|

Mot-clé - combustible nucléaire

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 11 mai 2021

Alerte : à Tchernobyl une réaction nucléaire incontrôlée vient de démarrer dans une des salles du réacteur n°4 éventré

Partagez ! Partage

Tchernobyl-sarcophage.jpgUn signal de fission atomique auto-entretenue critique, en provenance d'une pièce inaccessible de la centrale nucléaire en ruine de Tchernobyl, vient d'être détecté. La braise mortelle couve sous l'enchevêtrement des amas radioactifs d'uranium et de zirconium du réacteur n°4. Un amalgame de graphite des ex-barres de contrôle et des tonnes de sable déversées à partir du 26 avril 1986 pour tenter d'éteindre l'incendie sur le coeur du réacteur s'est transformé en lave. Environ 170 tonnes d'uranium irradié s'y trouve piégées. Le sarcophage en béton et en acier Shelter, érigé dans l'année qui a suivit l'accident au dessus de l'installation nucléaire, a permis à l'eau de pluie de s'infiltrer. Le deuxième sarcophage gigantesque, glissé par-dessus, pour parer aux fissures et fuites du premier et contenir la réaction nucléaire ne résisterait pas. Les autorités s'inquiètent d'une possible accélération de façon exponentielle de la réaction de fission. Menace pour tous les pays.

Lire la suite...

Partagez ! Partage

mardi 6 novembre 2012

Incident nucléaire à la centrale de Cruas-Meysse (Ardèche)

Partagez ! Partage

vue-generale-de-la-centrale-nucleaire-edf-de-cruas-photo-le-dl-archives-fabrice-anterion.jpgUn dégagement impromptu de vapeur potentiellement radioactive a eu lieu, ce mardi 6 novembre 2012 au matin,  dans un local de l'unité de production n°2 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche) située à 35 km au nord du site nucléaire du Tricastin (Vaucluse-Drôme). Vingt-sept salariés d’EDF et d’entreprises sous-traitantes ont dû être évacués de toute urgence.

Lire la suite...

Partagez ! Partage