jeux. En fin de compte, toutes les régions touchées par la radiation sont une épine dans le pied des organisateurs. Ils veulent simplement se débarrasser de nous, pour tirer un trait sur le passé. » dit-il avec colère. Exigeons l'annulation des JO au Japon !

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 21 avril 2020

Catastrophe nucléaire de Tchernobyl : Ni oubli, ni pardon, ce 26 avril 2020 à 20h30 tous-tes à vos fenêtres

enfant_tchernobyl_1.jpgNi oubli, ni pardon . Ce 26 avril, pour cause de confinement institutionnalisé, nous ne pourrons nous retrouver dans l'espace public pour commémorer le 34ème anniversaire du début de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, honorer les morts de la folie atomiste, stigmatiser le principe et l'application de la destruction atomique, exiger la mise à l'arrêt immédiat des installations nucléaires notamment la fermeture du Tricastin.

Nous invitons toutes les personnes éprises de liberté et du souci de la protection de la santé, du vivant, de la planète à effectuer ce dimanche 26 avril à 20h30 de chez elle, à leur fenêtre ou sur leur balcon, sur le pas de porte, 10 minutes de silence, d'allumer une bougie et de brandir un panneau " pour la santé et pour la vie : arrêt immédiat du nucléaire".

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 24 mars 2020

Nucléaire : cet autre confinement qui nous attend. Appel à l'insurrection des consciences

188140790Par ces temps de confinement et les réflexions qu'il suscite, il est judicieux de savoir ce qui nous attend en cas de catastrophe nucléaire : le "Codirpa" (1) ou comment les pouvoirs veulent imposer à la population de vivre en milieu contaminé radioactif. Avec cette doctrine élaboré en 2005, l'Etat a déjà légiféré sur la gestion de catastrophe nucléaire, Ce que nous vivons actuellement avec le virus civid-19 en préfigure le contexte et les modalités.

Lire la suite...

Partagez ! Partage